Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
305 aujourd'hui
4050 hier
6233376 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Communiqué de presse du LPLP : Les Indépendantistes Réunionnais appellent au boycott des élections législatives

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

urnes pour élire de nouveaux députés, à la solde de l’état colonial français. Ils seront grassement rémunérés, avec l’argent de nos impôts et s’assureront ainsi une rente sur notre dos pendant 5 ans.

Comment ces candidats sortants peuvent-ils encore oser s’adresser aux réunionnais, aux 52% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté, aux 65% de jeunes privés d’emploi, aux milliers de "granmounes" usés par les années de travail, qui touchent aujourd’hui une pension de misère, leur permettant à peine, de vivre dignement.

Quand à la jeunesse, l’avenir de notre pays, les différentes majorité au pouvoir, ont délibérément organisé pour eux, un exil sans retour à l’étranger, au Québec, en Australie ou encore en France. Ils viennent nous promettre pour demain, ce qu’ils n’ont pas fait pendant des décennies.

La situation actuelle est le produit, le résultat d’une politique néo-coloniale menée à La Réunion depuis 1946. Elle est aussi l’oeuvre de la trahison des élus de "gauche" qui ont trompé les réunionnais, pour s’assurer la reconnaissance du pouvoir colonial.

Aujourd’hui, devenus les "gros blancs" d’hier, ils veulent continuer à asservir notre peuple.

Il n’y a plus de droite ou de gauche, il y a seulement des partis à la solde du colonialisme, coupables d’enrichir les plus riches, les capitalistes qui dictent leurs lois de fer au gouvernement français – qui s’y soumet. Donner aujourd’hui, une majorité aux socialistes ou remettre en scelle pour cinq ans, la majorité sortante UMP, c’est du pareil au même. Ces mêmes socialistes, au parlement européen, ou à l’Assemblée Nationale, ont voté - ces dernières années - avec la droite UMP l’aggravation des conditions de vie des réunionnais.

Les indépendantistes appellent les réunionnaises et les réunionnais à boycotter les élections législatives des 10 & 17 juin prochain. Ne pas aller voter constitue à ce moment précis de notre histoire un acte fort à l’entreprise de destruction de l’économie et de la société réunionnaise, un acte de résistance pacifique face au colonialisme.

Pour une Réunion libre et indépendante, pour un socialisme à visage humain, pour une meilleure répartition des richesses, pour le droit de vivre et travailler au pays, le boycott de ces législatives est la seule réponse que les réunionnais doivent donner aux agents du colonialisme. Refusons de choisir nos maîtres ou nos bourreaux.

Résistons dignement et ensemble préparons les grands rendez-vous qui nous attendent en 2014.

Fait à Etang-Salé, le 6 juin 2012

Le Secrétariat du LPLP

Lorganizasion Popilèr po Libèr nout Péi

(Front Populaire de Libération Nationale)

(*) Contact Presse : 0692 168 947 - 0692 444 285

"In sèl pèp, in sèl nasion, anou minm rénioné ...

nout libèrté tanou, sa minm i donn anou la fors lèv dobout"

Publié par la Rédaction le jeudi 7 juin 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !