Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1698 aujourd'hui
4674 hier
6496335 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Dans la nuit du 14 au 15 août 1791, Le Serment du Bwa Kay Man

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Haïti
Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Le serment du Bwa Kay Man, dans la nuit du 14 au 15 août 1791 dans la colonie Saint Domingue, nous ramène à l’anniversaire d’un fait fondamental pour nos existences en tant que peuples et nations américaines caribéennes.

Le serment du Bwa Kay Man déboucha sur l’un des moments les plus déchaînés de l’histoire mondiale des révolutions anti-esclavagistes : la guerre d’Indépendance et la fondation de l’Etat d’Haïti.

Cette logique du Bwa Kay Man, de libération totale de l’oppression raciste, esclavagiste, colonialiste fût insufflé au sein de tous nos peuples américains issus de cet univers esclavagiste institué par l’Europe depuis 1492 aux Amériques. Insufflé par exemple à Cuba, qui plus tard, de 1868 à 1878, avec la guerre des 10 ans des indépendantistes et antiesclavagistes qui face aux colons espagnols à Baragua, sous des manguiers dans un bois de l’Oriente, ont fait serment par la voix d’Antonio MACEO : «  Independencia o muerte ! ».

D’où l’expression célèbre : « Cuba siempre en Baragua ! », c’est-à-dire Cuba comme Haiti, ... toujours en lutte pour gagner, préserver son indépendance et souveraineté face aux puissances colonialistes impérialistes.

En somme, du 14 au 21 Août 1791, deux centaines de Ougan et Manbo s’étaient réunis dans une clairière du Nord de Saint Domingue, lieu de répit qui portait alors le nom de Bwa Kay Man (contraction en kréyòl pour dire "bois où réside Boukman") dans le but de mettre au point la révolte finale des esclaves de St. Domingue.

Un rebelle, ancien esclave né en Jamaique du nom de Boukman Dutty en était le chef. Mais devons nous aussi rappeler les noms de certains des leaders héroïques tels Georges Biassou, celui qui, peu de temps plus tard, avait fait de Toussaint Louverture son aide de camp, aussi bien que les noms de Jean François, de Jeannot l’intrépide, de Romaine la Prophétesse, de Marie Kenge, de Halaou, de Sans Souci, de Petit Noël, de Tellier, de Cagnet, de Va Malere, de Cacapoul, de Lamour Dérance... et de tant d’autres guerriers anonymes qui entrèrent dans l’histoire de notre Caraïbe sous le vocable collectif de « Marrons Inconnus ».

La révolte qui s’en suivit débuta en effet le lendemain, le 22 Août 1791. Elle fut épique en fait d’accomplissements tout autant sur le terrain que par ses répercussions dans le monde. Les habitations de L’Acul, du Limbé, de Flaville et de Le Normand s’envolèrent immédiatement en fumée. Au dire des historiens européens, Saint Domingue devint instantanément un enfer dans lequel les plantations s’embrasèrent et fumèrent pendant des mois.

[...]

Source : http://www.africamaat.com/Le-serment-du-Bwa-Kay-Man

Publié par la Rédaction le dimanche 14 août 2011

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !