Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
samedi 28 octobre 2017
14h31

Statistiques éditoriales
2165 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
145 aujourd'hui
1193 hier
6617477 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Halte à la Répression Anti-Syndicale

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Appel à la mobilisation générale


Mots-clés : #UTS-UGTG
Aucune réaction pour le moment !
 

Ka ki pasé ?

Du mois de mai au mois d’Août 2006, nous, agents du CHU, étions massivement mobilisés et en grève pour dénoncer les pratiques et errements de Christian JOLIVIERE, Directeur Général du CHU, aujourd’hui expatrié à l’Assistance Publique de Paris.

La principale ‘’caporale’’ de Christian JOLIVIERE était Man KOWALSKI Béatrice, Directrice des Ressources Humaines parachutée depuis la Guyane, affublée d’un parcours professionnel chaotique. A l’évidence, Man KOWALSKI n’était ni au plan personnel, ni au plan professionnel à la hauteur de ses fonctions de DRH.

Elle agissait donc par intimidation, par sanction, par harcèlement à l’endroit de ses proches collaborateurs de la DRH.

Las de cette situation, le personnel exerçait son droit de retrait et s’associait au mouvement de contestation engagé contre JOLIVIERE.

Après plusieurs provocations à l’endroit des grévistes et du Personnel de la DRH, le 16 juin 2006, elle simulait une agression et se faisait prescrire 30 jours d’ITT, et portait plainte contre 3 de nos camarades : Ginette LERUS, Jules CALVAIRE et Alexis LUNION.

Sa plainte est soutenue par le Juge d’Instruction et ce principalement avec le témoignage de 3 collègues, non-grévistes de la DRH.

Nos camarades sont donc convoqués le Jeudi 16 Janvier 2014, à 14 h, devant le Tribunal Correctionnel de Pointe-à-Pitre pour avoir ‘le 16 juin 2006 exercé des violences sur la personne de Man KOWALSKI’’.

Camarades, Collègues du CHU,

La plainte de Man KOWALSKI, les poursuites engagées contre nos camarades syndicaliste 8 lanné pita, ne doivent pas être prises à la légère.

Il s’agit, nous le savons, d’une volonté constamment affichée par le pouvoir colonial de nous faire taire et de nous faire payer notre détermination à agir conte tout arbitraire dans ce pays de Guadeloupe.

Nous savons aussi, que tant l’Etat que la direction actuelle du CHU, entendent nous museler, nous démouné, nous diviser de façon à nous imposer au CHU leur Plan de Retour à l’Equilibre qui prévoit plus de 400 suppressions de postes.

Nous savons enfin qu’ils n’ont pas l’intention de respecter nos accords sur les 35 heures, sur la révision des carrières des ouvriers et des administratifs, sur la titularisation des contractuels, etc… ! en ces temps de déficit.

Sé dèyè bwa ki ni bwa !

Nous le confirmons, pour les autorités de la Santé, désormais nous devrions travailler plus, travailler mal et être mal au travail pour gagner plus.

Nous le confirmons, l’ARS a déjà arrêté :

1. Une nouvelle répartition des activités, et des moyens, un nouveau schéma hospitalier associant public et privé, de nouvelles orientations aux projets médicaux, autrement dit, nous, tous agents de santé publics et privés (5 300 agents publics – 1700 agents privés) devrons craindre tant pour nos emplois et nos salaires que pour notre mission de santé au service des Guadeloupéens. Les premiers concernés sont nos camarades des Hôpitaux de Marie-Galante, de Maurice Selbonne, de Beauperthuy, des cliniques : les Eaux Vives, le Centre Médico-Social (CMS) et la Polyclinique ;

2. L’obligation pour les établissements publics de se regrouper en CHT (Communauté Hospitalière de Territoire) avec la mutualisation de toutes leurs activités logistiques (cuisine, buanderie, administration, services techniques, entretien, transport) ;

3. L’obligation pour les établissements publics et privés de gérer certaines activités de soins et certains équipements (Scanner, IRM, Labo) voire leur personnel dans le cadre de GCS (Groupement de Coopération Sanitaire) ;

4. La limitation de l’accès aux soins hospitaliers par le développement de l’hospitalisation à domicile et l’activité ambulatoire ;

5. Le Choix de projets privés, réputés plus rentables pour les promoteurs et moins coûteux pour l’assurance maladie, parce que financés directement par le patient.

C’est bien pour cela que nous devons fièrement nous opposer à toute répression contre les militants syndicalistes et soutenir nos camarades le JEUDI 16 JANVIER 2014 avec le même élan exprimé en soutient aux militants de la CGTG de Milénis, nou ka sanblé pou lévé gaoulé :

MARDI 14 JANVIER 2014 – 11 h : Meeting Hall du CHU

MERCREDI 15 JANVIER 2014 – 19 h : Meeting douvan BIK a LKP Lapwent

JEUDI 16 JANVIER 2014 – 8 h : Sanblé douvan CHU

JEUDI 16 JANVIER 2014 – 14 h : Sanblé douvan Tribinal Lapwent

UTS/UGTG - Le 09 janvier 2014

Publié par UTS - UGTG le mercredi 15 janvier 2014
Mis à jour le mercredi 5 février 2014

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !