Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
samedi 22 avril 2017
13h51

Statistiques éditoriales
2160 Articles
97 Brèves
27 Site Web
158 Auteurs

Statistiques des visites
465 aujourd'hui
5996 hier
5635384 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Dlo Gwadloup / Eau de, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Communiqué suite au rapt d’un père & de son fils agé de 5 ans

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Aucune réaction pour le moment !
 

COMMUNIQUE de l’UGTG Suite au rapt d’un père et de son fils de 5 ans.

Qu’il est facile de kidnapper et d’expulser une femme drépanocytaire et son bébé malade de 3 ans padavwa yo ayisyen ;

Qu’il est facile d’expédier manu militari, dans un pays ravagé par 3 cyclones, un homme et son fils de 5 ans comme des chiens padavwa yo Ayisien ;

Qu’il est facile de s’en prendre à la communauté la plus faible économiquement et la plus isolée politiquement ;

Qu’il est facile de pratiquer des écoutes illégales des communications téléphoniques des avocats ;

Qu’il est facile de licencier, de réprimer, de condamner des syndicalistes Guadeloupéens ;

Qu’il est facile de liquider un hôtel et de licencier une centaine de Guadeloupéens en toute impunité ;

Qu’il est facile de soutenir l’invasion de l’Afghanistan par la France venue participer au pillage du pétrole et du gaz naturel des Afghans ;

Qu’il est facile pour l’Administration et les Entreprises privées de Jarry de favoriser l’arrivée de Blan Fwans par milliers en Guadeloupe ;

Par contre,

Qu’il est difficile pour les Guadeloupéens d’origine Africaine et Indienne de travailler en Guadeloupe et d’accéder aux postes à responsabilité ;

Qu’il est difficile pour les Guadeloupéens de lutter contre l’injustice, l’arrogance et le mépris (Affaire Madassamy, Bourguignon, Mathiasin, Lefort, ….) ;

Qu’il est difficile de retrouver la trace du gérant du bazar chinois dont l’incendie a causé la mort de 8 personnes ;

Qu’il est difficile pour les Guadeloupéens d’obtenir vérité, justice, réparation et réhabilitation suite au massacre de Mai 1967 ;

Qu’il est difficile de retrouver le fils du Commissaire SCIOSI, vòlè présumé de 95 000 euros au casino du Gosier ;

Aussi,

L’UGTG invite tous les Guadeloupéens a wouvè zyé é zorey a yo, à combattre le fascisme instituée par l’Etat Français avec le soutien de quelques xénophobes locaux et à se mobiliser sur les problèmes qui gangrènent la société Guadeloupéenne et qui sont la résultante de quatre siècles de colonisation, d’esclavage, d’avilissement, de déshumanisation, de racisme, de mépris, de négation, d’assistanat et d’irresponsabilités.

L’UGTG exhorte l’ensemble des Guadeloupéens à porter leur solidarité au Peuple Haïtien en proie aux pires difficultés suite au passage de trois cyclones en 10 jours et singulièrement aux familles Haïtiennes victimes des rapts perpétrés en Guadeloupe.

En vérité, les Français font payer aux Haïtiens la défaite infligée aux troupes de Napoléon venues rétablir l’esclavage en 1803 en Haïti après son rétablissement en Guadeloupe en 1802.

Le Secrétaire Général

E. DOMOTA

Pointe-à-Pitre, le 03.09.08

Publié par la Centrale UGTG le vendredi 5 septembre 2008
Mis à jour le vendredi 19 septembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !