Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 16 juillet 2017
23h40

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
5890 aujourd'hui
5754 hier
6102466 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Lettre ouverte de l’UGTG au Préfet

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

2 réactions
 

Lettre ouverte à Monsieur le Préfet
Jean-François CARENCO
Pollution de la rivière à Goyave

Monsieur le Préfet,

Le ton et le contenu de vos dernières déclarations télévisées, l’irritation que vous avez manifestée montrent l’échec de l’opération de charme et de division que vous avez menée en direction des riverains de la Boucan.

L’intervention brutale des forces de répression que vous avez engagée sur le pont de la Boucan n’arrive pas à briser la détermination des manifestants, mais lève le voile sur la logique du profit capitaliste que vous défendez aux côtés de l’usine Bonne-Mère.

Vous prétendez défendre la filière canne-sucre-rhum que l’État français, que vous représentez, a délibérément liquidée, en recourant à toutes sortes d’artifices judirico-scientifique pour ne pas faire appliquer vos propres lois sur la protection de la santé publique, de l’environnement, de la préservation de l’ éco-système.

La pollution de la rivière à Goyaves, depuis plus d’une trentaine d’années, par les rejets de l’usine Bonne-Mère est bien réelle, visible, indiscutable comme vous le reconnaissez vous-même.

Elle cause des nuisances incalculables aux riverains, porte atteinte à l’équilibre écologique dans et autour de la rivière, détruit l’environnement, altère considérablement la qualité de la vie.

Comment dans ces conditions pouvez-vous affirmer qu’il n’y a pas de danger pour la vie de l’homme ?

Votre déclaration selon laquelle cette pollution dure depuis trente ans et que par conséquent les riverains de la Boucan pourraient la supporter deux années encore est une insulte à la raison et à la dignité de l’homme guadeloupéen.
Elle relève d’un comportement colonial inacceptable et lourd de danger pour l’avenir.

Nous exigeons l’arrêt immédiat de toute forme de pollution de la Grande Rivière à Goyaves, la mise, en oeuvre des mesures urgentes pour remédier aux dégâts causés à l’environnement et pour rétablir l’équilibre écologique de la Région.

Votre entêtement à refuser d’entendre la légitime revendication des riverains de la Boucan soutenus désormais par un nombre de plus en plus grand de Guadeloupéens est à l’origine de la radicalisation de l’action et de toutes les entraves et perturbations que connaît la population du Nord Basse-Terre.

Contrairement à ce que vous laissez entendre, la lutte exemplaire des riverains de la Boucan n’est pas isolée. Elle s’inscrit dans un mouvement général de prise de conscience par les Guadeloupéens de leurs droits de propriétaires légitimes du pays et de leur responsabilité dans son organisation, sa protection, son environnement et son développement.

Cette action rejoint celle menée à Bois-Jolan, comme la manifestation des agriculteurs à Basse-Terre pour défendre la production de viande et de bien d’autres mouvements qui mettent en avant la défense de la personnalité guadeloupéenne.

II est plus que temps de tirer les leçons des échecs et carences des services de l’État en Guadeloupe et souvent de complaisance coupable comme c’est le cas pour la pollution générée par l’usine Bonne-Mère.

L’arrêt définitif et immédiat de la pollution de la Grande Rivière à Goyaves est la seule décision qui pourrait redonner un semblant de crédit aux paroles du Préfet dans cette affaire.

Nous ne transigerons jamais sur la question de la vie de l’homme Guadeloupéen et sur l’avenir du pays.

Pointe-à-Pitre, le 10 juillet 2000

Collectif des Riverains - C.O (Combat Ouvrier) - K.L.N.G. (Konvoi pou Libérasyon National Gwadloup) - K.G.V. (Komité Gwadloupéyen Véyatif) Mouvman Gwadloupéyen - P.C.G. (Parti Communiste Guadeloupéen) - U.G.T.G (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe) - U.P.L.G. (Union Populaire de Libération de la Guadeloupe).

Publié par la Centrale UGTG le dimanche 9 juillet 2000
Mis à jour le vendredi 20 juin 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Santé & Environnement

 > Forum article

les mépris
Réaction de cédric le 5 février 2009 @ 18h11
URGENT j’aurai souhaité que MR domota lise les commentaires que les français blanc laisse pour les guadeloupéèns sa peut révolté les jeunes ces commentaires liser svp !!!
^
les mépris
Réaction de cédric le 5 février 2009 @ 18h14
URGENT j’aurai souhaité que MR domota lise les commentaires que les français blanc laisse pour les guadeloupéèns sa peut révolté les jeunes ces commentaires liser svp !!!http://www.new.facebook.com/ext/share.php ?sid=50615428111&h=LCEYG&u=vELqp
^

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !