Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 21 mars 2017
20h36

Statistiques éditoriales
2154 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
746 aujourd'hui
7032 hier
5405432 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Contre la Répression, pour le Code du Travail, Pour la qualité du service public. Vive la Résistance ! Vive l’action Syndicale !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Communiqué de la CDMT(Centrale Démocratique Martiniquaise des Travailleurs)


Mots-clés : #Martinique
Aucune réaction pour le moment !
 

La répression anti-syndicale frappe de manière ciblée mais vigoureuse.

A ROGER ALBERT NOCIBE, au CLUB MED, des délégué-e-s sont traqué-e-s et parfois licencié-e-s.

Dans plusieurs entreprises les grèves actives ont fait l’objet de plaintes patronales et de condamnations judiciaires.

Devant la FOURRIERE, la police est plus présente que contre les délinquants.

A ECOMAX le patron sollicite le tribunal pour faire disparaître la CDMT.

A MADIANET, il a fallu une grève de 24 heures pour faire appliquer des textes légaux.

En Guadeloupe, les comptes de la CGTGsont bloqués pour crime de dénonciation de l’origine historique de la richesse de certains békés.

Quant à l’UGTG ses responsables sont poursuivis parce qu’ils refusent qu’on relève son ADN comme des bandits de grand chemin.

En FRANCE, retenir des chefs pour imposer une négociation ou s’en prendre à la chemise d’un cadre jetant sans vergogne à la rue des milliers de mères et de pères de famille peut vous valoir la prison ferme.

Mais la délinquance des patronsqui ne respectent pas les lois ou les conventions, qui licencient alors qu’ils font du profit et touchent l’argent public n’est pas sanctionnée.

POURQUOI TANT DE HARGNE ?

Parce que au plus haut niveau ,on veut interdire toute résistance à une politique pro capitaliste de destruction des acquis et du Code du travail. Macron,Valls, Rebsamen,

Combrexelles et Badinter sont déchaînés : ils veulent remplacer le Code du travail par une négociation entreprise par entreprise parce qu’ils savent qu’à ce niveau, le rapport de force est plus difficile pour nous. C’est pour cela que le rôle des syndicats et des délégué-e-s à la base est déterminant , que l’unité des travailleurs et des syndicats est plus nécessaire jamais.

ACTION ET UNITE sont tout aussi nécessaires dans les secteurs publics de la Santé, de l’Ecole ou encore de la lutte contre les incendies où les syndicats se battent pour toute la population.

INFORMONS NOUS

 !

ORGANISONS NOUS !

RESISTONS !

TOUTES ET TOUS LE JEUDI 10 MARS A 18 HEURES A LA MAISON DES SYNDICATS AVEC LA CDMT ET LES ORGANISATIONS INVITEES

Publié par la Rédaction le dimanche 28 février 2016

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !