Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
778 aujourd'hui
3362 hier
6769869 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

LKP : Mobilisation générale fin octobre

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #LKP
Aucune réaction pour le moment !
 

Ateliers sur la vie chère, le prix du carburant, la chlordécone… Des thèmes qui ne laissent pas indifférents les Guadeloupéens. Pour les participants aux ateliers sur la plage de Petit-Bourg, rien n’a changé. Les prix dans les supermarchés sont toujours aussi élevés, celui du carburant ne cesse d’augmenter, quand à la chlordécone, molécule présente dans les sols, ses conséquences sur la santé ne sont pas encore toutes connues. La colère gronde. Certains se disent prêts à se remobiliser.

Préparation à une grande mobilisation

Depuis quelques mois, le LKP adopte une nouvelle stratégie. Tout d’abord, poser les bases de la réflexion, faire le point sur ce qui ne va pas en organisant des rencontres avant de « nouvelles échéances » précise le porte parole du LKP Elie Domota, invité du journal de RFO Guadeloupe. Pour lui « le peuple de Guadeloupe est mobilisé et prêt au combat ». Il fustige au passage le comportement du préfet de la Guadeloupe Jean-Luc Fabre et du président du Conseil régional Victorin Lurel, qui n’ont « jamais répondu » à son courrier concernant les engagements pris par l’Etat et la collectivité.

Outre les prix, le carburant et la chlordécone, d’autres secteurs font partie des réflexions du collectif. C’est le cas de l’emploi. Les chiffres officiels parlent de 23,5 % de demandeurs d’emploi. Un chiffre contesté par le leader du LKP, également directeur adjoint de Pôle emploi en Guadeloupe. « Le taux de chômage en Guadeloupe est compris entre 27 et 30%... Les chiffres publiés prennent en compte uniquement les chômeurs à temps plein… Ils ne prennent pas en compte ceux qui travaillent à temps partiel, qui ont des emplois saisonniers, ceux qui sont en formation ou ceux qui sont malades. » Pour y remédier, le LKP a des solutions bien précises sur le sujet et compte bien les faire appliquer.

Sujet sensible

Autre sujet sensible, celui de la surrémunération. Une récente étude de l’Insee démontre que l’écart des prix entre l’Hexagone et l’Outre-mer ne justifie plus les 40 à 53 % de surrémunérations. Une étude qualifiée de « coup de pub » par Elie Domota qui souligne que les postes importants comme la santé, le logement et l’alimentation n’ont pas été comparés. Sur ces postes, les « écarts de prix sont entre 50 % et 200 %. Des chiffres relevés par l’Autorité de la concurrence » dit-il. Cette étude est simplement pour le leader du LKP « une excuse pour que Nicolas Sarkozy et tous ceux qui le soutiennent remettent en cause les acquis des travailleurs ».

« Aujourd’hui, tous ceux qui pensent que l’on peut nier la force du LKP, nier les engagements signés, nier l’autorité que le LKP a dans ce pays, se trompent » prévient en créole Elie Domota. Le leader du LKP brandit la menace d’une grève sans pour autant donner de date précise. Des assemblées générales et autres rencontres sont prévues jusqu’au mois d’octobre. Vers la fin du mois d’octobre, l’action prendra une autre forme, celle de la mobilisation générale avec les deux autres régions françaises d’Amérique, à savoir la Martinique et la Guyane.

Source : Karine Sigaud-Zabulon - RFO Guadeloupe - Lundi 23 août 2010

Voir aussi : Reportage RFO TV et l’interview du porte parole du Collectif, Elie Domota

Publié par la Rédaction le lundi 23 août 2010

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !