Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 11 décembre 2017
20h23

Statistiques éditoriales
2180 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
1076 aujourd'hui
2650 hier
6763310 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Lettre ouverte au président Zuma

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Lettre ouverte à Jacob Zuma, président de la République sud-africaine

Monsieur le président,

Depuis la mi-septembre, des menaces sont proférées en Afrique du sud, contre des personnalités politiques reconnues de votre pays. En particulier contre Julius Malema, ancien président de la Ligue de la jeunesse de l’ANC (ANCYL), contre l’évêque anglican Johannes Seoka, qui fut de tous les combats contre le régime de l’apartheid et de l’action pour organiser les travailleurs dans des syndicats, et contre Tiyani Lybon Mabasa, président du Socialist Party of Azania et l’un de ceux qui avaient rejoint Steve Biko après la fondation du Mouvement de la conscience noire.

Un texte notamment, circule sur le forum de discussion de la Communist university, intitulé « Seoka, Malema et le marché du meurtre de Marikana », désignant nommément les trois personnalités citées précédemment comme faisant partie de ceux qui utiliseraient les cadavres des mineurs comme un « fonds de commerce », et seraient des « gangsters dont le visage n’est pas connu à l’extérieur ».

Chacun le comprend : un tel appel équivaut à un appel au meurtre. Ces personnalités sont connues pour s’être rendues à la mine de Marikana pendant la grève. Ces personnalités sont connues pour avoir condamné le massacre de 34 grévistes par la police le 16 août 2012, et pour s’être prononcées en faveur des revendications des grévistes et de leur syndicat, au cours de la grève et des négociations.

Quel que soit le point de vue que l’on puisse avoir sur ces personnalités et sur leurs opinions respectives, nous déclarons que ces méthodes de terreur discréditeraient tout état, prétendant respecter les libertés démocratiques, qui les tolèrerait.

Nous, militants du mouvement ouvrier et démocratique international, quel que soit répétons-le le point de vue que chacun peut avoir sur ces personnalités, sur leurs opinions et sur les événements en cours, déclarons que le gouvernement dont vous êtes le président doit prendre ses responsabilités et assurer leur intégrité.

C’est pourquoi nous faisons solennellement appel à vous :

Faites cesser immédiatement les menaces contre Julius Malema, Mgr Johannes Seoka et Tiyani Lybon Mabasa !

Nous en appelons au mouvement ouvrier et démocratique international, pour porter cette exigence auprès des ambassades de la République sud-africaine dans chaque pays.

Le 12 octobre 2012.

37 Pays (premiers signataires), dont l’UGTG représentée par son Secrétaire Général Elie DOMOTA

Publié par la Rédaction le jeudi 18 octobre 2012

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !