Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mercredi 15 février 2017
14h34

Statistiques éditoriales
2150 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
1740 aujourd'hui
3405 hier
5177253 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Projet de construction : Le choix d’un type de construction

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

1 réaction
 

Phase II (deuxième partie)  : Les différents types de construction.

Kalkilé fèt avan konté…an nou gadé si nou pé pa fè sa otrèman ?...

Les risques & aléas naturels

Le projet du bungalow présenté est prévu en maçonnerie surmonté d’une charpente traditionnelle bois ; ce qui se fait couramment chez nous. Il convient tout de même de tenir compte des caractères propres à notre zone géographique.

La tè ja twanblé & ké toujou twanblé

Le long de l’arc des Petites Antilles, la plaque tectonique Atlantique plonge sous les Caraïbes qui se déplace vers l’est à une vitesse de l’ordre de 2 cm/an. Ce phénomène, appelé par les scientifiques subduction, peut dans certains cas engendrer de très grands séismes dont le plus récent et destructeur est celui qui a affecté la zone de subduction de Sumatra le 26 décembre 2005. Aucun séisme aussi catastrophique n’a, heureusement, jamais affecté l’arc des Petites Antilles.

Mais peut-on pour autant oublier que l’archipel de la Guadeloupe et l’île de la Martinique ont été sévèrement touchés par les tremblements de terre au cours des quatre derniers siècles, notamment en 1839 (plus de 300 morts en Martinique) et en 1843 (plus de 3000 morts en Guadeloupe). Les dégâts lors de ces séismes majeurs (de même lors des séismes locaux de 1851 et 1897 en Guadeloupe) ont été considérables, la majeure partie de Pointe-À-Pitre et de Fort-de-France ayant été fortement endommagée.

Les géophysiciens estiment qu’en moyenne de telles secousses peuvent se produire tous les 175 ans. Des séismes moins destructeurs ont également lieu avec des périodes de retour plus courtes…

Ces dernières années nous avons vécu des séismes de différentes intensités. Aussi nous devons prendre ces donnés en compte dans l’acte de construire.

Il existe donc des règles de construction parasismique ayant pour but d’améliorer le comportement des ouvrages durant un tremblement de terre. C’est notamment le rôle du bureau d’étude technique (BET) dirigé par un ingénieur :
- Il réalise les calculs nécessaires afin de dimensionner les différentes pièces (poteaux, poutres, murs…).
- Il établit les plans d’exécution (nous verrons ces plans aussi) qui permettent à l’entrepreneur d’avoir tous les éléments nécessaires pour dimensionner et positionner les différentes parties de l’ouvrage (semelles, poteaux, poutres, planchers, murs…).

…Plis ou chiré, plis chyen chiré-w… nou ti ni osi « Igo » …

Là aussi nous devons adapter notre façon de construire à ces phénomènes météorologiques (tempêtes, cyclones, ouragans) amenant vents et pluies, provoquant inondations et dévastations sur leurs passages.

…Sé dapwé tété yo ka tayé kowsaj…

La construction en Guadeloupe est donc assez complexe. Elle doit être suffisamment solide pour résister aux ouragans de plus en plus forts mais suffisamment souple pour parer aux tremblement de terre…
Cerise sur le gâteau, nous sommes dans une île entourée d’eau salée avec en plus un taux d’humidité très élevé ; entraînant donc des agressions en tous genres pouvant provoquant la vulnérabilité des ouvrages (Corrosion des aciers, fissuration du béton, pourrissement du bois, etc.).

…Siw pè… pa pè…

Nous pouvons construire en Guadeloupe : depuis tantôt nos anciens ont su faire et avec les avancées faites en matière de construction nous pouvons dormir sur nos deux oreilles.

Matériaux & Procédés de construction

La question de départ était : …Kalkilé fèt avan konté…an nou gadé si nou pé pa fè sa otrèman ?...

Choix des Matériaux :

Il existe divers matériaux qui nous permet de bâtir en toute sécurité. Il suffit de respecter les règles de construction et les mettre en pratique. Aussi nous pouvons bâtir en :

  • Béton armé de la fondation jusqu’à la toiture,
  • Maçonneries avec ossature (semelle, poutre, poteaux, dalle) en béton armé,
  • Bois (pins, courbaril, muriacatiara, angélim,etc.)
  • Ossature métallique avec un bardage en bois,
  • Ossature béton armé avec des panneaux en bois,

Autant de techniques de construction différentes mis à notre disposition. Et de fait, tout autour de nous, nous voyons s’ériger et se développer tous ces différents types de construction.

La maison tout en bois charpente comprise n’a rien à craindre des ouragans et est idéale en cas de tremblement de terre. De plus en plus nous revenons vers ce type de construction ; certes plus onéreuse mais en contrepartie agréable à vivre…

Nous allons rester sur la réalisation des murs en maçonnerie avec ossature béton armé et charpente en bois pour notre bungalow. C’est le meilleur rapport qualité prix. Ce procédé de construction a déjà fait ses preuves et demande une technicité moindre que les autres. Sa fiabilité n’est plus à prouver.

Choix des procédés de construction :

  • Les fondations (semelles, soubassement, dallages ou dalle) en béton armé.
  • Les murs extérieurs, intérieurs en maçonnerie de parpaing de 15cm de large.
  • L’ossature porteuse (poteaux, poutres) en béton armé.
  • La charpente en bois pin traité surmonté de tôle ondulé.
  • La menuiserie en bois.

Fin de cette seconde phase (scindée, pour des raisons de présentation, en 2 articles) portant sur la lecture de plan et sur les différents types de construction. La troisième phase se portera sur la réalisation sur le terrain.

Article précédent : An nou gadé Plan la pli pwé... | Article suivant : La réalisation sur le terrain.

Publié par F. D. le mercredi 3 septembre 2008
Mis à jour le lundi 8 septembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Projet de construction : Le choix d’un type de construction
Réaction de iris1234 le 2 avril 2009 @ 17h09
Bonjour, La construction de notre maison va débuter, c’est un constructeur de maisons individuelles qui en a la charge. Devons nous lui réclamer les divers plans, à savoir : plan béton et de ferraillage, plan de charpente, de plomberie et d’électricité ? Nous vous remercions.
^

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !