Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
305 aujourd'hui
4050 hier
6233376 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Clinique des Eaux Claires : Grève unitaire illimitée CGTG-FO-UGTG

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #UTS-UGTG #Cliniques KADJI
Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Grosse perturbation depuis hier matin, à la clinique des Eaux-Claires à Baie-Mahault, clinique du groupe Kapa Santé. 70% des 350 salariés (affiliés FO, UTS-UGTG et CGTG) ont lancé un mouvement de grève illimitée.

Cette mobilisation, qui se poursuit aujourd’hui, a été déclenchée dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires). Ce qui a mis le feu aux poudres : une note de la direction à la suite d’une réunion mardi dernier.

Cette note propose une liste de ses propositions : une augmentation de 1,5% de la valeur du point (non rétroactif), une augmentation de 50 euros de la prime de vacances et l’ouverture des prochaines NAO en mai 2012. « Nous ne pouvons pas accepter cela, explique Claudia Marcelin, déléguée syndicale UTS-UGTG. C’est du mépris vis-à-vis des représentants du personnel et des délégués syndicaux. Il était question que les négociations reprennent le 14 octobre prochain ».

Une augmentation de salaire de 3%

Il n’en fallait pas moins pour qu’un mouvement de grève démarre. « Il durera tant que nous n’aurons pas obtenu gain de cause », confie Philippe Etonno, délégué syndical CGTG. Les trois syndicats réclament :
« une revalorisation du salaire de base : 3% d’augmentation de la valeur du point applicable au 1er mars 2010, la même chose applicable au 1er janvier 2011(tous les établissements privés de santé de Guadeloupe ont obtenu 3%), une prime de vacances à hauteur de 200 euros net (acceptée par la direction), un 13e mois égal à un mois de salaire, une participation de 50% pour la mutuelle de santé, l’égalité de salaire pour un même emploi et la poursuite des NAO 2010-2011 sur les autres points de revendications : le bilan social, le projet d’établissement 2012-2016 ».

Les syndicats espèrent également un retour aux négociations de branche, cassée en 2006 par les patrons de clinique.

La direction n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.

Service minimum

Afin d’assurer leur mission de service public, les grévistes ont mis en place un service minimum transmis à la préfecture. Les cas urgents et les femmes enceintes sont pris en charge. En revanche, le bloc opératoire est fermé, les interventions chirurgicales sont reportées. Une infirmière et une aide soignante sont en poste, par service.

Source : France Antilles

Publié par la Rédaction le vendredi 7 octobre 2011

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !