Paj douvan | Pwopozé on awtik | Tèm | Otè

Wouchach



Pòtfolio

Statistik

Dènyé aktyalizasyon
lendi 16 oktob 2017
21h28

Statistik éditoyal
2162 Awtik
97 Kanmo
27 Sit entewnet
158 Otè

Statistik a vizit
1636 jodla
5772 yè
6485759 o total

image Koudmen

Mo klé


Dé mo douvan asi mo klé : Charles Henri Salin


Le 18 novembre 1985, le jeune lycéen Charles Henri SALIN est tué de trois balles de pistolet-mitrailleur par Michel MASS, 42 ans, maréchal chef des logis de la gendarmerie. Dans les semaines qui suivent Michel MAAS retourne en France où il reçoit une promotion (ainsi que les honneurs et la décoration qui l’accompagne dans ces milieux là)...

En dépit des obstructions et des mensonges du procureur DUPUY, l’affaire, délocalisée, est jugée du 9 au 11 mai 1990 par la cour d’assises de Paris pour "coups, blessures, voies de fait ayant entrainé la mort sans intention de la donner". Reconnu coupable, il sera pourtant acquitté...

A l’énoncé du verdict, "les parents, les frères et sœurs du jeune Salin, écrit le chroniqueur judiciaire du Monde ont longuement applaudi par dérision (Cf. Maurice PEYROT - Le Monde - 13.05.90 : "Après la mort d’un jeune Guadeloupéen - L’adjudant Maas jugé coupable, est acquitté").

3 awtik épi mo klé : Charles Henri Salin

Kontakté nou | Plan a sit la | Kwen a mètwèb | Gwas a SPIP | Kouwan RSS Kouwan RSS | Lé mansyon

Valid xhtml 1.0 Téléchawjé Firefox !