Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 21 mars 2017
20h36

Statistiques éditoriales
2154 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
360 aujourd'hui
7759 hier
5377076 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Toupannan vant a patwon ka gwosi...Travayè ka pran fè !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Secteur Banque-Assurance-Mutuelle #Grèves
Aucune réaction pour le moment !
 

Non le Secteur Banques Assurances Mutuelles Immobilier n’est pas épargné ! La osi travayè ni a menné konba pour le respect du droit du travail et le maintien de leurs acquis.

Pour les patrons, les Travailleurs sont des pions dans la mise en place de leurs stratégies visant soit disant à améliorer la productivité. Une pression constante est exercée sur certains travailleurs au détriment de leur santé.

De mauvais choix de gestion, en stratégies hasardeuses, yo bizwen mété chaj asi do a travayè qui deviennent, là encore, les boucs émissaires lorsque les profits diminuent ! Lè yo ka di’w yo ka pèd lajan, qu’il faut contrôler les charges, que les restrictions s’imposent…les travailleurs sont dans leur ligne de mire.

E sé konsa onlo lantrèpriz ka voyé travayè alé, sous couvert de plans de départ volontaires qui, comme nous le savons bien, ne sont rien d’autre que des licenciements déguisés ! Un accompagnement forcé à quitter l’entreprise quand nombre de travailleurs sont constamment sollicités voire harcelés pou yo pati !

Les employeurs vont jusqu’à mettre en place des plans de départ volontaires « ouverts » ou plan de départ à durée indéterminée….Sa ki vlé di owganisé zot…mè fo zot pati !

A l’occasion de fusions simples ou fusions-absorptions, de restructurations d’entreprises nombre de postes sont supprimées, les acquis sont balayés, ils vont même jusqu’à modifier les contrats de travail é si ou pa kontan….la menace du licenciement plane au-dessus des têtes.

Et pourtant, les actionnaires, eux, mangent grassement …..toupannan pwofitasyon ka fèt si do a lé piti ki kay travay chak maten !

Nou pé pa aksepté sa !

Dans certaines entreprises, les délégués UGTG font l’objet de discrimination syndicale, leurs droits sont bafoués. Yo pa vlé vwè UGTG si lis a éleksyon adan lantrèpriz a yo !

AWA SA PA ADAN !

Nous demandons :

- Le respect des Conventions Collectives et Accords d’Entreprise

- L’arrêt des licenciements déguisés sous-couverts de plan de départ volontaires

- L’accès à la formation pour tous les salariés

- Le non-démantèlement des contrats de travail

- L’arrêt de la répression anti-syndicale et le respect des libertés syndicales

- Le respect de la représentativité des organisations syndicales

- Le respect de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail

- Le respect du principe d’égalité professionnelle hommes-femmes

ANNOU PRAN CHIMEN A LALIT

TOUS EN GRÈVE LE JEUDI 26 MARS 2015 !

P-à-P, le 23/03/15 Secteur UGTG BAM - IMMOBILIER

Publié par Secteur Banque Assurances Mutuelles le mercredi 25 mars 2015

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 104.7 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !