Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
6673 aujourd'hui
5663 hier
6506973 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Union des Travailleurs des Télécommunication-UGTG Doubout an lari-la

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

12 LANNE UTT-UGTG KA GOUME POU ENTERE A TRAVAYE

12 LANNE UTT-UGTG KA LEVE KONT TOUT PWOTITASYON

12 LANNE UTT-UGTG KA LITE POU CHANJE LA VI

ADAN TOUT LANTWEPRIZ A TELE KOMINIKASYON : TELEFON TELE JOUNAL RADYO …

Télécommunication : Un secteur qui regroupe d’une part des entreprises faisant partie de grands groupes cotés en bourse représentant les plus grosses richesses de France, des entreprises générant des millions d’euros de bénéfices (ORANGE, CANALSAT, FWANSANTI) grâce au travail des petites mains des guadeloupéyens, martiniquais et Guyanais. Pourtant a pa adan poch a travayè lajan la ka rantré, sa yo vlé baw sé sa pou’w pwan ! Restan la sé ba yo !Ayen si’w tout si yo !

Piplis, Grâce à leur position de monopole ces entreprises incitent la création de petites entreprises sous-traitantes (EURO CRM, PHONE PERFORMANCES, DISTRIDOM…) dont la survie ne dépend que de leur bon vouloir ou de leur « générosité ». Entreprises prises en otage par les petits guadeloupéens qui pour arriver à leurs fins ont recours aux emplois précaires et par la même à l’exploitation de pères et mères de famille !

Un secteur regroupant d’autre part la presse, les radios et télé (RCI, RFO) censées transmettre les informations fiables, divertir et éduquer par la même notre peuple et nos enfants ! Pourtant ces puissants outils de communication servent aujourd’hui de courroie de transmission à nos élus locaux et à l’Etat français afin de faire passer leur propagande électorale et formater l’esprit des guadeloupéens !

Véglaj pou pèp gwadloup ! Zonbifikasyon !

Ex : L’A1 Gpe ka i poté pou pèp gwadloup é travayè apwé kè la réjyon é bannélo ay pwan’y ? Dettes é pwofitasyon !

Nous assistons ainsi :

· aux licenciements en cascade (licenciements soit disant économiques, départs soi-disant négociés, …) malgré les nombreuses aides financières (QUALIPLUS, DSITRIDOM…)

· à l’enrichissement de patwons des grandes entreprises (des millions d’euros aux actionnaires) au détriment des salariés qui doivent se contenter des miettes,

· à l’absence de vraies négociations avec les organisations syndicales, à la suppression des droits ouvriers, à la pression psychologique, aux menaces de licenciements ou mises au placard,

· au recours systématique de prestataires extérieurs au détriment de la promotion interne,

· au recours systématique de personnel venant de la France et autres pays étrangers au détriment des cadres guadeloupéens compétents et hautement qualifiés,

· de L’utilisation de l’argent du guadeloupéen au profit de « patwon voyou » sans aucune vision pour la survie des entreprises de ce secteur,

· à L’utilisation et à l’exploitation des « travayè » dans ce secteur, jeté dans la rue après des années de bons et loyaux services,

· à L’absence totale de projets visant a pérenniser les emplois dans ce secteur et garantir aux guadeloupéens la transmission d’une information juste et objective.

· A L’aliénation de nos enfants à travers des programmes sortant directement de France ignorant la réalité guadeloupéenne, mès é labitid an nou,

· A La suppression de toute production locale,

· A une attitude méprisante envers tous ceux qui osent lever la tête !

Sé pou tou sa, Travayè tou patou gwadloup, travayè UTT maché pandan 44 jou pou twapé des salaires décents, la garantie d’une augmentation des bas salaires de 200 euros, la création d’un SMIC guadeloupéen,la prise en compte du nou gwadloupéyen ! Notre réalité, notre identité ! en 3 mots changé la vi ! …..Davwa sé yenki avè mobilizasyon,

Kè nou ké raché revandikasyon an nou !

Men YO pa pwan’y an men an nou !!!

Aujourd’hui plus que jamais, L’accord Bino fait l’objet d’attaques visant sa remise en cause voire sa suppression pure et simple ! Les patrons se servant de subterfuges de l’Etat – Mais nou pa adan ! Nou pé ké pwi !

Leur objectif final : Suppression de Bino dans le privé et suppression des 40% dans le public ! ou équivalent 34% à RFO !

Nou pé pa aksepté sa ! kanmarad padavwa sé plis ki 80.000 salaryé kini’y é 41.000 salaryé ki ka touché 200 éwo ! Fô nou mobilizé ! Une mobilisation exceptionnelle pour un Accord historique et unique grâce à sa clause de convertibilité,

kanmarad fô nou dwèt kon pikèt douvan YO, pou di yo AWA !!!

Wi travayè, kanmarad, Pèp Gwadloup, de part notre position stratégique et politique dans ce secteur nous devons continuer à lutter, à défendre nos intérêts, mais surtout à nous renforcer dans les différentes sections pour faire face aux capitalistes arrogants et féroces sous l’air dé patwon cool et proches des salariés mais qui en réalité s’enrichissent sans vergogne et manipule l’opinion public en détruisant tou sa ki tan nou.

Wi kanmarad, pèp Gwadloup, nou pa ni dwa fè dèyè, face à on ti pilo pwofitan du monde audiovisuel. Doubout kanmarad, contre toute sorte de manipulations, afin de construire une société plus juste et plus équitable…

Wi kanmarad, Luttons pour la préservation de nos acquis sociaux, san janmen fè dèyè !

TOUS EN GREVE MARDI 27 MARS 2012

DOUVAN MITYALITE LAPWENT A 9H

MEETING LKP

20 maws 2012 : Place Tricolore à Sainte Rose

23 maws 2012 : Derrière la Poste à Basse terre

24 maws 2012 : Karavan an tout Gwadloup

26 maws 2012 : Douvan Bik la Lapwent

UTT-UGTG, Bémao, lè 20 maws 2012.

Publié par UTT - UGTG le mercredi 21 mars 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !