Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2046 aujourd'hui
5840 hier
6492009 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Rézolisyon 6zièm kongré CATH : l’indépendance syndicale moyen incontournable pour la défense des intérêts des larges masses

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Haïti
Aucune réaction pour le moment !
 

6ème Congrès de la CATH Bon-repos (Port-au-Prince) les 23, 24 et 25 juin 2011

RESOLUTION SUR LA SANTE

Considérant le démantèlement du service public de la santé organisé par l’impérialisme américain, canadien et français au détriment des travailleurs et du peuple haïtien,

Considérant l’abandon du pays par l’Etat haïtien aux mains des ONG et des forces de la MINUSTAH qui occupent le pays et pillent toutes ses ressources,

Considérant le terrible séisme du 12 Janvier 2010 qui a touché le peuple Haïtien au plus profond de sa chair causant plus de 300000 morts et le choléra introduit par les forces de la Minustah, singulièrement les Népalais, entrainant une dégradation considérable de la santé des Haïtiens,

Le 6ème Congrès de la CATH réuni le 23, 24 et 25 juin 2011 à Bon-repos (Port au Prince) décide :
- De se donner tous les moyens pour développer l’action syndicale dans le secteur de la santé et obtenir des conditions de travail, d’hygiène et de sécurité dignes sur la base des revendications des travailleurs,
- Invite tous les travailleurs dans tous les secteurs à s’organiser pour exiger la mise en place d’un véritable service public de santé an sèvis a travayè é pèp Ayisen,
- Exhorte tous les travailleurs dans tous les secteurs et le peuple haïtien à organiser dans l’unité des actions de masse afin de faire aboutir leurs revendications.

Résolution générale

Les délégués au VIème Congrès de la CATH , réunis à Bon-repos (Port-au-Prince) les 23, 24 et 25 juin 2011, après avoir entendu et débattu des rapports d’activités et d’orientation présentés,

1 – Constatent que la domination et l’occupation d’Haïti par les forces étrangères perdure, voire se renforce. Avec le renforcement de cette occupation nous assistons à une véritable mise sous tutelle du pays qui prive Haïti et la nation de toute souveraineté.

Cette situation ne fait que conforter le chaos imposé aux travailleurs, à la jeunesse, à tout le peuple Haïtien, par l’impérialisme, en particulier par les gouvernements des Etats-Unis, de la France, du Canada, depuis des décennies à travers la mise en place de plans d’ajustement structurel, de la dette externe, de zones franches….

Chaos qui se traduit par le démantèlement des services publics, par des licenciements et les mauvaises conditions de travail, par un chômage touchant 80% de la population active, par les entraves et la non application du droit syndical….

2- Affirment la nécessité de se battre pour :
- Une école publique, gratuite et de qualité pour tous les enfants ;
- Des services publics capables de venir en aide à la population ;
- Un plan d’urgence pour le développement de la production nationale et permettant de venir en aide aux petits agriculteurs ;
- La renationalisation des services publics privatisés et le réemploi des tous les employés révoqués (APN, Teleco…)
- Le plein exercice des prérogatives des syndicats. Pour la protection des travailleurs sur leur lieu de travail, en particulier dans les zones franches ;
- Le droit au logement des centaines de milliers de sans abris ;
- Un véritable salaire minimum prenant en compte nos véritables besoins, au minimum 300 gourdes (6,50 $)

3 – Demandent aux responsables de faire un état des lieux de leurs secteurs professionnels ; de communiquer entre responsables d’une même région afin de préparer la mobilisation.

4 – Affirment aussi que ce combat doit être intimement lié au combat pour la souveraineté d’Haïti.

En conséquence, les délégués au VIème congrès de la CATH réunis les 23, 24 et 25 juin 2011 à Bon-repos (Port-au Prince) ,

Exigent :
- L’annulation totale et inconditionnelle de toutes les dettes d’Haïti ;
- Le départ immédiat de toutes les forces d’occupation du pays, Minustah et autres ;
- Le remboursement par la France des 21 milliards US extorqués à la République haïtienne ;
- La réparation des ravages causés par le choléra importé par des troupes de la Minustah ;

Décident de prendre et de s’associer à toute initiative en ce sens.

Déjà nous confirmons notre participation active à la préparation de la conférence caribéenne des 16, 17 et 18 novembre 2011 au cap haïtien,

Aussi, avec d’autres organisations haïtiennes et au niveau de la Caraïbe avec le soutien au plan international, nous allons mener campagne pour la restitution des 21 milliards de $ US rançonnés par la France.

RESOLUTION SUR L’INDEPENDANCE SYNDICALE

1 – Considérant la tentative des différents gouvernements de vouloir museler les organisations syndicales de lutte de classe, de ligne de masse,

2- Considérant les conventions 87, 98 de l’OIT, les droits politiques et ouvriers des travailleurs à s’organiser afin de défendre leurs intérêts,

3- Considérant la politique mise en place par le FMI, la tentative de cogestion visant à se servir des organisations syndicales pour mieux organiser la déréglementation sociale, la destruction des conventions collectives, du code du travail et des acquis de lutte,

Le 6ème congrès de la CATH réunis les 23, 24 et 25 juin 2011 à Port-au-Prince affirmeque :
- l’indépendance syndicale de la CATH est un moyen incontournable dans la situation actuelle pour la défense des intérêts des larges masses.

Décide de :

Se donner tous les moyens pour préserver son indépendance syndicale par le renforcement de la syndicalisation, élément fondamental à la préservation de l’indépendance financière pou’n pa janmen manjé nam men yo,
- D’engager une large campagne de syndicalisation dans tout le pays afin de permettre aux travailleurs de mieux défendre leurs intérêts,
- D’organiser dans les différents départements des réunions d’informations sur le droit syndical et la création d’une brochure destinée à l’adhérent.

publication originale : 27 juin 2011

Publié par la Rédaction le lundi 4 juillet 2011

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !