Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 16 octobre 2017
21h28

Statistiques éditoriales
2162 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1272 aujourd'hui
4674 hier
6495909 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Secteur Sécurité : Siw pa dakò, tan pi...

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Kanmarad, Pèp Gwadloup,

Depuis le mois de mars 2007, nous avons entamé avec les gérants des entreprises de sécurité, des négociations de Branche afin d’améliorer les conditions de travail, tant sur le plan salarial que sur les conditions d’exécution des métiers de la sécurité en Guadeloupe.

Après plusieurs annulations de rencontres et ajournement de réunion, demandé par le patronat afin qu’il puisse constituer un syndicat pour débattre de notre Cahier de Revendications, le 12 juillet 2007, nous sommes finalement tombés d’accord avec l’UPPS (seul syndicat patronal en Guadeloupe) sur un relevé de décisions concernant la majorité des points à débattre.

L’UPPS, syndicat patronal de la Branche qui compte une vingtaine d’entreprises qui constitue les plus grands marchés du secteur (EDF, Port Autonome, S.A.R.A, Banques, hypermarchés, supermarchés, hôpitaux, cliniques, etc.…..), était représenté par son président Monsieur Nicolas THOMAS, son trésorier Jean – Claude LAURENT et deux de ses membres messieurs Alain RENDU et Olive DIDON qui avaient mandat pour signé au nom de leurs adhérents. Le 26 juillet 2007, lors de la dernière rencontre relative à la négociation de Branche dans le secteur, il a été convenu de reporter tous les points du Relevé de Décisions sur l’Accord de Branche 2007.

Grand est notre étonnement d’apprendre aujourd’hui que Monsieur Thierry PHILOCLES, Secrétaire de l’UPPS, veut remettre en cause l’accord signé. Le même Thierry PHILOCLES qui a mandaté Monsieur Nicolas THOMAS, Président de l’UPPS, pour parler en son nom ; celui-la même qui était président du syndicat et qui a signé tous les accords antérieurs pour la Branche.

Jean-Marc VAUTIER, gérant des sociétés MESP-SAS (carrefour destreland, club med, mr bricolage, decatlhon etc…) après deux semaines de grève en mai, lui aussi, ancien membre du bureau de l’UPPS, déclare que pour son compte les négociations au sein de son entreprise débuteront au mois de septembre et sans rétroactivité des accords qui pourront être signés. De plus, pour lui, négociation ne veut pas dire augmentation de salaire, même si le coût de la vie augmente tous les mois en Guadeloupe ; il justifie sa décision de date en déclarant : « au mois d’août, je serais absent. Je pars en métropole pour me marier. C’est donc à mon retour de voyage de noce que l’on pourra se voir pour les NAO. Entrez en grève si vous voulez ».

Mi déclarasyon a Jistisyé, Malfétè é Volè :
- Mépris Envers le Salarié par le Patronat.
- Haine Anti - Syndicalisme

Nou péké pwan kè yo pon yonn jwé avè nou !!!

Nous disons très clairement que sa ka fè 4 lanné :

- 4 ans qu’aucun accord n’a été signé dans le secteur, ce qui a eu pour effet de désorganiser toute la Branche, tant sur le plan salarial que sur les conditions d’exécution des métiers de sécurité :

- 4 ans que bon nombre de gérants malfétè jouent avec la loi afin d’appliquer ce qu’ils veulent dans leur entreprise, sans prendre en compte les réalité de la Guadeloupe ;

- 4 ans que nous mettons en garde le patronat et l’état français sur les conditions d’attribution de certains marchés privés et publics aux mêmes jérès malfétè (non reversement de charges sociales, travail illégal,…) ;

- 4 ans que des entreprises sont mises en liquidation par les jérè malfétè afin de remplir leurs poches, sur le dos des salariés.

Dénonçons :

-  jé bésé des patrons entre eux pour laisser le secteur dans le bordel organisé qu’ils ont eux-mêmes créé ;

- jé bésé a sé jérè malfétè la dè dénonsé akow la pou pa ba travayé sa yo ni dwa an lajan é fowmasyon ;

- Le chantage des clients (Ecomax, Carrefour etc..) qui déclarent ouvertement qu’aucune des entreprises signataires de l’Accord de Branche ne pourra prétendre à leur offre de marché ;

- la complicité des clients avec les gérès malfétè qui donnent aux dépens des salarié des marchés à des prix casés, qu’ils savent trop bas pour que l’employeur puisse reverser les charges sociales aux organisme concerné.

Disons :

- que l’Accord de Branche 2007 a été négocié et signé entre deux parties afin de faire évoluer le métier de la sécurité ;

- qu’il représente le coût réel de l’augmentation de la vie en Guadeloupe ;

- que nous n’admettrons qu’aucune des entreprises en Guadeloupe ne le remette en cause ;

- que nous mettrons tout en œuvre pour son extension sur tout le territoire guadeloupéen.

Demandons à tous les agents des corps de métier de la sécurité, « agent SSI, patrouilleurs, agent cynophile, opérateur P.C., agent malveillance » à se préparer pour le Grand Tour à venir.

PYÉ AN NOU JA AN KALPYÉ.

PROLOG LA JA FÈT !!!

JÉRÈ ACHTÉ BISIKLÈT’ AW

PA DAWA KOUS-LA KÉ BANDÉ !!!

P-A-P, le 30/07/07

Secteur de la Sécurité

Publié par Secteur Sécurité le lundi 30 juillet 2007
Mis à jour le samedi 5 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !