Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
samedi 22 avril 2017
13h51

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2730 aujourd'hui
6620 hier
5598689 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Seksyon UTC-UGTG o Tibou an grèv

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #UTC-UGTG
Aucune réaction pour le moment !
 

Bonjou kanmarad, eskew pé prézantèw ?

Bonjou, mwen an sé Marc Saint-Hilaire sèkrétè jénéral a sendika UTC-UGTG.

An dé mo kat pawol ka ki UTC-UGTG et ki wol a sendika la sa ?

UTC-UGTG sé on sendika ki dèpi 1986 ka défann dwa é libèté fondal a nonm é fanm ki ka travay ba lé komin, la réjyon…. Ésa, kelkèswa bo politik a nonm la ou fanm la sa. É siwtou byen fè travayè la konprann osi kè i pa moun a mè, moun a lé prézidan…

Jodila zot en grèv an komin Tibou, dèpi konmen tan é pou ki biten ?

Travayè rantré an muvman dèpi le 12 sektanm pou mandé misyé limè :

- Méyè kondisyond travay adan CCAS la é Kesdézékol ;
- Kréyasyon a on KOS(COS, Comité d’Œuvres Sociales) ;
- Respèté aplikasyon a protokol a désanm 2010.

Es zot ja fasadé épi mè la, si wi ka sa bay ?

Nou ja fè twa (3) kontré é dènyé la sété Mawdi 20. Nou vansé asi dé dispoziyon méyè pou kondisyon a travay andidan CCAS é Kèsdézékol, asi kréyasyon a on KOS . Nou ka rété bloké anlè sitiyasyon a travayè ki ka woulé pou IRAFOR (Institut Régional Appliqué Formation), otila misyé limè té pran on angajman asi on pwotokol signé avè nou an désanm 2010.

Ki jan zot ka vwè la pousuit ?

Nou prévwa on dot kontré sanmdi 24. Nou ka préparé sa avè tout moun an nou. Fow sav ke sé pratikman 70% a travayè ki doubout douvan lanméri la. Nou ka jéré piké la nowmalman é solidarité avè travayè a dot komin, dot sektè, ka fèt osi.

An final di kont ?

On fwa anko, nou ka fè la démonstrasyon kè on bon enpé mè paka respekté signati a yo adan lé pwotokol avè l’UTC-UGTG. Nou ka di sa fo pou tout pèp la pé tann sa. Nou ka fè osi, la démonstrasyon asi fos, balan é solidarité a travayè an mouvman a l’UTC-UGTG. Dèpi le 12 sektanm 2011 é san bénékaké, travayè plis ki détewminé a raché revandikasyon a yo.

On lantou asi piké la douvan lanméri Tibou

Jan, on travayè an grèv an komin Tibou.

Nou ka vréman rann nou kont dè volonté a misyé limè dè pa respèkté signati ay. Adan lé diskisyon, janmé misyé paka pozisyoné konfli la adan larel administratif oubyen budjétèw. Misyé limé ka rété adan on konfwontasyon a politisyen parapot a éleksyon a sénatè ki ka vin (pawol pou ri !). Mé fo i sav ke nou détewminé a alé jisk an bout a konba la

Franswaz, on travayè an grèv an komin Tibou

Fo mè la respèkté signati ay. An la dépi lè 12 a mwa la sa, an pati pou fè grèv jouskatan nou raché tout rèvandikasyon annou, pakomansé pa transfowmasyon a kontrad travay la.

UGTG/Tibou le 22/09/11

Version en français

Bonjour camarade, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Marc Saint-Hilaire et je suis le Secrétaire général du syndicat UTC-UGTG

En deux mots peux-tu nous parler de l’UTC-UGTG et de sa démarche syndicale ?

L’UTC-UGTG est un syndicat, qui depuis 1986, défend les intérêts et les libertés fondamentales des femmes et des hommes qui travaillent pour le compte des communes et du Conseil Régional. Cela, quelque soit les convictions politiques du travailleur. Mais surtout, l’UTC-UGTG explique à chaque travailleur qu’il ne doit pas être instrumentalisé à des fins politiques selon la convenance du maire ou du président en place.

Aujourd’hui vous êtes en grève à Petit-Bourg, depuis quand et pour quelles revendications ?

La grève a démarré le 12 Septembre 2011 et nous demandons au maire :

- De meilleures conditions de travail au sein du CCAS et de la Caisse des écoles ;
- La mise en place d’un COS (Comité d’Œuvres Sociales) ;
- Le respect du protocole d’accord de fin de conflit signé en Décembre 2010.

Avez-vous déjà entamé les négociations, si oui qu’avez-vous obtenu comme résultats ?

Nous avons déjà eu trois (3) séances de négociations le dernier en date du mardi 20. Nous avons obtenus quelques avancées concernant les conditions de travail au sein du CCAS et de la Caisse des écoles, ainsi que la création du COS. La situation reste bloquée sur le non respect, par le maire, du protocole d’accord signé en décembre 2010. Engagement qu’il avait pris sur la transformation en contrats durables des contrats emplois précaires que la mairie de Petit-Bourg utilise par le biais de l’IRAFOR (Institut Régional Appliqué Formation).

Comment voyez-vous la suite du conflit ?

Une nouvelle rencontre de négociations est programmée pour le samedi 24. Nous nous préparons bien évidemment à cette séance. Il faut savoir que le taux de travailleurs grévistes est de 70% sur le piquet de grève organisé devant la mairie. La gestion du piquet au quotidien se passe bien et nous recevons la solidarité de travailleurs dans d’autres communes ainsi que d’autres Secteurs et Unions de l’UGTG.

Le mot de la fin ?

Une fois de plus, nous faisons la démonstration que certains maires ne respectent pas leurs engagements pris à travers les protocoles d’accords de fin de conflit signés avec l’UTC-UGTG. Nous le disons haut et fort afin que le peuple l’entende. Nous faisons aussi la démonstration de la grande et fière mobilisation des travailleurs syndiqués à l’UTC-UGTG. Depuis le 12 septembre 2011, sans douté de leur capacité à résister, les travailleurs sont déterminés à aller chercher la satisfaction totale de leurs revendications.

Témoignages de travailleurs en grève

Jean :

Il est manifeste de constater la volonté du maire à ne pas vouloir respecter le protocole de Décembre 2010. Lors des séances de négociations, il ne cherche pas à positionner le conflit dans son contexte administratif ou budgétaire. Le maire pense que nous sommes dans une action bassement politicienne eu égard aux élections sénatoriales à venir. Mais il faut qu’il sache que nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout de la lutte.

Françoise :

Il faut que le maire respecte sa signature au bas du protocole. Je suis en grève depuis le début, c.-à-d. le 12 septembre 2011 et je suis déterminé à rester en grève pour la satisfaction de nos revendications et singulièrement la transformation de nos contrats précaires.

UGTG/Tibou le 22/09/11

Publié par la Rédaction le jeudi 22 septembre 2011

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type JPG
Poids : 16.6 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !