Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
2850 aujourd'hui
4147 hier
6776088 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Métyé a ajan sékirité an danjé !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

La méthode employée par les gérants de Société de Sécurité qui consiste à licencier des délégués et des syndiqués de l’UGTG, sous prétexte qu’ils ne répondent pas aux exigences de l’article 6 de la Loi 2003.629.

La véritable raison de cette pluie soudaine de licenciement, à l’encontre des Membres de l’UGTG, est une tentation de broiement de l’action syndicale.

Kanmarad, Pèp Gwadloup,

La méthode employée par les gérants de Société de Sécurité qui consiste à licencier des délégués et des syndiqués de l’UGTG, sous prétexte qu’ils ne répondent pas aux exigences de l’article 6 de la Loi 2003.629.

La véritable raison de cette pluie soudaine de licenciement, à l’encontre des Membres de l’UGTG, est une tentation de broiement de l’action syndicale.

En effet, le Secteur de la Sécurité de l’UGTG réclame l’application de la réglementation dans la profession de sécurité. La réponse des gérants des sociétés de sécurité est d’instaurer une peur de la perte de son emploi et ainsi ils pourront continuer à œuvrer en toute illégalité, sans que leurs délits ne soient dénoncés.

Que dit la Loi du 2003.629 dans son article 6 :

‘’Nul ne peut être employé dans un métier de la Sécurité s’il :

    • a fait l’objet d’une condamnation à peine correctionnelle ou criminelle inscrite au bulletin N°2 du casier judiciaire ;
    • commis des actes éventuellement mentionnés dans les traitements automatisés des données personnels gérés par les autorités de justice, contraire à l’honneur, à la probité, aux bonnes mœurs ou de nature à porter atteinte à la sécurité publique ou à la sûreté de l’Etat
    • ne justifie pas de son aptitude professionnelle selon les modalités définies part le Conseil d’Etat.’’

L’UGTG confirme devant le Peuple Guadeloupéen que les volets 2 et 3 du casier judiciaire de ces agents sont vierges de toutes condamnations prévues par les articles de la loi 2003.629.

L’UGTG dénonce avec force la complicité intéressée des services de l’Etat en appliquant aveuglement et sans discernement une plainte déposée par un tiers, un jugement de divorce à tort, une convocation sans suite d’un militant pour fait de grève, dans aucun des cas, nos camarades n’ont été condamnés.

Il suffit d’être un militant de l’UGTG Agent de Sécurité, un dirigeant actif de l’UGTG, déterminé dans les Négociations de Branche pour être mis dans la ligne de mire des patrons de la Sécurité et exécuté par les services de l’Etat.

POURQUOI DEUX POIDS DEUX MESURES ?

Pourquoi la Préfecture donne des agréments aux patrons délinquants notoires qui ont été condamnés, voire à la prison ferme ?

Pourquoi la Préfecture donne l’autorisation d’exercer aux patrons mafieux, en toute impunité, en totale contradiction avec la Loi 2003.629 ?

Ce sont ces mêmes gérants de ‘’Société de Sécurité’’ qui emploient des nervis, bien connus des services de Police, leur casier judiciaire n’ayant plus de place et que l’on retrouve toujours sur les piquets de grève, face à l’UGTG.

Ces nervis sont en parfaite collaboration avec les chefs de la gendarmerie.

Les nombreux procès-verbaux dressés par l’Inspection du Travail, à la demande de l’UGTG, sont tous classés sans suite.

Il est de l’intérêt de l’Etat que les patrons ripoux de la sécurité arrivent à éliminer l’UGTG, ainsi permettre aux patrons mafieux d’exploiter tranquillement les travailleurs et, en contrepartie, pour services rendus, les délinquants ne seront pas inquiétés.

Nous ne pouvons tolérer plus !

NOUS DISONS QUE :

  • si les services de l’Etat continuent à appliquer la loi sans discernement,
  • si ces mères et pères de famille, salariés de la Sécurité, sont licenciés,

NOUS ARRETERONS TOUS SERVICES DE SECURITE.

NOUS DEMANDONS :

  • la suppression des procédures de licenciement jusqu’à présentation de preuves irréfutables ;
  • que les patrons de sécurité et les clients qui sont hors la loi soient poursuivis pour non respect de la réglementation ;
  • l’arrêt immédiat de la discrimination dont sont victimes les adhérents et délégués de l’UGTG, dans le Secteur de la Sécurité.

TOUT AJAN SÉKIRITÉ KONSEWNÉ

TOUS A LA MOBILISATION GÉNÉRALE

SANBLÉ KOTÉ 7 H 00 – DOUVAN L’UGTG

P-à-P, le 13/11/07
Le Secteur de la Sécurité UGTG

Publié par Secteur Sécurité le mardi 13 novembre 2007
Mis à jour le lundi 28 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Répression

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !