Paj douvan | Pwopozé on awtik | Tèm | Otè

Wouchach



Pòtfolio

Statistik

Dènyé aktyalizasyon
lendi 22 mé 2017
22h56

Statistik éditoyal
2162 Awtik
97 Kanmo
27 Sit entewnet
158 Otè

Statistik a vizit
4669 jodla
5739 yè
5807409 o total

image Koudmen

Kalandriyé

Augmentation du carburant: LKP ka déklaré

Fowma pou enpwimé Chawjé an fowma pdf

Pon réyaksyon jiska lè !
 

Un préfet hésitant, voire bégayant, ne maîtrisant aucunement son argumentaire sur la hausse des carburants au 1ier janvier 2017 en Guadeloupe ; obligé de venir devant les journalistes pour tenter de nous faire avaler la pilule.

NON ! Manti a yo !

Une fois de plus, ils essaient de nous faire croire que cette hausse est la conséquence des accords entre les producteurs de pétrole combinée à la fameuse parité euro dollar. Cela est peut-être vrai en France. Mais chez nous, en Guadeloupe, ces décisions ne peuvent nous affecter de la sorte car la majeure partie de notre carburant ne provient pas d’Europe. Rappelez-vous la grève qui a paralysé les raffineries de France durant plusieurs semaines. Il n’y a eu aucune répercussion chez nous, aucune pénurie et pour cause :

Le carburant vendu par la SARA en Guadeloupe provient pour une bonne part des producteurs de la Caraïbe. Et nous le payons au prix fort comme produits pétroliers venant d’Europe du Nord. Quelle belle arnaque !

SONJÉ : Yves JEGO avait confirmé l’existence d’un accord entre le ministère du budget et la SARA qui garantit à cette dernière une marge bénéficiaire annuelle. En novembre 2010, Marie-Luce PENCHARD déclarait que son décret baisserait la marge de la SARA de 15 à 10%. En 2014, Victorin LUREL déclarait à son tour que cette marge était toujours de l’ordre de 20 à 25%.

Les prix sont fixés par le préfet suivant les exigences de la SARA.

PON MOUN PA NI AYEN A DI. Car les organisations syndicales ouvrières et les associations de consommateurs ont été évincées de l’observatoire des prix par le fameux décret PENCHARD, consolidé par la loi LUREL et cela afin d’éviter toutes contestations adan zafè a yo.

LKP déclare que tout cela relève de la magouille tout comme le fameux bouclier qualité prix. LKP réaffirme la nécessité de mettre en place :

- Un établissement public d’approvisionnement et de distribution des carburants en Guadeloupe garantissant la sauvegarde des emplois dans les stations et à la SARA ainsi qu’une baisse d’au moins 50 centimes du prix à la pompe ;

- Un véritable service public de transport ;

- Une véritable politique de promotion et de développement des énergies renouvelables.

YO PÉKÉ KOUYONNÉ NOU !

Gwadloup sé tan nou – GWADLOUPEYEN DOUBOUT !

BON LANNE LIT 2017

LKP - Lapwent – 31 Sésanm 2016

Pibliyé pa le LKP lè vandwèdi 6 janvyé 2017

Chawjé dokiman

 
Fowma a fichyé PDF
Pwa : 165.7 ko
 

 > Li sa osi

Titak plis awtik an menm ribrik la :

Titak plis awtik a menm otè la :

Awtik si menm tèm : Prix des carburants

 > Fowom a awtik la

Pon réyaksyon jiska lè !

Kontakté nou | Plan a sit la | Kwen a mètwèb | Gwas a SPIP | Kouwan RSS Kouwan RSS | Lé mansyon

Valid xhtml 1.0 Téléchawjé Firefox !