Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
2226 aujourd'hui
2650 hier
6764460 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Conflit Transporteurs-Fédération du Bâtiment

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Déclaration de l’UGTG



Aucune réaction pour le moment !
 

Depuis plus d’un mois, s’opposent dans un conflit musclé, les grands patrons du Bâtiment représentés par José GADDARKHAN, Président de la Fédération du Bâtiment et les petits patrons, Artisans Transporteurs d’Agrégats, qui réclament la revalorisation de leur tarif.

Et pourtant, rappelez-vous, tous les gros, moyens, petits patrons, le MEDEF, la CCI Man KOURY et les Socio-Professionnels, étaient en colonne serrée derrière Victorin LUREL et Jacques GILLOT pour bloquer la Guadeloupe, au mois de juin 2008 lors du passage du Ministre des colonies afin d’exiger le maintien des avantages financiers de la défiscalisation, leur permettant ainsi de continuer à augmenter leur richesse personnelle (bateaux – villas – piscines – 4 x 4).

Aujourd’hui ces mêmes gros patrons ont perdu la mémoire et méprisent les petits patrons d’avoir appliqué les mêmes méthodes qu’eux, il y a 3 mois.

Ainsi, on a pu entendre sur les ondes, José GADDARKHAN parler ‘’de prise en otage de l’économie de la Guadeloupe’’ par les Transporteurs. Qu’a-t-il fait d’autre pour obtenir la rencontre avec le Ministre, rencontre qui s’est d’ailleurs tenue dans un camp militaire, curieux tout de même – Men nou adan on Koloni ...

Chodyè ka di Kannari bonda’ay nwè…

La bande à GADDARKHAN-RAMASSAMY-FISHER, avec l’approbation du Syndicat majoritaire dans le Bâtiment, a imposé à des travailleurs de conduire les camions et les engins pour organiser les barrages. Aujourd’hui les mêmes GADDARKHAN-RAMASSAMY-FISHER viennent demander aux Syndicats Ouvriers du Bâtiment, pour casser la grève des Transporteurs, de signer la mise au chômage technique des Travailleurs, y compris ceux-là même qui avaient conduit les camions et participé au barrage pou yo. Sa ké sèvi lèson…

Le chômage technique est une perte sèche pour le travailleur de plus de 30% de son salaire. Il est payé par l’Etat jusqu’à concurrence de la valeur du SMIC tandis que les gros patrons économiseront cette masse salariale et percevront l’intégralité du montant de leur marché quand le travail reprendra.

NON, NON, AWA !

Aussi, l’UGTG :

  • APPELLE l’ensemble de ses délégués de refuser, dans ce cas précis, tout accord de chômage technique ;
  • INVITE tous les Travailleurs du Bâtiment à se mobiliser pour exiger des patrons le versement net de la différence entre la somme allouée par l’Etat et leur salaire réel car ni les loyers, ni les traites, ni les engagements bancaires, ni la nourriture de nos enfants ne sont en chômage technique.

FÈ SINÉMA A ZOT MEN PA MANNYÉ LAJAN A TRAVAYÈ BATIMAN PON DISOU PA PED !

P-à-P, le 13/09/08

UGTG BATIMAN

Publié par Secteur Batiment le lundi 15 septembre 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !