Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
3933 aujourd'hui
5096 hier
6782267 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

UTS - UGTG : Cliniques, mobilisation pour le 29 novembre 2005

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Woulo pou fos, balan é inité a travayè Klinik Gwadloup !

Nous étions vraiment massivement mobilisés le mardi 25 octobre 2005 à l’appel des trois organisations de la Branche.

Preuve que nous avons compris l’enjeu, ou se taire et accepter la réduction de nos droits et la disparition de notre Convention Collective, ou protester et obtenir l’augmentation de notre salaire et l’engagement de vraies négociations sur nos conditions de travail.

Nous avons compris qu’il ne pouvait avoir de rapports sociaux équilibrés dans ce secteur, sans négociation collective, on ne peut obtenir une offre de soin de qualité sans un personnel formé et respecté.

C’est pour cela que nous avons exigé des patrons des cliniques d’abord de nous confirmer que notre convention ne sera pas une version tropicalisée de la Convention Collective de l’hospitalisation privée de France et ensuite que notre niveau de rémunération doit se fonder sur la réalité des prix de guadeloupe.

Nous avons, ainsi, pu obtenir une augmentation de notre valeur de point de 4,02% à compter du 1er Mai 2005 qui est dorénavant fixée à 8,02€.

KONBA DÈYÈ POKO MANNYÉ !

Maintenant, il faut continuer pour nos autres revendications, notamment :

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.
Nonm & fanm an konsyans


- la révision des modalités de classification des emplois et des groupes en A et B,

- le maintien de la rémunération en cas d’arrêt pour maladie,

- la négociation de la durée annuelle du temps de travail,

- l’extension de la participation des employeurs à la mutuelle,

- la renégociation de l’accord sur la Prévoyance,

- la révision du financement des C.E.,

- l’actualisation de la Convention Collective.

Nous savons que les patrons nous opposent que la modification de leur tarification (T2A), l’obligation de mise aux normes et la redistribution de l’offre de soins sont autant de mesures nouvelles qui les limitent dans nos négociations.

Ils affirment que certains d’établissements ne sont pas en mesure de satisfaire nos revendications.

Seulement, au vu des bilans et des expertises comptables que nous avons engagé dans de nombreux établissements, il apparaît qu’ils disposent tous de potentiel de rentabilité s’ils mettent en place des outils de gestion performant.

Ensuite le secteur privé contrôle plus de 60% de l’offre de soins pour 40% des lits autorisés avec un taux de remplissage constant de près de 90%.

Également, la collectivité publique finance à plus de 60% leurs opérations de rénovation, de construction et d’équipement.

Ces avantages génèrent donc des résultats. Dès lors, notre participation à ces résultats est légitime au plan des salaires, de la formation et de nos conditions de travail.

Camarade,

Nous avons réussi dans le cadre d’une unité syndicale, notre premier rendez-vous de mobilisation pour la NAO 2005. L’UTS-UGTG poursuivra dans ce sens.

En conséquence, l’UTS-UGTG appelle tous ses militants et adhérents d’abord à renforcer nos sections syndicales, et nos délégués, ensuite, à s’organiser pour la grande journée de grève intersyndicale du 29 Novembre 2005 contre la répression antisyndicale et pour le droit au travail.

Ansanm nou ka lité, ansanm nou ké gannyé !

Le Conseil Syndical de l’UTS-UGTG

Pointe-à-Pitre, le 10 Nov. 2005

Publié par UTS - UGTG le jeudi 10 novembre 2005
Mis à jour le jeudi 5 juin 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !