Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
5436 aujourd'hui
6559 hier
6525974 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

UTS-UGTG : aux mêmes maux, les mêmes remèdes.

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF
Mots-clés : #Cliniques KADJI
Aucune réaction pour le moment !
 

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Travailleurs de Etablissements Privés de Santé

Tous en grève à compter du 15 janvier 2007

Sonjé, sé davwa qu’en Octobre 2005, nous nous sommes mis en grève après 7 mois de négociations que nous avons pu obtenir 4,02% d’augmentation de notre salaire en 2005.

Sonjé, davwa qu’en Octobre 2006, nous avons repris la grève que nous avons pu obtenir un Accord de Branche, notamment sur la mutuelle, la prime de transport et l’ouverture de la NAO 2006.

Jodila, encore, aux mêmes maux, les mêmes remèdes.

TOUS EN GREVE A COMPTER DU LUNDI 15 JANVIER 2006.

POUKISA ?

Dès notre premier rendez-vous le 30 octobre 2006, les patrons déclaraient : « la FHP Guadeloupe émane de la FHP Nationale et est donc tenue d’appliquer le taux de référence au niveau national.

- la FHP Guadeloupe n’à pas le pouvoir de négociation en tant qu’émanation de la FHP Nationale,

- les négociations actuelles s’intègrent dans le cadre d’une coordination entre les établissements,

- revalorisation de 1,3% applicable en France à partir du 01/07/2005 et donc applicable en Guadeloupe. ».

Ils appliquaient sans discuter 1% sur les fiches de paie du mois de novembre 2006… C’EST FINI….NÉGOSYASYON BOUT !!!

Malgré deux courriers au mois de novembre réclamant la poursuite des NAO et proposant une augmentation fixe et générale de 72,41€ pour l’ensemble des catégories de salariés, soit une augmentation de 2,2% de la masse salariale globale de la Branche, YO PAKA FÈ….PON KIM…..PON BOUYON.

Camarade, il est donc clair que désormais, la FHP Guadeloupe n’est pas qualifiée pour négocier et qu’en conséquence, notre convention collective et la négociation de Branche sont abolies.

Pourtant, nous savons que les performances financières des établissements de Guadeloupe leur permettent d’accepter nos revendications. De plus, le coût de la vie observée en Guadeloupe pour l’année 2006 est de plus de 2%.

KA YO KA CHÈCHÉ ??

En réalité, tout comme les patrons des banques, et en application des instructions du MEDEF, les SAINTE-LUCE, KADJI et autres TIROLIEN, pour tirer un maximum de profit de leur « activité commerciale de santé » , précarisent autant les conditions d’accueil et de soins des malades, que les conditions de travail et les niveaux de rémunération des salariés.

Et, pour mieux réussir leur forfait, ils menacent de fermeture, de licenciement, de retenue sur salaire, de poursuite pénale ceux d’entre nous les plus déterminés.

Ils tentent de nous diviser entreMoun Grandtè é Moun Bastè, entre ASH et IDE, entre Moun a ITS é Moun a dot sendika.

NOU BON ÈVÈ SA !!

Une fois pour toute, dès le 15 janvier 2007, nous auront à dire aux patrons notre refus de l’augmentation de seulement 1% qu’ils nous ont imposé… Notre refus de voir notre convention collective enterrée.

TOUS EN GRÈVE A COMPTER DU 15 JANVIER 2007.

Pour :

- une augmentation de 72,41€ brut,

- le maintien de la rémunération en cas de maladie,

- la mise en place d’une Couverture Mutuelle et Prévoyance avec toutes les garanties minimales,

- l’engagement d’un audit économique, financier et des performances médicales des cliniques de Guadeloupe,

- la mise en place d’un plan de formation de Branche prévoyant la validation des acquis,

- la mise en place de délégués syndicaux de Branche.

Ansamn nou ka lité,

Ansanm nou ké gannyé !!!

PAP, le 05/01/07

Le Conseil Syndical de l’UTS-UGTG

Publié par UTS - UGTG le mercredi 3 janvier 2007
Mis à jour le lundi 2 juin 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !