Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 19 octobre 2017
22h10

Statistiques éditoriales
2164 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1890 aujourd'hui
6849 hier
6509039 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Clinique les Eaux claires : I pa two ta

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Collègues camarades,

Face à l’insuffisance grandissante des effectifs rendant encore plus problématique tant à l’organisation efficiente du bloc opératoire que le fonctionnement optimal de la maternité, de la cuisine, de l’ambulatoire…

Face à la précarisation continuelle de l’emploi fondée sur le recours de plus en plus en plus systématique et en toute illégalité aux CDD…

Face à la dégradation accrue des conditions d’hébergement et donc de soins pouvant, à terme, s’avérer des plus préjudiciables pour la crédibilité même de l’établissement….

Face aux dérives autoritaires répétées de la direction mettant à mal la liberté d’expression et un meilleur fonctionnement des institutions représentatives du personnel : CE, DP….

Face à l’absence de transparence caractéristique, la pratique de ces instances qui, à l’évidence sont instrumentalisés, domestiquées par la direction….

Face donc à la connivence manifeste de cette dernière avec la plupart des membres de ces dites institutions qui, loin de défendre efficacement les intérêts de l’ensemble du personnel, KA WOULÉ POU YO, KA FE ZAFE A YO.

Face donc à la détérioration accrue de nos conditions matérielles et psychologiques de travail et l’ampleur du dommage causé par le syndicalisme de renoncement et d’accompagnement disant toujours AMEN, jamais en désaccord , enfermé dans un béni oui-ouisme irresponsable et indigne envers la direction.

FO NOU RÉAJI !!

Davwa, ansanm, ansanm il importe que nous agissions avec vigueur et détermination afin de kalbandé cette situation, chaque jour plus préoccupante, que nous avons jusqu’à présent que trop subi.

Le moment, est en effet venu d’en finir avec nos doutes, nos peurs, et notre méfiance des uns vis-à-vis des autres qui, ayant paralysé nos énergies nous ont confondu dans la même impuissance, le même néfaste immobilisme.

La pire bêtise serait que nous persistions dans l’attitude jusque là dominante, individualiste, et égoïste du chacun pour soi qui n’a jamais pu empêcher la situation de se dégrader dangereusement, bien au contraire,

La pire bêtise serait que nous cédions au pessimisme et au fatalisme.

Il importe en fait, que nous ayons confiance en nous-mêmes, en notre capacité d’agir positivement et efficacement ensemble.

OUI, il importe, au moment où nous pouvons tous mesurer les limites de l’action individuelles et isolée, que nous réalisions enfin la nécessité de nous regrouper et de nous constituer en une force collective pour penser et agir concrètement non plus chacun de son côté, mais ensemble.

Car collègues camarades des Eaux Claires, si isolés les uns des autres, si divisés nous ne pouvons absolument rien. Il est certain qu’unis, solidaires les uns des autres, nous pouvons TOUT.

OUI, collègues, le mouvement est venu pour nous d’agir ansanm, ansanm. C’est aujourd’hui un devoir qui s’impose à nous tous.

Voilà donc pourquoi nous demandons de renforcer, par votre suffrage, le syndicat, la force collective qui a tant fait déjà par ailleurs, et qui encore peut tant faire ici pour le personnel UTS-UGTG.

Telle est la raison majeure qui nous pousse à solliciter vos suffrages à l’occasion de l’élection des représentants prévue pour le 02 Juin prochain.

Voilà pourquoi, tous vous voterez et ferez voter pour la liste UTS-UGTG.

Davwa réagir ansanm ansanm avec l’UTS-UGTG, c’est vraiment notre seul espoir.

UN SEUL PERSONNEL, UN SEUL INTERET.

JOU NOU KÉ MÉTÉ A JOUNOU
PÉKÉ VWE JOU.
UTS/UGTG – Section Eaux Claires
Le 1er Juin 2005

Publié par UTS - UGTG le mardi 31 mai 2005
Mis à jour le samedi 26 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !