Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
5990 aujourd'hui
5663 hier
6506290 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Réunion : Communiqué de presse du LPLP "Le système colonial perpétue les inégalités et les injustices, en humiliant les réunionnais"

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

MAR - NASION RENIONE - Kolectif Domoun



Aucune réaction pour le moment !
 

Les évènements de ces derniers jours à La Réunion, sont révélateurs d’une situation coloniale, qui perdure et accentue les inégalités dans notre pays.

Pendant 66 ans, les élus réunionnais de droite, comme de gauche, ont cautionné et accompagné toutes les politiques anti-sociale et anti-réunionnaise, Ils sont tous coresponsables et complices de la situation catastrophique et de l’impasse dans laquelle ils ont conduit notre pays. Ils se sont discrédités devant le peuple réunionnais.

Si l’on ne se pose pas les bonnes questions aujourd’hui, si l’on apporte pas les bonnes réponses aux problèmes posés, nous allons vers une explosion d’une ampleur insoupçonnable , dont l’issue est imprévisible.

Notre pays est à la veille d’un réveil brutal et d’un changement d’une portée historique.

A ne pas respecter le peuple, à continuer à l’humilier et à utiliser la répression coloniale, comme seul moyen, pour étouffer la révolte populaire, le peuple finira par descendre en masse dans la rue, comme il a commencé à le faire depuis plus d’une semaine.

Le problème aujourd’hui, ce n’est pas l’octroi de mer, la solution ce n’est pas non plus d’aller réclamer les mêmes prix qu’en France, ou donner 200 € de plus, en attendant la prochaine vague d’augmentation. Dans quelques mois, après les élections, on se retrouvera au même point et on aura rien réglé.

La vraie solution aujourd’hui, pour ramener les marchandises à un juste prix, est de réclamer dès à présent la suppression de toutes les primes coloniales, qui a pour effet, de gonfler artificiellement les prix et peser lourdement sur la cherté de la vie.

Supprimons la surrémunération, les prix deviendront plus accessibles aux plus démunis et aux réunionnais en général.

L’autre effet pervers de la surrémunération, est de priver les réunionnais qualifiés, diplômés et compétents d’un travail au pays et au service de leur pays. Leur seule perspective un exil sans retour.

SUPPRIMONS LA SURREMUNERATION :

- lo pri komision va bésé (Les prix des marchandises vont baisser)
- lo rénioné nora travay dans son péi (Le réunionnais aura du travail dans son pays)
- kréol an Frans va gingn rantré (Les réunionnais en exil vont pouvoir rentrer)

Les indépendantistes et nationalistes réunionnais soutiennent le combat légitime des réunionnais contre la vie chère et dénoncent la répression coloniale.

Fait à Etang-Salé, le 24 février 2012

Aniel BOYER Bernard GRONDIN Jean-Claude BARRET

Publié par la Rédaction le vendredi 24 février 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !