Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2440 aujourd'hui
5355 hier
6227545 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Pour la reprise de la Ferme de Campêche

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Les Travailleurs de Campêche ont raison !


Mots-clés : #Campêche
Aucune réaction pour le moment !
 

ILS ONT RAISON, face à l’anéantissement de leur outil de travail, de choisir la voie de la reprise de leur entreprise.

ILS ONT RAISON, ces 18 mères et pères de famille, de rejeter le chômage qu’on voulait leur imposer.

Ils ont plutôt fait le choix de mettre plus de 37.000 € dans la création d’une société afin de continuer l’activité qu’ils maîtrisent, à savoir la production d’œufs.

ILS ONT RAISON puisque la Ferme de Campêche représentait 60% de la production locale en œufs frais.

ILS ONT RAISON d’autant plus que, hier, la Guadeloupe produisait 65% d’œufs frais, pour 35% d’œufs importés et qu’aujourd’hui avec l’anéantissement de la Ferme de Campêche :

- la production locale d’œufs ne représente que 20% des œufs que nous consommons.

Il est inadmissible que, pour répondre à cette situation, la Guadeloupe ait obtenue une dérogation spéciale pour consommer des œufs réfrigérés, alors même que cela est interdit dans la législation française.

Hier, la dérogation pour le chlordékone avec l’empoisonnement avoué par les autorités de 100% de la population guadeloupéenne.

Aujourd’hui, la dérogation pour la consommation d’oeufs réfrigérés, avec des conséquences sur la santé du guadeloupéen que l’on découvrira tôt ou tard, dérogation en totale inadéquation, avec l’élimination des poules guadeloupéennes pour raison de salmonelles.

QUE PROPOSENT LES TRAVAILLEURS REPRENEURS,

DANS LEUR DOSSIER DE REPRISE ?

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Ils proposent le repeuplement de la Ferme par pallier de 20.000 poules afin d’atteindre en une année et demi l’effectif de 120.000 poules que produisait la Ferme.

Ils proposent, en plus de l’activité principale, la réalisation d’un centre de réinsertion autour des activités agricoles tel que l’élevage des cabris, bovins, porcs ou encore le maraîchage ; le centre de réinsertion essentiel dans une région rurale où le nombre de chômeurs dépasse les 50%.

Le 31 Janvier 2007, le Tribunal de Commerce a rejeté leur projet de reprise ; malgré une garantie de 700.000 € nécessaires à l’achat du terrain et des bâtiments (350.000 € du Département, 280.000 € de la Région, 70.000 € de la Municipalité d’Anse-Bertrand).

Il leur est reproché de ne pas avoir pas les justificatifs du million d’euros nécessaire au démarrage de l’exploitation. Cette exigence n’est pas réclamée aux rapaces étrangers qui reprennent les entreprises en Guadeloupe, et qui une fois leur fortune faite s’en vont voir ailleurs.

Les Travailleurs ont fait appel de cette décision et seront à nouveau à la barre du Tribunal de Commerce le Jeudi 05 Avril 2007. S’ils amènent les justificatifs relatifs au million d’euros nécessaire au démarrage de l’entreprise :

CELA EMPECHERA-T-IL DE NOUVEAU AU TRIBUNAL DE REJETER

LE DOSSIER DE REPRISE PRESENTE PAR LES CAMARADES ?

PAS SI SUR !

En témoigne :

• le fait que les 700.000 € recueillis par les camarades pour l’achat du terrain sont jugés insuffisants par le Tribunal, qui s’appuie sur l’expertise du Liquidateur Judiciaire. Celui-ci estime la valeur de la Ferme à 3 millions d’euros, alors que le 22 décembre 2005, Mr LEFRANC, l’ancien Président Directeur Général, avait fait une proposition de vente à la Société BONNAIRE, équivalente à 1.980.000 €, pour une ferme de 60.000 poules, en pleine activité.

A croire que la découverte de la salmonelle et la non activité de la Ferme, depuis plus d’un an, l’ont bonifiée…

En témoigne :

• le fait que les 37.000 € proposés par les Travailleurs repreneurs sont jugés insuffisants par le Tribunal alors même que c’est la somme requise pour monter une S.A.S. (Société Anonyme Simplifiée).

PEUPLE DE GUADELOUPE, PEUPLE DU NORD GRANDE-TERRE,

• soutenons le projet de reprise de la Ferme de Campêche ;

• dénonçons toute volonté d’accaparement des 32 hectares de la Ferme de Campêche, qui rappelons-le, a été offerte pour le franc symbolique en 1978 aux capitalistes ;

• refusons toute proposition de vente de la Ferme aux Travailleurs repreneurs pour plus de 700.000 € ;

• constituons une société d’apport afin de renforcer les repreneurs de la Ferme et de les encourager ;

PARTICIPONS TOUS A LA JOURNEE DE SOLIDARITE ORGANISEE :

- LE SAMEDI 24 MARS 2007 DE 12 H A 22H

AU CAMP DE VACANCES D’ANSE-BERTRAND - PRES DU COLLEGE

PARTICIPONS TOUS AU MEETING DE SOLIDARITE LES :

• LUNDI 26 MARS 2007, A PARTIR DE 19 HEURES - MARCHE DE LES MANGLES A PETIT-CANAL.

• MARDI 27 MARS 2007, A PARTIR DE 19 HEURES - PLACE DU MARCHE A PORT-LOUIS.

• JEUDI 29 MARS 2007, A PARTIR DE 19 HEURES – DEVANT LA MAIRIE D’ANSE-BERTRAND.

PARTICIPONS TOUS A L’ASSEMBLEE DES SOUSCRIPTEURS :

• LE VENDREDI 30 MARS 2007–18 H 30, A LA MAIRIE D’ANSE-BERTRAND.

TRAVAYÈ NI DWA ANTREPRANN OSI…

ANSANM ANSANM NOU KÉ KONSTWI GWADLOUP !

P-à-P, le 06/03/07

UGTG

| Lire la suite : Ferme de Campêche : pou lespwa éklò

Publié par la Centrale UGTG le mardi 6 mars 2007
Mis à jour le mercredi 2 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !