Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
2881 aujourd'hui
4147 hier
6776119 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

UTS - UGTG : La grève continue dans les Cliniques

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Travailleurs des Cliniques en Grève : Fos é Solidarité !


Mots-clés : #Cliniques KADJI
Aucune réaction pour le moment !
 

Travailleurs de la santé, Guadeloupéens,

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Le 15 janvier 2007, les salariés des cliniques de Guadeloupe engagent une mobilisation pour obtenir la poursuite de la Négociation Annuelle Obligatoire de la Branche Santé (NAO).

Ils dénonçaient, ainsi, la décision unilatérale des patrons des 12 cliniques de Guadeloupe, prise le 31 octobre 2006, décision qui limitait l’augmentation des salaires pour l’année 2006 à 1%, soit pour un brancardier, 14 € d’augmentation.

Les patrons prétendaient, d’une part qu’ils appliquaient la même augmentation fixée par le patronat des cliniques en France, et d’autre part que le ministère de la santé avait réduit leur tarif.

SÉ KOUYONNAD.

Nous avons pourtant démontré qu’il leur fallait au moins tenir compte de l’augmentation de l’évolution du coût de la vie 2006 (+2,5% au 31 décembre 2006) et surtout de l’évolution de leur richesse contractée par l’augmentation régulière et garantie de leur chiffre d’affaire par rapport au coût des salaires payés.

Année Masse salariale % d’évolution Chiffre d’affaire de la Branche % d’évolution 2004 51.510.000 83.430.000 2005 54.095.000 5,02% 91.929.000 10,20% 2006 55.177.000 2% 100.800.000 10%

À ces performances, tous les travaux et équipements de ces entreprises privées sont financés entre 35% et 70% par les fonds publics.

Aujourd’hui, avec 1.200 salariés, ils contrôlent plus de 35% des activités de médecine, plus de 50% de chirurgie et plus de 70% en soins de suite.

Ce sont donc des affaires qui marchent ; la privatisation de l’offre de soins, l’état de santé de notre population (diabète, hypertension, sida, traumatismes liés aux accidents), ensuite une augmentation forfaitaire de 72 €. L’inorganisation, le manque de médecins du secteur public, promet à ces messieurs des Eaux Claires, des Eaux Vives, des Eaux Marines, de Choisy, de beaux jours.

MI TAW…MI TAN MWEN !!

Seulement, plutôt que de répartir les richesses gagnées entre les actionnaires, les salariés et l’outil de travail, certains camouflent leurs résultats et déclarent être en difficulté pour ne proposer que 1% d’augmentation de salaire en 2006, et 1,3% (un grand effort) pour 2007.

C’est donc fort de la connaissance, que nous salariés, soignants, techniques, administratifs…ki ka vwè lajan rantré, que nous avons exigé d’abord une augmentation de 5% de notre salarie de base pour 2006, ensuite, suite à discussions en octobre 2006, une augmentation forfaitaire de 72 € pour tous, enfin, comme pour obtenir un Accord de Fin de Conflit, une augmentation des revenus à trois (3) niveaux pour 2006 et 2007 :

- 4% sur le salaire de base

- 5 points supplémentaires de coefficient pour les salaires du bas de la grille des salaires

- 40 € de contribution patronale au financement de la Mutuelle de Branche.

YO PAKA TANN PON LANG.

Le Docteur Pierre Sainte-Luce, Président du syndicat des patrons et également Président Directeur Général de la Clinique Manoukiani à Gourbeyre, n’a jamais depuis le 15 janvier, pu engager et soutenir des séances de négociation. En deux (2) mois de grève, seuls cinq (5) rendez- vous de négociation limités de 10h à 13, ont été convoqués. Pire, lors de notre dernier rendez-vous le 22 mars 2007, Sainte-Luce simula une agression pour arrêter les négociations et tenter de se sortir de l’étau de la grève. Il se laisse tomber, fait venir pompiers, police et médecins urgentistes.

I TWAPÉ MALKADIK !!

Seulement, pompiers, médecins et police n’ont pu que constater que Pierre Sainte-Luce est un très mauvais acteur…..

Seulement, nou pa té pé ri tellement le geste de Sainte-Luce était minable et le soutien que lui a manifesté notamment Henry NAGAPIN, Directeur des Cliniques de Kadji (Eaux Claires et Espérance), était également vil.

Pour parfaire dans leur bêtise, ils décident maintenant de poursuivre la négociation dans les prochains jours mais, sans le Secrétaire Général de l’UTS-UGTG, Gaby CLAVIER, syndicat en grève, syndicat majoritaire dans la Branche…..

YO KÉ RESPEKTÉ NOU.

Travailleurs de la Santé, population de Guadeloupe, les travailleurs des cliniques en grève sont fiers et vaillants…. Déjà, nous avons obtenu que certains patrons signent avec nous des Accords de Fin de Conflit ; le service minimum a été rétabli dans leurs établissements.

D’autres persistent à suivre Pierre Sainte-Luce et espèrent affamer les grévistes ; ils sont persuadés que pour gagner encore leur argent sur le dos de la maladie des autres, ils doivent éliminer le personnel et le syndicat combatifs de la Branche, et obtiendraient enfin, l’arrêt de toute négociation de Branche.

FOS É SOLIDARITÉ

Les travailleurs des cliniques ont besoin de votre soutien. Les patients des cliniques réclament le redémarrage des activités pour obtenir leurs soins, notamment de rééducation. Ils ont raison !!

Pour l’ouverture de vraies négociations, avec un médiateur…

BAY FOS POU PWAN FOS.

Participons tous aux rendez-vous de solidarité

• vendredi 30 mars 2007 – 20 h

○kout tanbou douvan klinik lespérans, Zabym

• mardi 03 avril 2007 – 6 h

○ journée de mobilisation et d’actions

▪ rassemblement 6 h devant la Clinique Choisy au Gosier

Bay la vwa ... Bay la vwa … Bay la vwa

Ansanm nou ka lité …..Ansanm nou ké gannyé !!!

PAP, le 27/03/07

Le Conseil Syndical de l’UTS-UGTG

Publié par UTS - UGTG le mardi 27 mars 2007
Mis à jour le lundi 2 juin 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !