Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
lundi 11 décembre 2017
20h23

Statistiques éditoriales
2180 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
1082 aujourd'hui
2650 hier
6763316 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Musée Saint John PERSE : Travayè lévé gaoulé

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

Depuis le 20 mars les employés du Musée St. John Perse à Pointe-à-Pitre sont en grève pour dénoncer leur licenciement illégal et le comportement raciste de la directrice Mme TERSEN.

KA YO FÈ POU MÉRITÉ SA :

Ces travailleurs, des jeunes en contrat à durée indéterminée, embauchés par l’association Guadeloupéenne St. John Perse, pour assurer les fonctions de secrétariat, d’animateur pédagogique et d’agent entretien, ont refusé « sèvi bèf a Tersen », konsèwvatè du musée. Ils ont décidé d’arrêter de prendre crachat, mépris et propos racistes de cette dernière et de regarder ce « gérè bitasyon » dans les yeux et de lui dire awa, nou ni asé. Nous réclamons respect et dignité. De plus ils ont découvert toutes les combines, malversations et opérations louches de Mme TERSEN. Pour toutes ces raisons yo vlé ba yo biyé palapenn .

PON MOUN PA RESPONSAB

Depuis 21 jours que ce mouvement a commencé c’est silence radio au Conseil d’Administration de l’Association Guadeloupéenne St John Perse. Les adeptes de petits fours et champagne ne se bousculent pas pour nous rencontrer et négocier.

Mme DERIVERY et son mari (des béké bourgeois, respectivement présidente et trésorier de l’Association Guadeloupéenne St John Perse) fè déyè kaz.

Mr Marcel SIGISCAR véritable bwabwa désarticulé, vice président de l’association nous a rencontré plusieurs fois, avant et pendant le conflit, nous affirmant qu’il avait tout pouvoir pour le solutionner. jôdijou y bousiè kon krab.

Jacques BANGOU secrétaire de l’association se cache, aurait-il peur de se mouiller lui l’héritier du trône.

Mme TERSEN cette exogène qui se permet de dire à longueur de journée aux employés « la bave du crapaud n’atteindra jamais la blanche colombe que je suis » alors qu’un gros crapaud bien noir bave sur elle de haut en bas, a perdu le chemin du musée depuis le début du conflit.

NOU KA DI YO, PRAN TAN YO VLÉ

Mais ils doivent savoir que les Travailleurs du Musée sont déterminés dans leur combat pour leurs justes, légitimes et légales revendications. Nous réclamons l’annulation de ces licenciements abusifs et l’arrêt du harcèlement orchestré par Mme TERSEN.

Sûrs d’être dans leur bon droit, les grévistes demandent l’arbitrage de l’Inspection du travail.

SA KI NI MOUCHACH O SOLEY VÉYÉ LAPLI…

JOU NOU KÉ MÉTÉ A JOUNOU PÉKÉ VWE JOU !

P-à-P, le 06/04/06
Section UGTG MUSEE SAINT-JOHN PERSE

Publié par Secteur Sports & Loisirs le jeudi 6 avril 2006
Mis à jour le lundi 28 juillet 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

  • Rien d'autre !

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !