Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1508 aujourd'hui
4059 hier
6240491 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Poursuite du blocus de l’aide alimentaire dans la Corne (Est) de l’Afrique. Les larmes de crocodile versées sur l’épidémie de famine

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Comme cela a été annoncé sur CounterPunch (ici et ici, par ex. - NDT), les larmes de crocodile se sont mises à couler le long des joues de gens comme Anthony Lake, ex-candidat des démocrates pressenti pour diriger la CIA, et devenu Directeur Général de l’UNICEF (avril 2010, NDT), alors que 15 millions de personnes souffrent de famine dans la Corne de l’Afrique.

Tony Lake demande au monde entier d’envoyer des dizaines, non, des centaines de millions de dollars pour sauver de la famine les populations d’Ethiopie et de Somalie, sans jamais signaler que la majorité d’entre eux, quelque 10 millions de personnes, qui habitent dans les régions d’Ogaden et d’Oromie sont soumis par l’armée éthiopienne à un blocus de l’aide alimentaire financée par les pays occidentaux.

Ne vous fiez pas seulement à ce que je vous dis sur l’ampleur de l’épidémie de famine, jetez un coup d’œil rapide sur la carte de l’ONU des régions touchées par la sècheresse concernant la Corne de l’Afrique, vous verrez que pratiquement toute la région du sud de l’Ethiopie est concernée, ce qui correspond à 20 millions de personnes. Cinq autres millions de personnes, peut-être davantage, souffrent de la famine en Somalie. Les dirigeants des organismes d’aide alimentaire répugnent à reconnaître qu’un million, voire plus, de ceux qui meurent de faim sont les réfugiés qu’ont produits l’armée éthiopienne et celle de l’Union Africaine, financées par l’ONU, qui envahissent et occupent la Somalie depuis 2006. Ces mêmes réfugiés à qui des gens comme Tony Lake avaient réduit de 70% les rations minimum de survie pour cause de "manque de financement" (par les dons des pays "riches", NDT) avant que toutes les larmes de crocodile ne se mettent à couler.

Depuis 2008, depuis la défaite et le retrait des troupes éthiopiennes qui avaient envahi la Somalie en 2006, l’ONU et sa branche militaire de l’Union Africaine sont intervenues directement dans le cadre de la "guerre contre le terrorisme" en Somalie sous la forme d’un déploiement de 10.000 troupes, majoritairement venues de l’Ouganda.

Ces 3 dernières années, l’armée ONU/UA a détruit plus de la moitié de Mogadiscio, l’ancienne capitale de la Somalie. Plus de 75 km2 de Mogadiscio ont été rayés de la carte par l’artillerie lourde, les tirs de mortiers, les tanks et les hélicoptères d’attaque utilisés par l’armée ougandaise.

Au cours de ces trois dernières années, quelque 500.000, voire plus, habitants de Mogadiscio ont dû fuir pour échapper à la mort à cause de l’offensive impitoyable de l’armée ONU/UA, rejoignant, ainsi, le demi-million de réfugiés qu’avait générée l’invasion éthiopienne. La sècheresse qui ravage la Corne de l’Afrique dure déjà depuis quatre ans et est devenue la pire sécheresse qui ait touché la région depuis 60 ans. Parallèlement au début de la sécheresse en 2007, l’armée éthiopienne lançait des opérations anti-insurrectionnelles d’envergure dans la région d’Ogaden, opérations entièrement payées par les institutions d’aides (financières et autres) occidentales.

En réalisant ces opérations anti-insurrectionnelles, il était nécessaire en même temps de couvrir ce crime : la Croix Rouge et MSF ont été expulsés du territoire. Loin des yeux, loin du cœur, est le slogan actuel de la majorité des médias internationaux, sans équipe de tournage, sans journalistes, et qui ne donnent absolument aucune information, s’ils peuvent éviter de le faire, sur les 10 millions de personnes menacées de famine par force en Ethiopie du sud-est et du sud ouest, dans les régions de l’Ogaden et d’Oromie. Les derniers journalistes qui se sont risqués à se rendre dans l’Ogaden, deux Suédois, ont tout deux été remis aux autorités, moyennant rançon, par les chefs de guerre du Puntland. Pris dans une embuscade par des paramilitaires éthiopiens, leurs guides étaient assassinés et les deux journalistes, blessés, étaient jetés dans une geôle en Ethiopie - un message pour dire au monde entier de se mêler de leurs affaires en ce qui concerne le génocide en cours dans la Corne de l’Afrique.

Et donc les larmes de crocodile couleront à flot et des centaines de millions de dollars censés être destinés à nourrir des millions de personnes frappées par la famine dans la Corne de l’Afrique serviront au bout du compte, une fois de plus, à financer les derniers achats d’armes de l’armée éthiopienne, ou bien atterriront dans les comptes en banque du premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, et de sa clique. Et pendant un certain temps, les médias internationaux pondront des articles regorgeant d’images déchirantes d’enfants qui meurent de faim dans la Corne de l’Afrique et pas une seule fois, ils ne vous expliqueront la raison pour laquelle quelque 10 millions de ces personnes subissent un blocus de l’aide alimentaire financée par l’occident.

Thomas C. Mountain

Traduction emcee, blog des bassines et du zèle - ©des bassines et du zèle

Source : Des bassines et du zèle

Liens sur le sujet :
Dévoilons le vrai visage néo-colonialiste de l’Occident vis-à-vis de l’Afrique
(Les pays occidentaux et l’"aide alimentaire")

Liste (et explication) des termes utilisés dans le Rapport sur la Coopération pour le Développement (RCD)

Et en anglais :

Somalia food aid cut amid UN funding shortfall ; 21 May 2011 (Réduction de l’aide alimentaire à la Somalie par l’ONU)

et : Food Aid Cuts For Women, Children Passed By House Republican (les réductions de l’aide alimnetaire accordée aux femmes et aux enfants aux US votées au congrès par les Républicains)

Publié par la Rédaction le mercredi 27 juillet 2011

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !