Paj douvan | Pwopozé on awtik | Tèm | Otè

Wouchach



Pòtfolio

Statistik

Dènyé aktyalizasyon
dimanch 10 septanm 2017
18h05

Statistik éditoyal
2160 Awtik
97 Kanmo
27 Sit entewnet
158 Otè

Statistik a vizit
0 jodla
5286 yè
6364075 o total

image Koudmen

Kalandriyé

An ribrik : Déklarasyon

Dènyé mo maké : 7 novanm 2016


Awtik asosyé :


  • UGTG ka déklaré: YO fè konplo pou tchouyé nou
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè lendi 7 novanm 2016
  • La Guadeloupe: un Chapelet de scandales
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè jédi 27 novanm 2014

    SE REBELLER EST JUSTE, DESOBEIR EST UN DEVOIR, AGIR EST NECESSAIRE!

  • Répression judiciaire et criminalisation de l’action syndicale : Appel de L’UGTG au Mouvement Ouvrier et démocratique français, au Mouvement Ouvrier et démocratique mondial, au Comité international contre la répression (CICR)
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè jédi 7 oktob 2010

    La justice française a décidé, une fois de plus, d’en découdre avec le Mouvement Ouvrier Guadeloupéen et singulièrement avec les militants de notre Centrale UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe). Ainsi nous assistons à une cascade de convocations et de procès de militants remettant en cause les libertés fondamentales et singulièrement le droit de revendiquer et de se battre pour ses revendications justes et légitimes. Tout est mis en œuvre non seulement pour diaboliser l’action syndicale, mais également et surtout pour tenter de nous faire taire car nous ne cessons de lutter notamment pour le respect des accords du 26 février et du 04 mars 2009 obtenus grâce au LKP.

  • Refus des prélèvements ADN : Déclaration Commune des organisations syndicales UGTG - USTKE - LAB et STC, membres de la Plateforme des Syndicats des Nations sans Etat
    Pibliyé pa PSNSE lè mawdi 5 oktob 2010

    Les organisations syndicales LAB, UGTG, USTKE, STC, déclarent leur refus de se soumettre à tout prélèvement ADN visant à classifier les militants syndicaux en vulgaires criminels de droit commun. De plus, ce refus, est pour eux motivé, par la volonté de ne pas se prêter aux injonctions d’une loi liberticide, qui tend, à terme, à ficher l’ensemble de la société, pour mieux la fliquer, et par ailleurs totalement contradictoire avec les principes actés par la Cour européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, dans son article 8.

  • Déclaration de L’UGTG à propos de l’épidémie de Dengue en Guadeloupe
    Pibliyé pa lé Redaktè lè vandwèdi 27 out 2010

    Cette fois encore, par divers messages relayés par la Presse, nos élus et l’État voudraient rendre la population coupable et responsable de l’épidémie de dengue qui nous frappe depuis 10 mois maintenant. Ce serait donc principalement notre manque de civisme, les décharges d’ordures sauvages, les carcasses de voitures, les eaux domestiques stagnantes qui seraient la cause de la prolifération du moustique vecteur de la dengue et par conséquent de nombreux arrêts de travail et plus grave de décès survenus.

  • Elections Régionales des 14 et 21 Mars 2010: Déclaration de l’UGTG
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè jédi 25 févryé 2010

    Bousculés et dérangés par la vaillante mobilisation LKP de l’année 2009, obligés de revoir leurs dispositifs destinés à assurer la pérennité de leurs privilèges et profits exorbitants, SARKOZY et sa représentation élue et patronale locale, tentent à l’occasion du renouvellement du mandat des Conseillers Régionaux, de nous piéger et de nous diviser à nouveau. Et voilà, sortant de partout, débouchant de nulle part, jaillissant de toute part et de tous les trous, des ‘’compétents’’, ami d’hier, ennemi aujourd’hui et plis lènmi dèmen, se présentent à nous, s’invectivent, vocifèrent, piaillent, braillent à longueur d’antenne ‘’voté pou mwen…j’aime la Gwadloup’’.

  • Déclaration de Corti : Halte à la répression contre les syndicalistes
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè dimanch 9 out 2009

    Le texte de la déclaration des syndicats membres de la Plateforme des nations sans Etat sous domination de l’Etat Français, présents aux Journées internationales de Corti organisées par Corsica Libera sur le thème de la "dimension sociale dans les territoires sous domination française". A faire circuler et signer massivement.

  • Ki Fòs ki Lidé ki Chimen Pou Détòtyé Gwadloup
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè dimanch 1er févryé 2009

    Déclaration du 14 avril 2000 à propos de la question institutionnelle et statutaire de la Guadeloupe.

  • Déklarasyon 21 Oktòb 1801 : NOU, GWADLOUPÉYEN, NOU
    Pibliyé pa Collectif Oktob 1801 - Mé 1802 lè mewkwèdi 22 oktob 2008

    Sanblé adan é alantou Asosiyasyon, Sendika, Mouvman politik é Kiltirèl ki sinyé, ka déklaré : Péyi annou kolonizé dèpi 373 lanné; Kolonizasyon la sa owganizé pa boujwazi é Léta fwansé, é dot péyi Léwòp; Kolonizasyon la sa sizé si lajan é rasizm; Kolonizasyon la sa pwan pyé asi jénosid a nasyon Karayib; Kolonizasyon la sa pwan plis fòs ankò, asi lesklavaj a zansèt annou, négriyé raché an péyi Lafwik yo fè pasé pou bèt san nanm...

  • La violence dans l’Entreprise : les vrais coupables.
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè jédi 31 jiyé 2008

    Il importe de bien comprendre que le système d’exploitation capitaliste, tout comme le système d’exploitation esclavagiste qui l’a précédé, s’organise sur un mode de violence : les travailleurs ont donc toujours été victimes d’agressions et de violences de toutes sortes au sein de l’Entreprise.

Kontakté nou | Plan a sit la | Kwen a mètwèb | Gwas a SPIP | Kouwan RSS Kouwan RSS | Lé mansyon

Valid xhtml 1.0 Téléchawjé Firefox !