Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
5454 aujourd'hui
6559 hier
6525992 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Secteur de la Sécurité privée : Yo vlé démantibilé travayè !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 
Dans un avenir très proche, le Secteur de la Sécurité privée an Péyi Gwadloup va connaître un sérieux bouleversement. Un avenir incertain pour des centaines d’entreprises Guadeloupéennes, des dispositifs mettant en péril directement nos emplois… C’est tout un secteur d’activité qui est menacé.

YO VLÉ DÉMANTIBILIZÉ NOU !

Kamarad, Travayè Ajan Sékirité,

Dans un avenir très proche, le Secteur de la Sécurité privée an Péyi Gwadloup va connaître un sérieux bouleversement. Un avenir incertain pour des centaines d’entreprises Gwadloupéyènne, des dispositifs mettant en péril directement nos emplois… C’est tout un secteur d’activité qui est menacé.

MI SA YO VÉ

Depuis les réformes entreprises par l’Union Européenne, le gouvernement, le MEDEF qui ont pour but :
- de casser tous les accords de branches signés en Gwadloup ;
- de revenir à l’ensemble des dispositifs de la Convention Collective Nationale de Sécurité ;
- de remettre en cause nos acquis, en l’occurrence nos salaires. Nou pa dako !

La conquête salariale menée par nos nombreuses et hautes luttes sera ratibwazé pour rétablir l’exploitation aux profits des capitalistes. En effet, les rémunérations de bases pratiquées dans les Etats Membres sont de l’ordre de 360 € à 1200 €, … é an Péyi Gwadloup le salaire de base est de 1500€.

La carte professionnelle, véritable liquidateur pour nos emplois est mise en avant dès que l’occasion se présente pour justifier les licenciements. Notre professionnalisme et notre moralité sont continuellement remis en cause par dé twa patwon san pon fowmasyon avec l’appui de certains clients et politique.

La privatisation totale des services publics (RGPP), le démantèlement des administrations et la politique des donneurs d’ordre privés vont provoquer la disparition partielle voir totale des Agents de Prévention et de Sécurité : CHBT (8licenciements), CHM (4 licenciements), Hôtel de la Région (30 licenciements), les Carrefours (10 licenciements), Ecomax (diminution d’heures, licenciement) é dot anko sans compter la vague de liquidation à venir d’entreprises en difficultés au nom de la crise.

MI FOTO AY

Le Président de la Région, au nom de la restructuration, des diminutions budgétaires et de l’application des directives Européenne, revoit sa politique financière au détriment des travailleurs, par la diminution des postes de travail. Le maintien de nos emplois ainsi que la sécurité des lycéens Gwadloupéyen n’est pas une priorité pour le Conseil Régional, les dernières actualités parlent d’elles-mêmes.

Mi sitiasyon annou, KA NOU VÉ, dèmen ayen pa senten…

En dépit d’une évolution importante des métiers de la Sécurité privée, nous devons maintenant imposer une nouvelle vision de notre activité, ki politik é kijan pou fè sékirité adan Péyi annou davwa vu le contexte, la montée fiévreuse de la délinquance nou ka woutouvé nou fas a jénès a Péyi la, avec responsabilité et autorité davwa Sékirité sé on métié. Nou, Agent de Prévention et de Sécurité devrons craindre pour nos emplois et nos salaires. Annou poté métod avan i twota… !

Nous devons plus que jamais réfléchir aux enjeux d’une nouvelle politique pour faire face à la répression des employeurs, des collectivités, des clients, de léta fwansé et de l’Union Européenne.

Pour préserver nos emplois, nos acquis sociaux, consolider, renforcer notre secteur, nou ka owganizé on GWAN SANBLÉ alantou divini Sektè Sékirité :

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES AGENTS DE LA SÉCURITÉ

MERCREDI 19 OCTOBRE 2011 A 21H00

LOCAL DE L’UGTG

NOU AN DANJÉ… AN NOU SANBLÉ…

Lapwent 26-09-2011 Sektè Ajan Sékirité UGTG

Publié par Secteur Sécurité le mercredi 12 octobre 2011

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !