Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 10 septembre 2017
18h05

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2119 aujourd'hui
4486 hier
6374672 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

UTE-UGTG-Dékatman : L’avenir est notre énergie, la, nous nous engageons !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

DAVWA SÉ POU TIMOUN AN NOU NOU KA GOUMÉ,NOU,NOU KA DI :

L’avenir est notre énergie, la, nous nous engageons !

Comme il est de tradition, aux niveaux des Directions, les manoeuvres opaques au Personnel se perpétuent. Ainsi la direction actuelle avance dans son terrible plan de restructuration. Terrible, car il s’attaque directement aux agents. Le silence de certains syndicats ayant été acheté, le Personnel se trouve restreint à une vision à court terme « ola yo ka fè nou bwè dlo-mousach pou lèt »

Le scénario est pourtant simple ; nouvelle technologie, nouvel organigramme, nouvelle structure, et consultation démagogique des OS. On ne débat pas dans les IRP (qui sont devenus des chambres d’enregistrement) et on applique de façon unilatérale sa décision car on sait qu’aujourd’hui le rapport de force n’existe plus. Les valeureux et vrais défenseurs du Personnel sont mis sur l’éteignoir laissant la place, en partie, aux affairistes.

Un premier exemple :

Le cas du programme MALTEN (mise à la terre du neutre).

C’est un vaste et couteux plan de réhabilitation de certains postes-source, ayant pour objectif de diminuer globalement le temps moyen de coupure de la clientèle.

Cet ambitieux programme a été mise en place sans passage ni discussion dans une quelconque instance (I R P). Inévitablement plusieurs failles apparaissent.

Quel dommage quand on admet les bienfaits qui pourraient en résulter. C’est dommage aussi bien pour le projet en lui-même, que pour les agents. Car il est tout de même bon de rappeler que les postes-source en MALTEN nécessitent une conduite, une exploitation et une maintenance, donc de nouvelles compétences pour tous les intervenants.

Or les moyens mis en place par la Direction sont insuffisants ; peu d’hommes, peu de formation, beaucoup de chantiers et donc beaucoup de pression, ceci quel que soit le service d’ailleurs.

Au niveau de la conduite du réseau, malgré la bonne volonté des gestionnaires, cartographier un incident HTA poste en MALTEN reste un acte laborieux. Compte tenu de l’évolution des départs HTA, et de la nature des défauts, de l’évolution des détecteurs de défauts directionnels ainsi que du contexte globale des OMT (connexion difficile, manœuvrabilité pénible, postes HTA/BT inaccessibles, mal entretenus…etc..), sans oublier l’adaptation des protections. Que la hiérarchie accordent des moyens aussi limités nous interpelle sur sa volonté réelle de bien faire.

Un deuxième exemple :

Le choix de l’emplacement des postes HTA/BT. Là EDF fait preuve d’une incompétence ayant des conséquences importantes. Ce choix doit en effet respecter les dispositions prévues dans la norme NF C11-201§5-1 et 5-4.Or celles-ci prévoient que :

L’emplacement doit être fixé d’un commun accord entre l’aménageur et le gestionnaire du réseau de distribution agissant en tant qu’exploitant du réseau. Il doit tenir compte en premier lieu des contraintes d’exploitation et des contraintes environnementales. En contraintes d’exploitation, la note précise : « quel que soit le type de poste, l’accessibilité rapide du personnel du gestionnaire du réseau de distribution à toute heure est impérative, afin qu’il puisse effectuer toutes les opérations nécessaires à l’exploitation du réseau. Les conditions d’accès permanent des personnels et des matériels seront examinées dans l’étude du projet de réalisation.

Serait-ce une méconnaissance des textes, ou un choix lié à notre situation de pays colonisé ?

Nous nous souvenons ainsi du black-out de Pôle Caraïbes. Certes, EDF n’y était pas impliquée directement, mais la gestion de « notre » réseau fut impactée par le défaut du disjoncteur de l’aéroport.

Malgré un premier incident à Pôle caraïbes, EDF n’a pas su tirer les enseignements de ses lacunes sur la gestion du réseau.

On peut relever :

- l’absence d’information pour nos chargés de conduite sur le schéma du réseau HTA de l’aéroport

- L’absence de convention avec l’Aéroport, avant toute recherche de défaut, afin de protéger nos clients, (prendre certaines mesures de précautions sur nos réenclencheurs par ex).

ANNOU MÉTÉ CHAK MOUN AN PLAS A YO POU NOU PÉ SA MACHÉ-DWÈT AN PÉYI AN NOU KI TANNOU !

Compte rendu négociation PEI

Le mercredi 24 juillet 2013 s’est tenue la négociation du protocole d’accord préélectoral de PEI.

La délégation de l’UTE-UGTG était composée de son Secrétaire Général, J.C QUIMPERT, et de son adjoint H. THOMIAS.

A l’issue de cette rencontre, seul l’aspect législatif conformément au Code du travail n’a pu être traité, car l’effectif du PEI Guadeloupe n’est toujours pas connu pour fixer le nombre d’électeurs.

La Direction de PEI, envisageait d’intégrer le personnel du Siège avec celui des agents de PEI Corse. Proposition refusé à juste titre par les camarades du STC (Syndicat Des Travailleurs Corse.)

Ce refus contraint la Direction de PEI à créer un C.E pour le Siège. La délégation CGT, a aussi émis des réserves sur le dépouillement des résultats des pays d’outre-mer, le jour de l’élection.

La Direction de PEI, promet de donner les effectifs définitifs à compter du 6 septembre, ce qui permettra de finaliser le protocole d’accord préélectoral.

A suivre…

UTE/ UGTG à EDF Rue Euvremont Gène BP 85 97110 Pointe à Pitre

Tél. :0590 82 42 96 Cell : 0690331164 Fax : 0590 82 42 85

E.mail :uteugtg@gmail.com Sîte :www.ugtg.org

Publié par UTE - UGTG le lundi 12 août 2013

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 376.5 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !