Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
2226 aujourd'hui
2650 hier
6764460 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Crèches en Guadeloupe : entre PSU, Liquidations & Licenciements

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

KA-Y KA PASÉ ANDIDAN KRÈCH GWADLOUP ?!

Mi foto ayo en 2007

Besoins repérés : 22000 places – Offres réelles pour les familles : 2 644 ! 996 salariés dont 576 en CDI, 56 CDD, 359 emplois aidés (CAE). De plus, 450 salariés ont un diplôme de niveau V, 49 sont sans niveau et la moitié se répartit respectivement dans les niveaux III (15 %) et IV (85 %).

Konklizyon : 20 000 timoun annou an larila É pour couronner le tout :

Les professionnels de la petite enfance qui depuis 5, 10, 15, 25 ans œuvrent dans ce secteur, font au quotidien le constat :

- D’une absence récurrente d’organisation alors même qu’un groupement existe,

- Des conditions de travail précaires qui fragilisent les acteurs,

- Des salaires disqualifiant qui ne permettent pas de profiler des carrières,

- Qu’aucune Convention Collective n’est appliquée pour garantir l’ancienneté, ou une grille indiciaire,

- D’une volonté manifeste de ne pas mettre en œuvre un plan de formation, pour aider les salariés à se projeter hors d’un « entre soi » qui surajoute stress, angoisse, colère, souffrance et rancœur.

JODI JOU : PSU « Prestation Sociale Unique » DEBAKÉ

Mi lespwi-ay

- Rendre un service adapté aux préoccupations quotidiennes des familles.

- Permettre à celles-ci de payer le prix réel de garde (ACTE A L’HEURE) au lieu d’un forfait mensuel.

Ka-y poté an Gwadloup ?

L’obligation pour les crèches de s’inscrire dans une nouvelle organisation qui vient complètement Bouskilé mès é labitid a sé krèch la ! Diskriminasyon a timoun a maléré ki pépa pòté anlo lajan.

I mèt déwò

Tensions, difficultés et fragilités a groupman é jestyonè a krèch. Yo déboulé, yo fè grèv é chiraj èvè la KAF é Konsèy Jénéral. É ADAN TOUSA SÉ TRAVAYÈ É TIMOUN GWADLOUP KA PRAN FÈ : absence de projets, de formation, désengagement des partenaires qui se renvoient la balle.

É ADAN MENM BALAN-LA, SÉ KRÈCH-LA KA KONTINYÉ PRAN GAZ

Banbino Vilaj, 90 plas é 45 travayè fèmé an vakans-la

Alice PETRINE et CHEMIN NEUF, deux crèches pilotes avec une gestion tripartite (CAF, municipalité, association gestionnaire) Ka néyé : Les salariés sont payés en retard, au lance pierre, sur la base du SMIC, quelque soit le niveau d’ancienneté et de diplômes.
Les conseils d’administrations restent impuissants face au désengagement financier de la municipalité de Pointe-à-Pitre. Les salariés (5) sont obligés de Kaskòd pou yò pa pèd fil…. Konvansyon Kolektiv pa apliké malgré l’injonction formelle de la CAF en septembre 2010.

MI PWOFITASYON-LA

Sibvansyon pa rantré, Démach ka fèt o kont gout et ce sont les salariés qui en pâtissent.

Alice PETRINE jodijou ka posé pwoblèm a lisansiman ékonomik, car il faut dégraisser le mammouth ! Déjà 57 000 € de déficit de janvier à juillet : quoi faire ?

Yo ka mété kouto an ba gòj a travayè pou yo pé chwazi é pati adan fowmasyon a dézan adan on délè de moins d’une semaine.

Nous sommes rentrés dans une ère d’angoisse, de stress et de harcèlement, qui fragilise terriblement les salariés, qui rappelons-le, sont des mères de famille, qui ont déjà rendu de longs et loyaux services à la Nasyon Gwadloup. Yo ka sèvi èvè yo kon sitwon é apré lè yo izé yo, yo ka fouyo an poubèl !

En conséquence, L’UTAS KA EXIJÉ :

- Reconnaissance et respect des droits et des compétences des travailleurs ANDIDAN SEKTÈ-LASA.
- L’engagement de l’ouverture immédiate d’un grand chantier autour de la petite enfance, en lien avec le schéma départemental, où les partenaires respectifs exposeront les repères de leurs compétences et responsabilités.
- La négociation avec les conseils d’administrations et groupements qui ont en charge ce secteur, pour débattre et élaborer les soubassements d’une véritable politique de développement de la petite enfance AN PÉYI GWADLOUP.

JODLA ankò, LITAS-IGTG ka pozisyoné-y an fos de propozisyon poufè déba-la vansé : nou vlé kwè, tout moun ké adan menm balan-la pour penser un avenir meilleur POU PITIT ANNOU.

ANSANM ANSANM ADAN ON BALAN A TÈT KOLÉ NOU PÉ poté métod pou CHANJÉ DIVINI A SEKTÈ LA SA

Konsey Sendikal a l’UTAS-UGTG, le 5 novembre 2010

- Dépôt de bilan et demande de mise en liquidation judiciaire de la Crèche Bambino Village : Communiqué de presse de l’UTAS-UGTG - Publié le 6 juillet 2010

- La vérité sur le conflit des crèches en Guadeloupe ! - Publié le 6 mai 2010

- UTAS - UGTG : Travayè a krèch ka mobilizé - Publié le 26 juin 2008

Publié par UTAS - UGTG le dimanche 7 novembre 2010

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !