Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
790 aujourd'hui
4059 hier
6239773 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

HAITI : le combat pour les droits ouvriers continue... Lettre de Fignolé Saint Cyr, secrétaire général de la CATH à l’EIT

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Une lettre de Fignolé Saint Cyr, secrétaire général de la Centrale autonome des travailleurs haïtiens (CATH) à l’Entente Internationale des Travailleurs et des Peuples (EIT)

Salut chers camarades,

Voici quelques nouvelles du combat que nous menons ici, en Haïti, pour la réintégration de nos deux camarades, Dieubenite et Bien-Aimé, licenciés de la zone franche de Ouanaminthe pour activité syndicale et des six autres, membres du syndicat SOTA, eux aussi licenciés pour activité syndicale dans une autre zone franche de Port au Prince.

Je dois en premier lieu vous informer que ces six syndicalistes de SOTA ont été réintégrés. C’est un premier résultat de la bataille que nous menons pour imposer le respect des lois du travail et des conventions de l’OIT.

Cependant, malgré les protestations, ici en Haïti, et à l’échelle internationale, se traduisant par de nombreux messages dont nous remercions l’Entente internationale des travailleurs et des peuples et les organisations ouvrières qui nous les ont adressés, nos deux camarades n’ont, eux, toujours pas été réintégrés. Vous pouvez imaginer la terrible situation dans laquelle ils se trouvent ainsi que leurs deux familles.

Sur le plan syndical, le dossier suit son cours. Better work (*) va mener une enquête sur le terrain d’ici la deuxième semaine de février, de la même façon qu’il a procédé pour contribuer à la réintégration des six de SOTA.

Entre temps, la situation continue d’être très difficile dans ces bagnes ouvriers que sont les zones franches en Haïti.

Le 2 janvier dernier, un accord verbal avait été trouvé entre le patron et le syndicat SOTA de Ouanaminthe. Selon cet accord, tous les ouvriers devaient travailler et être payés double le 2 janvier, jour normalement de congé.

Or, voilà que deux semaines après, le patron renie cet accord et refuse de payer les ouvriers.

Ceux-ci décident alors de se mettre en grève. A leur demande, le ministère des Affaires sociales s’est rendu sur les lieux. Et, sous la pression des ouvriers, les délégués de SOTA ont demandé des comptes au patron, mais en vain.

Face à cette attitude arrogante et déloyale, des ouvriers ont commencé à lancer des pierres en direction du bureau où se trouvaient l’inspecteur du ministère et certains dirigeants de l’usine qui ont aussitôt ordonné le licenciement des neuf syndicalistes.

Devant cette vague de révocations, tout le monde a peur.

Nous continuons néanmoins à combattre pour faire prévaloir les droits ouvriers et ceux d’un syndicalisme libre et indépendant.

Fignolé Saint Cyr Secrétaire général de la CATH.

(*) Better Work : organisme qui produit des enquêtes pour le BIT. Le dernier rapport de synthèse sur la conformité, réalisé par Better Work Haïti pour le compte du Bureau international du travail (BIT) et publié le 9 juillet 2010, attirait l’attention sur ce sujet.

Publié par la Rédaction le mardi 14 février 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !