Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 10 septembre 2017
18h05

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
2837 aujourd'hui
5286 hier
6366912 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Fôs é solidarité avec les Travailleurs de l’Hopital de Capesterre Belle-Eau

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Meeting samedi 1er avril à 10h devant la mairie de Capesterre et mobilisation du 04 avril 2017


Mots-clés : #UTS-UGTG #Lopital Kapèstè
Aucune réaction pour le moment !
 

TRAVAILLEURS DU CENTRE HOSPITALIER DE CAPESTERRE BELLE EAU, POPULATION DE CAPESTERRE BELLE EAU,

Cette situation est tout simplement scandaleuse. Wi, c’est un SCANDALE ! Comment ce petit établissement d’à peine 50 lits qui dispose d’un projet de délocalisation vers un établissement neuf de près de 200 lits peut-il être entravé dans son fonctionnement par plus de 30 jours de grève des agents de toutes les catégories.

COMMENT Elie RÉGENT, Directeur de ce petit établissement peut-il expliquer qu’il n’arrive pas à quelques mois de cette délocalisation, à mobiliser tous ses agents vers ce grand projet.

COMMENT l’ARS et le Conseil Départemental, institutions de contrôle et de financement peuvent-ils expliquer leur démission face à ce scandale. COMMENT est-ce possible que les malades soient maintenus, accueillis et soignés dans cet hôpital de Capesterre Belle Eau, indigne, dangereux, où les obligations minimales d’hygiène et de sécurité des soins sont totalement inexistantes.

COMMENT REGENT peut-il ignorer le rapport d’Audit de Juin 2014 qui affirment dans ses conclusions : « La pression et le manque de cohérences entre les propos et les actes tenus par les cadres de santé accroissent la méfiance et les actes de négligences envers les patients et développe un risque très élevé de violence physique de la part du personnel envers autrui, mais aussi envers eux-mêmes. Le risque de suicide est élevé chez certains membres du personnel, la raison pour laquelle, elle n’a pas encore eu lieu est dû à l’importance de la croyance en Dieu chez une bonne partie des membres du Personnel. Cette croyance en Dieu, plus précisément le fait que beaucoup de salariés soient chrétiens et que les religions interdisent la mort par suicide joue comme un filet de sécurité qui les relient. Mais combien de temps tiendra ce filet ?... ».

COMMENT, ne ne pas être solidaire des agents qui réclament depuis 10 lanné le respect tant des droits des malades que leurs droits statutaires. Faut-il une infection généralisée ou une catastrophe naturelle pour qu’Elie RÉGENT, l’ARS et le Conseil Départemental se décident en catastrophe à organiser le transfert vers Saint-Sauveur.

Faut-il mobiliser toute la Population de Capesterre Belle Eau, si fière de disposer d’un hôpital, ou une délégation ministérielle pour que les revendications des agents soient entendues et traitées. REGENT MALAD… OU KA VWÈ ANKO !!

Depuis 2014, nous réclamons que ce transfert se fasse et que les conditions de travail dans le nouvel établissement soient négociées. Seulement, RÉGENT en maître et seigneur s’y oppose. Et pour cause, il révèle ainsi son incompétence comme pour le suivi du chantier, que pour la fin des travaux et maintenant pour l’activation du Projet Médical, et le transfert des activités.

RÉGENT et son équipe n’ont pas pris la mesure des dégâts que leur attitude et leurs prétentions causent aux malades et aux agents. Bien sûr, ils n’ont pour seule préoccupation que leurs intérêts personnels et confessionnels.

Ainsi, arrêter le programme capacitaire du nouvel établissement, ensuite un Projet médical, un Projet de soins, un Projet social en concertation leur importent peu. Et, tels des bamou, ils entendent, nous, agents et les malades nous parquer à Saint-Sauveur. Ils ne sont même pas capables de nous proposer un Projet économique et financier et des organisations du travail équilibrées et en cohérence avec l’offre de soins générale, les réformes et les nouveaux schémas d’organisation des soins : (Groupement Hospitalier de Territoire GHT, Plan Régional de Santé (PRS) en débat en Guadeloupe.

Vraiment RÉGENT organise la mort du Centre Hospitalier de Capesterre Belle Eau. Alors qu’il lui est proposé, tant par le Conseil de Surveillance, que par les Médecins et les agents de construire un nouvel Hôpital dans ces murs neufs, il s’enferme dans des calculs de rentabilité, dans des processus de musèlement des agents et de leur représentation syndicale, dans la position du timal.

Vraiment après plus d’un mois de grève et malgré l’accord bidon qu’il a su extirper de la CGTG, RÉGENT est une perdition et veut nous entrainer avec lui dans le fossé.

NOU PA DAKÒ !!

Nous, agents du Centre Hospitalier de Capesterre Belle Eau, nous Population de Capesterre Belle Eau, exigeons des autorités ARS, Conseil Départemental la reprise en main du devenir du Centre Hospitalier de Capesterre Belle Eau devant autant d’incompétence, de gaspillage d’argent public et d’énergie. 

- Nous exigeons le respect des droits des malades à une qualité d’accueil, d’hébergement et de soins dignes. 

- Nous exigeons le respect des droits statutaires des agents. 

- Nous exigeons la négociation d’un Protocole établissant les conditions de fonctionnement du nouvel hôpital.

 - 10 LANNÉ NOU KA ATANN !

 - 10 LANNÉ NOU KA SOUFÈ !

 - 10 LANNÉ NOU KA SIPOTÉ… NOU BON !!

FÒS É SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS DE L’HÔPITAL DE CAPESTERRE BELLE EAU

TOUS AU MEETING D’INFORMATION SAMEDI 1ER AVRIL 2017 10H DOUVAN LANMÉRI KAPÈSTÈ



TOUS À LA JOURNÉE DE MOBILISATION MARDI 04 AVRIL 2017 SANBLÉ 6H DOUVAN LÒPITAL KAPÈSTÈ

NOU PÉKÉ LAGÉ !

Lapwent, 28/03/2017

Le Conseil Syndical de l’UGTG

Publié par UTS - UGTG le jeudi 30 mars 2017

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 530 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !