Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
4438 aujourd'hui
5663 hier
6504738 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

UTC-UGTG Sèksyon Gwayav : Pou kibiten lékol fèmé

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

KI NOUVEL ADAN SE LEKOL-LA

Le maire de la Commune de Goyave, LWIZI, a décidé la fermeture des classes primaires et maternelles de la commune sous prétextes « D’ACTES DE VANDALISME DANS LES ECOLES » alors que la réalité est toute autre…

En effet, le fonctionnement de ces établissements scolaires, nécessite : des travaux de nettoyage, d’entretien, des activités périscolaires, restauration et pause méridienne gérés par des associations et entreprises, sous le contrôle de Monsieur LWIZI.

L’entretien et le nettoyage des écoles se faisaient auparavant par la Société « CLEAN’PROPRETE ». Cette Société employait sept salariés. A l’issue d’un appel d’offre, Monsieur LOUISY a retenu la candidature de l’Entreprise SNPPS (Société Nouvelle Prestation Protection Service) en septembre 2011. A la reprise des activités, l’entreprise en question, a licenciée trois employés et le salaire des autres ont été réduits de 30 % (soit 200 euros en moins). Sa ki pli mové adan tousa, leurs tâches et horaires de travail ont augmentés.

Fo yo nétwayé, dé lékol, a 25 klas, lavé vésèl, nétwayé lakantin, pou fini !

Le 02 janvier dernier, les travailleurs ont décidés de se mobiliser pour l’application de la convention collective et le paiement de leur salaire.

KIJAN ZOT VLE LEKOL NETWAYE AVE TOUSA ABOBINASYON…

Ondot bab anko ! La pause méridienne a été assurée jusqu’au 31 décembre 2011 par l’Association ADPEP (Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public) cet organisme employait 13 agents en contrat à durée indéterminée. Ferdy LOUISY avec la complicité d’un retraité a concédé l’activité à l’Association AJA (Action Jeunesse Antillaise) le 3 janvier 2012, sans convention, sans appel d’offre ou consultation. PIMOVE ANKO, sé Lwizi kika di AJA : Kimoun pou gadé, kimoun pou lisansyé é konmen lè yo ka ba chak moun.

Bab deyè poko mannyé, Lwisi konvoké sé travayè-la adan on réinyon le 27 désanm 2011 a dizè pou té di yo, i fouré yo adan AJA, pour un contrat à temps partiel de six mois, dont la durée hebdomadaire est réduite de 25 heures à 16 heures. Le jeudi 05 janvier 2012, adan ondot réinyon koulasa adan saldéfet-la, I té vlé fè yo siniyé on nouvo kontra pour une durée déterminée sans l’aval de l’ADPEP. Sego ka sèvi Matiyé bouklyé pou kouvè konmès a lwizi, moun ozabwa é pon moun pasav anlé ki pyé dansé. Parce que, le pôle emploi déclare nul, le modèle de contrat délivré par l’ADPEP. Tousé Bab lasa, sé pote à lajol ki non ay.

Alors, quand Monsieur Ferdy Louisy, décide de fermer les écoles jusqu’à nouvel ordre en évoquant : « les conditions d’accueil et de sécurité des élèves n’étant pas réunies et condamne avec force les actes de vandalisme, le déversement d’ordures, l’obstruction des serrures et les bris de bouteilles en marge de la grève menée par l’UTC-UGTG »,Nou ka di-y, de pa mélé koko épi zabriko. E pou-y kaché vis ay, i ka sévi epi konba é lit a travayè, c’est la seule porte de sortie qu’il ait trouvé.

S’il aime tant les enfants de la commune de Goyave et les goyaviens, il serait venu autour d’une table pour régler les affaires les concernant au lieu de se cacher à hors de la commune.

Fait à Goyave, le 06 janvier 2012

Publié par UTC - UGTG le mercredi 11 janvier 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !