Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
653 aujourd'hui
4050 hier
6233724 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Tè GWADLOUP : sé Tè an NOU ! Meeting d’information le jeudi 12 février 2015

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Les organisations CIPN/MIR/LKP/FKNG/PCG/COSE/RACINES


Mots-clés : #Meetings
Aucune réaction pour le moment !
 

Un groupe de békés (esclavagistes descendants) réunis dans un soit disant « cercle Auguste Lacour » a annoncé qu’il allait célébrer à la Pointe Allègre (Sainte-Rose) l’arrivée en Guadeloupe des premiers Français. Une stèle devait même être inaugurée pour l’occasion. Une stèle en mémoire de quoi ? Pour célébrer l’arrivée en Guadeloupe de génocidaires et d’esclavagistes ? Il est bon de rappeler que ce ne sont pas moins de 46 millions d’Amérindiens qui ont été assassinés et tués avec l’arrivée des colons dans ce qu’il est convenu d’appeler le « Nouveau Monde ». Ce ne sont pas moins de 100 millions d’Africains qui ont été les victimes directes de déportations, d’enlèvements, de meurtres, de viols, d’assassinats, de tortures, d’esclavage…) de cette entreprise de colonisation.

Cette annonce, perçue comme une grave provocation à l’égard des Amérindiens, les premiers habitants de la Guadeloupe, massacrés par ces colons Français, et des Africains mis en esclavage, a suscité la légitime colère de notre peuple. De partout en Guadeloupe mais aussi de l’extérieur, des protestations se sont élevées obligeant ces békés racistes à renoncer à la célébration prévue le 31 janvier.

Si les békés se sont subitement décidés « d’honorer » leurs ancêtres colons esclavagistes et sanguinaires, ce n’est vraiment pas un hasard. Car, depuis le grand mouvement de masse de 2009 conduit par LKP, le peuple guadeloupéen, a très largement exprimé son désir de s’approprier sa terre natale et ancestrale. LA GWADLOUP SÉ TAN NOU ! APA TA YO !

Ce cri de colère, qui est au fond une revendication justifiée, n’a pas manqué de briser les tympans de la classe des békés - blancs créoles, qui s’est subitement rendue compte que le peuple guadeloupéen dans sa majorité, décidait de remettre en cause la question de la propriété de la terre. C’est une question essentielle, car au lendemain de « l’’abolition » officielle de l’esclavage, une loi votée par le gouvernement colonial le 30 Avril 1849, décidait d’indemniser les colons qui avaient été « privés » de leurs main d’œuvre gratuite : nos ancêtres esclaves ! MI SA KI LALWA FWANSÉ ! Ces colons esclavagistes qui avaient pendant près deux siècles exploités les esclaves, ont reçu en cadeau du pouvoir colonial les meilleures terres agricoles. C’est cela la réalité de notre pays. Une société construite sur des fondements racistes, discriminatoires, inégalitaires.NOU PÉPA KONTINYÉ ASEPTÉ SA !

Depuis mai 2009, dans la région de Sainte Rose, précisément à Daubin, Desbonnes, Beauvallon, Vieux Fort, … des guadeloupéens, petits fils d’esclaves et d’indiens Kalinas, des agriculteurs travaillant sur ces terres, ont refusé que la direction de l’usine Gardel prélève 15% de la valeur de leur récolte de canne au profit d’un béké.

Dès lors, Hubert de Jaham, va tenter par tous les moyens de dépouiller ces agriculteurs et de s’approprier plus de 2000 ha de terres agricoles en vue de spéculations futures. Et pourtant, il s’avère que ce « monsieur » est incapable de fournir au tribunal un acte de propriété valide. Apa tè ay ! Et, c’est tout à fait légitimement que, les agriculteurs de Sainte Rose, se sont révoltés et refusent de céder un pouce de ces terres ancestrales au béké de Jaham.

On comprend alors la manouvre des ces békés. Dans la région de Sainte Rose ils ont subitement éprouvé le besoin de commémorer l’arrivée des colonialistes esclavagistes sanguinaires, en 1635. C’est donc pour eux, un moyen d’essayer de légitimer leur présence sur ces terres agricoles conquises dans le sang, dans le meurtre, dans le vol…

En réalité, chacun le comprend la question de la terre et de sa propriété, est une question politique. L’Etat français et les politiciens locaux à son service ont bien compris que ce n’est pas une affaire de « tè okipé », mais bien de la souveraineté de notre peuple dont il est question.

NOU PÉKÉ FÈ DÈYÈ !

NOU ! ZANFAN GWADLOUP !!!

- Refusons toutes les discriminations dégradantes qui ont fondé les colonies françaises, particulièrement, dans les îles de la Caraïbe, en 1635 ;

- Condamnons avec énergie tous les actes qui prétendraient nous donner en héritage les crimes odieux qui ont été perpétrés contre les KALINAS, en particulier par le chef de la dite colonie, De l’OLIVE, le 26 janvier 1635, par l’assassinat du vieux YANS, Chef des KALINAS ;

- Condamnons avec fermeté le système esclavagiste établi de fait par les premiers Colons, et institué sous le régime dit du Code Noir, par l’Etat monarchique ou impérial, dans les îles de l’archipel de Guadeloupe ;

- Condamnons le mépris et la provocation du Cercle Auguste Lacour et de ses dirigeants qui relèvent de l’apologie de la traite négrière et de l’esclavage, de l’apologie de crimes contre les KALINAS, reconnus comme des crimes contre l’humanité ;

- Affirmons que nous tous, filles et fils de la Guadeloupe, sommes prêts, pour nos enfants, à construire un nouvel avenir, débarrassé des affres humiliantes de la discrimination par la couleur de peau et de tous les rapports de domination instaurés par le système colonial.

Les valeurs actuelles qui doivent nous servir de fondement à une telle œuvre ne sauraient être la somme mémorielle des actes significatifs de notre liyannaj actuel, mais plutôt celles qui nous mènent au choix délibéré, constituant de nouveaux rapports sociaux… une société basée sur l’entraide, le respect, la dignité et la justice … !

A bas le RACISME ! A bas les DISCRIMINATIONS !

A bas le COLONIALISME ! A bas le MÉPRIS !

TOUT MOUN SÉ MOUN !

PARTICIPONS MASSIVEMENT AU MEETING D’INFORMATION LE JEUDI 12 FEVRIER 2015 à 19H00 - PLACE TRICOLORE A SAINTE-ROSE

CIPN/MIR/LKP/FKNG/PCG/COSE/RACINES

Publié par la Rédaction le samedi 7 février 2015

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 149.5 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Tè Gwadloup

  • Rien d'autre !

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !