Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
3710 aujourd'hui
5719 hier
6212332 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Alain Plaisir : Le LKP & la baisse des prix

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

S’agissant du problème du pouvoir d’achat, il y a en même temps le problème du salaire et celui du prix.

On peut disposer d’une somme conséquente sans pouvoir acheter une quantité importante de produits du fait que les prix sont trop élevés. Par exemple, nous savons que quelqu’un disposant de 1400 euro en France peut consommer bien plus que quelqu’un disposant d’une somme identique en Guadeloupe.

Le salaire et le prix sont donc les deux éléments que nous avons pris en compte au niveau du LKP lors des négociations.

Nous avons donc commencé à négocier sur les prix de l’essence et nous avons obtenu une baisse de 30 centimes. Ce fut assez facile car il n’y avait qu’une seule revendication qui consistait à dire que nous voulions que les prix des carburants baissent de 50 centimes. Comme les prix avaient déjà baissé de 20 centimes [1] , nous avons obtenu une baisse de 30 centimes ; ce qui fait au total une baisse de 50 centimes.

S’agissant plus largement des prix des produits, c’est un autre problème, beaucoup plus compliqué. Et c’est la raison pour laquelle je vais tenter de faire preuve de pédagogie pour permettre au peuple de comprendre.

Il faut tout d’abord savoir que nous vivons dans une société capitaliste libérale. Et cela a un sens.

Capitaliste, car basée sur le profit, uniquement sur le profit : le capitaliste ne produit pas pour satisfaire les besoins de la population, mais il produit pour faire du profit. C’est pourquoi nous constatons que les lieux où il y a le plus de pwofitasyon, c’est justement dans la grande distribution. C’est là que les békés se sont installés, car c’est là qu’il est possible de faire le plus de pwofitasyon. Et pourquoi est-ce possible ?

C’est parce que nous sommes dans une société libérale. "Libéral" ne veut pas dire qu’il s’agit d’une société de liberté... Non, ce n’est pas cela. "Libéral", pour les capitalistes, cela signifie une société où ils sont libres de fixer les prix de leurs marchandises. Les prix sont "libres". C’est à dire qu’il a la capacité d’augmenter les prix quand il le souhaite, demain, après demain...

Et quand il ne l’augmente pas, c’est parce que nous sommes dans un système de l’’offre et de la demande.

Publié par Ibuka le mercredi 29 juillet 2009

Notes

[1] Baisse négociée par les socioprofessionnels moyennant une "avance" de 3 millions d’euros à la SARA versée par les collectivités

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !