Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1534 aujourd'hui
1853 hier
6236458 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Contre la peur & l’agenouillement : Rèspé pou Travayè Manganao !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Depuis le 20 janvier 2009, les Travailleurs de l’Hôtel MANGANAO se sont mis en grève, à l’appel du LK.P., afin d’exiger le relèvement des bas salaires et l’arrêt de toutes pwofitasyon envers les Travailleurs et le Peuple de Guadeloupe.

Le 26 février 2009, l’Accord Interprofessionnel Régional sur les salaires en Guadeloupe, Accord Jacques BINO, est signé entre le LKP et les organisations syndicales patronales.

A la date du 02 Avril 2009, la quasi-totalité des hôtels de Guadeloupe, des Casinos Jeux, Casino Cafétéria, Mac Donald, Sodexho, ont signé l’Accord, face à la mobilisation et à la détermination des Travailleurs, sauf les hôtels MANGANAO, PIERRE et VACANCES et CLUB MED.

TRAVAYÈ PA JAN FÈ DÈYÈ !!

Ainsi, le 14 septembre 2009 à 22 h 45, après de multiples réunions de négociation en présence du Directeur Adjoint du Travail, Mr Martial ARCONTE et Mr FAURE, l’accord de fin de conflit de MANGANAO est signé entre L’UTHTR-UGTG et la Direction Générale de Nouvelles Frontières, soit près de 9 mois de grève au cours desquels nos camarades ont fait l’objet de répression policière, répression sociale, intimidation, convocation à la gendarmerie, menaces, men sété mal konnèt vayan Fanm é vayan Nonm.

NOU RÉTÉ DOUBOUT DWÈT KON PIKÈT !

C’est justement ce combat salutaire qu’il convient d’apprécier, car nous avons bien compris que l’Etat colonial français, aux ordres du Capital International Européen, français, békés é détwa gwadloupéyen ont un seul objectif : dékatyé les travailleurs et leurs organisations, pour ainsi mieux répondre aux objectifs de démantèlement des droits sociaux, des acquis sociaux, des conventions collectives, lesquels leur garantissant plus d’exploitation, de mépris, de servitude, de pwofitasyon, en somme…le rétablissement de l’esclavage !

YO PÈD FIL A YO !

Padavwa que nous Guadeloupéens, Travailleurs, quel que soit notre secteur d’activité, avons bien compris que la société Guadeloupéenne est organisée sur la base des intérêts de classe et de race !! Sé plis ki vré !

Padavwa pendant près de 9 mois, tous les élus politiques guadeloupéens sont restés djèl fèmé, ceux-là mêmes qui accordent subventions, aides publiques, permis de construire aux hôteliers pour dilapider le littoral et les plages de Guadeloupe, toupannan travayè ka pran fè.

Padavwa, ils ont été incapables d’exiger la poursuite de l’activité des Hôtel KALENDA, ANCHORAGE, ayant entrainé 160 licenciements, soit 25.000 salariés rapportés à la population française, parce qu’en réalité ti bènié rivé, i rékipéré lanméri a papa’y, CARABIN, GILLOT, LUREL, MARC, yo tout bizwen an plas adan on ‘’future Assemblée Unique’’, prèmyé rivé… !

En somme, en réalité, les zélus politiques Guadeloupéens, cultivent la peur, la lâcheté, la félonie, la magouille, l’agenouillement devant les miettes de pouvoir que semble vouloir leur donner la ‘’République française’’.

L’essentiel de leur engagement consiste en leur propre reproduction, se garantir un mandat dans le cadre des règles régaliennes, républicaines, et placer leurs amis, parent, coquins et alliés pour sousé zo é kontinyé siwoté lavi asi do a travayè é Pèp Gwadloup. Malfétè !

Mi la vérité ! Mimi’y mi…

C’est bien pour cette raison que les Travailleurs doivent comprendre que seule la mobilisation de masse, la confrontation et le rapport de force, sont les éléments essentiels de la transformation des rapports sociaux, pour une société plus juste nous garantissant : emploi, formation, rèspè, dignité et la répartition des richesses.

C’est certainement une démarche de construction nouvelle dans le secteur du Tourisme, de l’Hôtellerie, nous devons initier, car si nous nous avons signé un accord de fin de conflit au MANGANAO, nous nous devons de nous renforcer pour mener à bien la réalisation du plan de cession, la préservation de tous les emplois, les droits acquis et la pérennisation de la structure.

C’est surtout nous attaquer aux grands chantiers des Hôtels KALENDA, ANCHORAGE, CALLINAGO, par la recherche d’investissements guadeloupéens ou autres, par la création d’unité hôtelière sur ces sites nous garantissant : emploi, l’intégration de la jeunesse guadeloupéenne issue des Centres de formation, du Lycée Hôtelier, afin d’occuper les différents postes, y compris ceux de l’encadrement, mais aussi prendre part au capital.

‘’La Gwadloup sé tan nou, a pa ta yo…"

P-à-P, le 18/09/09

UTHTR-UGTG MANGANAO

Publié par UTHTR - UGTG le vendredi 2 octobre 2009

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !