Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
3942 aujourd'hui
3362 hier
6773033 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Crédit Agricole de Guadeloupe : La Direction s’en prend une nouvelle fois au délégué syndical de l’UGTG, Elie Varieux !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Secteur Banque-Assurance-Mutuelle
Aucune réaction pour le moment !
 

Le syndicalisme est inscrit au plus haut niveau des lois de la France.

Vu le rôle important qu’il doit jouer dans la société, il figure dans la Constitution Française.

Le Code du Travail vient préciser très clairement les moyens qui sont donnés aux syndicalistes pour assurer leurs missions de défenseurs des Travailleurs :

- la Délégation du Personnel a pour mission de présenter les revendications individuelles et collectives

- le Comité d’Entreprise a la charge des dossiers économiques, sociaux et formation

- le C.H.S.C.T. veille à la santé, à l’hygiène, à la Sécurité et aux Conditions de travail du Personnel

- les Négociations Annuelles Obligatoires réglementent les revalorisations de salaires, des promotions, l’évolution de la grille de salaires, du pouvoir d’achat.

Nous reconnaissons que chaque organisation syndicale, que ce soit en France ou en Guadeloupe, a sa propre ‘’méthode’’ que nous respectons.

Il y a celles qui cherchent sans bruit la compromission, d’autres qui accompagnent le système, certaines aident l’employeur dans sa sale besogne.

L’UGTG est un syndicat à vocation de contestation, défendant la classe sociale ; notre méthode longtemps méprisée est aujourd’hui utilisée par tous (parents d’élèves, avocats, pompiers, policiers, agents des tribunaux) parce qu’elle a fait ses preuves.

Pour rappel au CAM : BRUNEAU (DGA) sautant la barrière du siège ; BOUTONNET (DGA) mis pratiquement dans un avion.

Il est incontestable que les plus grandes avancées sociales en Guadeloupe ont été obtenues grâce à la méthode UGTG.

Dans la charte de l’UGTG, rédigée en 1974, il est écrit que si les revendications des Travailleurs sont justes, légales ou légitimes, les Délégués UGTG sont autorisés à utiliser tous les moyens légaux, mais aussi des moyens adaptés à l’opposition que nous fait le patron de respecter la loi, à négocier, à satisfaire nos justes revendications.

QUELLES SONT NOS REVENDICATIONS AU CRÉDIT AGRICOLE ?

Nous nous opposons à :

- la réorganisation en son état

- la diminution des effectifs

- l’expatriation de nos métiers les plus nobles à QUIMPER

Et nous exigeons :

- le strict respect des articles de la Convention Collective en matière de revalorisation des carrières

- la fin des remplacements-dépannages par nos enfants étudiants ou chômeurs pendant les vacances.

SUR LA RÉORGANISATION

Depuis la crise monétaire qui a secoué le Monde entier de la Finance, la Banque Mondiale a versé aux banques de très importantes subventions publiques, en contrepartie, elle leur a imposé de mettre en application des réformes scélérates antisociales.

Le Crédit Agricole Mutuel de la Guadeloupe est touché par les répliques de ce séisme provoqué. De toute leur histoire, ni le FMI, ni la Banque Mondiale, ni l’Union Européenne n’ont pris des mesures à l’avantage des Travailleurs.

Leur dernière trouvaille est de faire inscrire dans la Constitution de tous les pays européens une loi qui rendrait inconstitutionnelles, donc illégales, toutes les revendications syndicales dont le coût ne respecterait pas leurs prévisions budgétaires.

Agents du Crédit Agricole de Guadeloupe, allons-nous accepter les bras croisés ou levés vers le ciel, sans la moindre réaction, que la Guadeloupe perde des emplois, alors que nous avons atteint le triste record de 40% de chômeurs, contre 9,9% en France ?

Allons-nous fermer les yeux, complices que l’activité agricole Guadeloupe, déjà mise à mal par les producteurs étrangers, disparaisse faute d’ accompagnent financier, alors que des milliers d’euros partent en fumée par la mauvaise gestion de nos dirigeants ? De plus, ils passent 4 millions en perte au grand bonheur de : « on ne sait qui » ?

L’UGTG ka di awa !!!

Depuis toujours, c’est la priorité des priorités de tous les élus UGTG, au sein des instances représentant le personnel, vous nous avez mandatés pour défendre vos intérêts.

Depuis toujours, nous suivons les procédures et respectons le droit. Nous inscrivons nos questions à l’ordre du jour, nous argumentons, faisons la démonstration de nos analyses.

Depuis un an, nous ne sommes pas écoutés, nous n’avons pas de réponse, comme le prévoit la loi ; pire, les procès-verbaux du Comité d’Entreprise qui ont une valeur juridique nous permettant de faire valoir nos droits, n’étaient pas présentés.

Depuis un an, nous sommes les seuls à wouklé, à frapper du poing sur la table pour que le droit soit respecté. La seule réponse de la direction a été de payer depuis 3 mois un huissier, à raison de 900 € par mission, pour guetter un éventuel écart de nos délégués. É yo pèd fil a yo...

Désespérée que nous ne commettions pas la moindre faute, la direction générale sort de son chapeau un fait qui remonte au 21 mars 2011, après plus de deux mois, après 70 jours de silence, le 1er juin 2011, une nouvelle fois, notre Délégué Elie VARIEUX est convoqué à un entretien préalable au licenciement.

Il lui est reproché principalement d’avoir « agressé les deux plus gros clients de la Banque », d’avoir eu un comportement « menaçant » au Comité d’Entreprise du 23 mars 2011 et en réunion DP d’avril 2011.

Pourquoi avoir laissé Elie VARIEUX continuer à rôder 7 semaines supplémentaires dans l’entreprise s’il est réellement aussi dangereux, alors que la Banque a un avantage à charge : les bandes des caméras de surveillance qui sont infalsifiables donc une preuve irréfragable devant un tribunal correctionnel ?

Convaincue du bon droit de notre Camarade Elie VARIEUX, assurée de la légalité de nos revendications, la Centrale Syndicale UGTG a dépêché une délégation de 5 de ses dirigeants pour suivre de très près cette nouvelle répression anti-syndicale contre nos camarades et mener la lutte jusqu’à totale satisfaction de nos revendications.

Pointe à Pitre le 14 juin 2011

Publié par la Rédaction le jeudi 16 juin 2011
Mis à jour le vendredi 17 juin 2011

Téléchargez les documents joints à l'article

Pawol senk é kat... sé pawol vérité
 
Fichier de type PDF
Poids : 170 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !