Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
5890 aujourd'hui
5754 hier
6102466 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

AKA SGDM : Acharnement sur les travailleurs

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #UEC-UGTG
Aucune réaction pour le moment !
 

Camarades, Travailleurs,

Depuis l’arrivée d’Olivier DE PERIGNY, en tant que Directeur de la SGDM, Concessionnaire multimarques (Audi, Skoda, Seat, Mercedes, Hyundai, Mitsubishi), nous assistons à un véritable acharnement sur les travailleurs.

En effet, ce ne sont pas moins d’une vingtaine de salariés qui ont été contraints de partir, sous la pression, le harcèlement, le mépris et l’arrogance de ce monsieur, et cela avec la complicité de certains délégués qui se réclament syndicalistes.

C’est le choix d’une politique extrêmement sauvage qu’Olivier DE PERIGNY a fait pour mieux assurer la continuité des énormes profits des actionnaires.

Le discours relayé à longueur de journées par Olivier DE PERIGNY est sans ambiguïté : produire toujours plus avec moins de moyens, moins de personnel, ou tout simplement travailler plus pour crever plus vite.

Mi sé sa Olivier DE PERIGNY vlé, mi sé sa GBH vlé !

Un directeur sans vergogne, sans scrupule, à la solde des békés Hayot, payé pour faire le sale boulot, pratiquant un véritable apartheid social à la SGDM, comme dans la plupart des établissements de GBH.

Ka DE PERIGNY vlé ? Ka DE PERIGNY ka chèché ?

Ce monsieur, malgré la ferme opposition des délégués UEC-UGTG, à la réunion du Comité d’Entreprise, qui ont demandé que la Commission de Suivi se réunisse, comme le prévoit l’article 5-2 de l’Accord du 19 janvier 2000, afin de discuter et de trouver des solutions.

Profitant de notre absence, il obtient, sous la pression et les menaces, la signature d’une représentante du personnel, qui ose aujourd’hui prétendre qu’elle est harcelée, menacée par notre délégué syndical.

Pire encore, Olivier DE PERIGNY incite la pauvre salariée à porter plainte…nou ka atann toujou.

Rassurez-vous, chère dame, à l’UEC-UGTG nous avons d’autres combats à mener, dans l’intérêt de tous les salariés de la SGDM. Nous vous laissons seule, face à votre conscience et à vos responsabilités.

Sonjé moun ki baw konsey achté chouval a gro vant péké baw zèb pou nouriy…

Wi Olivier DE PERIGNY sé on malfétè !

Ce géreur d’habitation s’érige en maître et seigneur, en voulant contrôler et décider qui fera l’enquête du CHSCT en écartant le Secrétaire ; et, comme par hasard, c’est son bras droit de service, Denis ROCHE Directeur Financier De l’Etablissement, qui est en charge de mener l’enquête, avec la bénédiction de quelques béni oui-oui, ou béni bwana.

Mais, derrière tout ce cinéma se cache la volonté de diaboliser notre délégué syndical Frantz CARAIBES, qui est convoqué à un entretien préalable le Mardi 11 Juin 2013.

Mi sé sa la vérité, mi wol a Olivier DE PERIGNY

Il voudrait que nous baissions la tête, que nous subissions, que nous acceptions le mépris, l’arrogance, leurs pratiques mafieuses et scélérates.

Il voudrait faire taire toutes contestations sociales.

Awa DE PERIGNY, ou pèd fil’aw ou péké pasé a SGDM, ou échoué a CARMO Toyota, men toujou sonjé ni an tan pou jibyé, ni an tan pou chasè…

L’UEC-UGTG Invite tous les Travailleurs, toutes les organisations syndicales de la SGDM à faire le choix de la résistance face au projet de déchéance, de suicide social que l’on nous impose.

L’UEC-UGTG ka mandé tout Travayè

mobilizé yo MAWDI 11 JEN 2013

pour dire non au mépris, non à la répression anti-syndicale que subit notre délégué syndical Frantz CARAIBES.

JOU NOU KÉ MÉtÉ A JOUNOU PÉkÉ VWÈ JOU !

Ansanm nou ka lité…

ansanm nou ké gannyé !

Lapwent, le 05 Jen 2013 UEC-UGTG

Publié par UEC - UGTG le mardi 11 juin 2013

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !