Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
798 aujourd'hui
4059 hier
6239781 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Quand le conflit social du LKP s’invite au Conseil d’Etat

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 


- Léia Santacroce

- Publié le 21/05/2013 | 19:23, mis à jour le 21/05/2013 | 19:27

Le Conseil d’Etat a tranché : l’Etat français ne paiera pas pour le préjudice subi par les commerçants Guadeloupéens victimes des grèves de 2009. Un couple de Baie-Mahault réclamait des réparations pour compenser la fermeture de leur commerce suite aux mouvements de grève.

La déception est grande pour ce couple de commerçants de Baie-Mahault. Aucune indemnité ne leur sera versée en réparation du préjudice économique subi pendant les grèves de 2009. C’est la décision rendue par le Conseil d’Etat le 15 mai dernier. Comme l’avait fait la cour administrative d’appel de Bordeaux en 2012, et avant elle le tribunal administratif de Basse Terre en 2011. Contraints de fermer boutiqueCes commerçants reprochent au préfet de Guadeloupe de n’avoir pas remédié au blocage des voies de circulation pendant les grèves contre la vie chère. Or, selon eux, leur fonds de commerce dépendait exclusivement de produits en provenance de métropole ou de l’étranger. Résultat : ils ont dû fermer boutique.

Convention européenne des droits de l’Homme

Pour appuyer leur demande, ils ont invoqué le premier article du Protocole additionnel de la Convention européenne des droits de l’homme. Un texte selon lequel « toute personne physique ou morale a le droit au respect de ses biens ». Mais l’invocation du droit international n’aura manifestement pas convaincu le Conseil d’Etat.

Après cette décision de la plus haute juridiction administrative, il est désormais certain que l’Etat français ne paiera pas. Une décision qui pourrait bien faire jurisprudence.

Publié par la Rédaction le jeudi 30 mai 2013

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !