Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 10 septembre 2017
18h05

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1433 aujourd'hui
5286 hier
6365508 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Deklarasyon UGTG-POLE EMPLOI

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Secteur Emploi-Formation
Aucune réaction pour le moment !
 

Monsieur Le Directeur Régional,

Le 17 février par un vulgaire mail, vous nous informiez de votre décision d’annuler la Commission Paritaire Locale Unique, initialement prévue le 27 février 2014, pour absence de candidature de droit public.

Le 19 février, nous vous adressions un courrier dénonçant cette décision arbitraire et exigeant l’annulation de celle-ci sine die.

A cette date, vous n’avez toujours pas daigné nous répondre et nous savons bien pourquoi.

En effet, à l’appui de votre argumentation, vous excipiez une obscure instruction n°2013-42 du 25 avril 2013. A la lecture de celle-ci, il s’est avéré que le motif que vous avez évoqué n’a jamais été mentionné.

Mieux encore, il n’existe aucun texte réglementaire mentionnant la situation que vous avez créée de toutes pièces.

En fait, votre décision couplée à votre absence de réponse dévoile vos véritables intentions : rogner le droit syndical et supprimer, à terme, toutes les instances représentatives du personnel, afin d’instaurer une gestion des carrières à la tête du client sur la base de petites combines et autres petits arrangements comme vous savez si bien le faire.

Imitant vos comparses de France et de Navarre, vous cherchez à museler les Organisations Syndicales. L’UGTG péké janmé manjé an men a zòt  !

Vos vils manoeuvres ont pour objectif principal d’éradiquer les droits et intérêts des travailleurs en détruisant les instances représentatives du personnel et en tentant de domestiquer les syndicats. L’UGTG péké janmé manjé an men a zòt  !

L’UGTG n’est pas un syndicat d’accompagnement, et ne sera jamais la caution de votre politique de fann tchou à lè zajan é lè chomè Gwadloup.

Votre dédain, votre mépris vis-à-vis des agents et des usagers de ce pays s’exprime au quotidien :

Vous vous occupez de votre carrière en déployant les différents dispositifs (ODSE, OSDE, DUNE, DUDE, ODIGO, GOA, HOROQUARTZ, nouveau SI, etc…) sans tenir compte des avis et alertes des représentants du personnel, sans vous soucier de leur impact sur la santé desagents. Vous mettez en oeuvre, en bon Directeur soucieux d’être bien vu, toutes les directives de la Direction générale alors que vous savez leur inadaptation à nos réalités économiques, sociales et culturelles. La réalité est là : chômage de masse (plus de 30% de la population active) ; chômage des jeunes (près de 60% chez les moins de 25 ans) et vous continuez inlassablement à vendre l’invendable.

Dans le même temps, nombre d’agents n’ont toujours pas eu leur visite médicale d’embauche plus de 2 mois après leur intégration ;

Dans le même temps, nombre d’agents n’ont toujours pas effectué de visite médicale de reprise suite à une maladie ou une maternité ;

Dans le même temps, nombre d’agents sont toujours dans l’attente de leur visite médicale périodique ;

Et bien évidemment, votre seule réponse est un mail du 14 février, les menaçant de la perte de leurs congés s’ils n’ont pas épuisé leur reliquat avant le 30 avril ou le 31 mai selon le statut.

Pire encore, la disparition récente de plusieurs de nos collègues devrait vous interpeller quant à l’état de santé des salariés de Pôle Emploi. NON, ce n’est pas normal qu’autant de nos collègues partent si jeune. NON sa pa nòwmal qu’autant de nos collègues soit en congé maladie. NON, sa pa nòwmal que si peu de nos collègues jouisse d’une retraite paisible.

Et bien NON, apa zafè a-w  !

Et ce ne sont là que quelques exemples qui traduisent bien votre mépris vis-à-vis des préoccupations des agents et des chômeurs de Guadeloupe.

NOU KA BYEN VWÈ OLA NOU YÉ AVÈ’W

Fidèle à notre histoire, à nos valeurs, à nos engagements, l’UGTG continuera à défendre tous les agents et à lutter contre votre politique libérale de fann tchou é démantibilaj des agents

Aussi, nous vous rappelons notre exigence :

 ? Le maintien de la CPLU de Guadeloupe comme le prévoient les textes en vigueur ;

 ? L’étude de l’ensemble des demandes de mouvements des agents, quelque soit le statut, au nom de l’équité de traitement au sein de Pôle Emploi

Nous vous informons que nous vous tenons pour responsable de toute crispation ou dégradation du climat social qui pourrait survenir.

NOU PÉKÉ FÈ DÈYÈ - TRAVAYÈ POLANPWA DOUBOUT !

Baie-Mahault, le 25 février 2014

Publié par Secteur Emploi - Formation le jeudi 27 février 2014

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !