Paj douvan | Pwopozé on awtik | Tèm | Otè

Wouchach



Pòtfolio

Statistik

Dènyé aktyalizasyon
lendi 16 oktob 2017
21h28

Statistik éditoyal
2162 Awtik
97 Kanmo
27 Sit entewnet
158 Otè

Statistik a vizit
1636 jodla
5772 yè
6485759 o total

image Koudmen

Kalandriyé

An ribrik : Prises de parole du LKP

Dènyé mo maké : 14 novanm 2011


Awtik asosyé :


  • LKP : MOUN SENTWÒZ BYENBONJOU
    Pibliyé pa le LKP lè lendi 14 novanm 2011

    Lundi 7 Novembre 2011, s’est tenu un congrès des élus sur la violence et l’insécurité. C’est un sujet d’actualité important mais au regard des récents sondages publiés par les agences Qualistat et Ipsos, (sondage Ipsos commandé d’ailleurs par la Région), cette problématique n’est pas la préoccupation première des Guadeloupéens.

  • Lancement du Journal du Bureau d’Études Ouvrières du LKP
    Pibliyé pa lé Redaktè lè mawdi 5 jiyé 2011

    Les 24 pages du premier numéro d’"Études Ouvrières", sont le fruit du travail des bénévoles du BÉO qui ont arpenté les 7 supermarchés et hypermarchés de la région pointoise qui avaient négocié, avec les représentants du LKP, une baisse des prix de plus de 1 000 produits de première nécessité tout au long de l’année 2009. Il constitue un outil mis à la libre disposition du peuple de Guadeloupe. Deux ans après LKP les prix des produits de première nécessité ont gravement augmenté. Dans les grandes surface, à de rares exceptions les prix flambent. Les brigadistes du BEO ont établi des relevés précis, qui donnent une photographie exacte du coût de la vie en ce moment.

  • Elie Domota : Le LKP a fait le choix de refuser l’affrontement
    Pibliyé pa lé Redaktè lè vandwèdi 27 novanm 2009

    Malgré toutes les abominations déversées sur notre compte, malgré les mille et une choses dites à notre encontre, aujourd’hui, nous étions plus de 25 000 manifestants dans les rues ! Nous avons fait le choix de refuser l’affrontement car ils étaient venus pour livrer nous livrer bataille, faire en sorte que les choses dégénèrent et arrêter les dirigeants du LKP, afin de démanteler le Liyannaj Kont Pwofitasyon.

  • Premier bilan de la grève générale du mardi 24 novembre 2009 - L’intervention de Jean Marie Nomertin au meting du LKP
    Pibliyé pa lé Redaktè lè mawdi 24 novanm 2009

    C’est vrai qu’il n’y a pas eu de grève générale totale. Mais qu’ils le veuillent ou non, il y a eu une grève générale en Guadeloupe ce mardi 24 novembre. Et nous pouvons être satisfaits de cette journée, malgré la pression qu’ils ont exercé sur certains, malgré la présence des manblos (forces de répression) : nous pouvons quand même être fiers de nous, fiers de notre mobilisation.

  • La réaction d’Elie Domota au discours de Sarkozy sur l’Outre Mer
    Pibliyé pa lè dimanch 8 novanm 2009

    Tout le discours de Sarkozy était basé sur une seule chose : l’ancrage de la domination coloniale. A chaque fois qu’il parlait d’Etat d’Etat local il précisait aussitôt qu’il nommait dans le même temps un sous-préfet oun Commissaire… Il s’agissait à chaque fois de renforcer la position de l’Etat dans notre pays. Et quand il annonce confier au préfet le soin de gérer les budgets, c’est toujours pour mieux surveiller et contrôler ce qui se passe ici

  • A. Plaisir : LKP & la revendication sur les prix & le pouvoir d’achat
    Pibliyé pa lé Redaktè lè mewkwèdi 21 oktob 2009

    En réalité, tout l’argent qui rentre en Guadeloupe, tout l’argent que nous produisons en Guadeloupe, rentre dans la poche de ces gens là. En somme c’est un système mis en place pour permettre aux békés importateurs de recycler l’argent public : cet argent rentre dans nos poches, mais ressort tout aussi rapidement car nous achetons à leurs mains.

  • RSA, RSTA et Accord Bino : Pour LKP, éclairages d’Elie Domota !
    Pibliyé pa lé Redaktè lè lendi 12 oktob 2009

    Si les Penchard, Lurel, Noel et Angèle affirment avec tant de hargne que le RSA est mieux que le RSTA, c’est uniquement parce qu’ils veulent casser le SMIC à 1500€ obtenu par l’accord Bino ! Nous faire retomber dans l’assistanat, et pérenniser la pwofitasyon et le clientélisme électoral au moyen des allocations ! Voilà comment ils entendent continuer à faire tourner le système et nous maintenir dans l’assistanat ! Nous devons refuser ce schéma et continuer à marteler que nous avons négocié une augmentation de salaire pour une meilleure rémunération du travail et permettre aux travailleurs de gagner dignement leur vie dans ce pays ! Et ne plus avoir à toujours tendre la main dans l’attente a on tan pi souplé !

  • Guadeloupe - L’Etat, Penchard & Lurel renient leurs engagements d’un Plan d’urgence pour l’Emploi et la Formation de 8000 jeunes : A la place, un Plan de 100 jours de répression contre la jeunesse !
    Pibliyé pa lé Redaktè lè mawdi 6 oktob 2009

    En lieu et place du Plan d’urgence pour l’emploi et la formation des jeunes, l’Etat a lancé courant septembre un Plan de répression de 100 Jours contre la jeunesse. Mais ce n’est pas par la répression que l’on réglera les problèmes : En Guadeloupe, 6 jeunes sur 10 sont au chômage... Parce que durant ces 44 jours, s’agissant des jeunes, il n’a jamais été fait état ni de meurtres ou de bagarres entre eux, ni d’actes de délinquance, ni d’accident.

  • E. Domota : LKP exige des réponses & un débat avec ML Penchard
    Pibliyé pa lé Redaktè lè dimanch 4 oktob 2009

    Alors nous exigeons, nous leur disons bien que nous exigeons qu’ils nous répondent quant à l’application du protocole qu’ils ont signé ! Nous exigeons la vérité sur l’essence ! Nous exigeons aujourd’hui qu’ils prennent des décisions pour que les HAYOT et les DESPOINTES arrêtent de nous voler !!! Qu’ils prennent des décisions pour que les compagnies pétrolières, notamment TOTAL, cessent de nous voler !!! Qu’ils prennent les décisions nécessaires pour remettre l’accord BINO sur les salaires sur les bases qu’il avait été signé !!! Qu’ils prennent les décisions nécessaires pour que les 8000 jeunes pour lesquels L’Etat s’était engagé à trouver une formation ou un emploi, soient formés ou puissent se voir proposer un emploi.

  • LKP - Alain Gayadine (UPG) : Apprendre à vivre mieux avec moins
    Pibliyé pa Otè dèwo : UPG lè vandwèdi 25 septanm 2009

    Nous ne passerons pas notre vie à lutter kont pwofitasyon. Il nous faudra aussi lutter pour autre chose, pour une autre société. Il nous faudra lutter pour transformer notre société, pour transformer les rapports sociaux, pour transformer les rapports de production. Et nous avons tous notre place au sein de ce combat.

Kontakté nou | Plan a sit la | Kwen a mètwèb | Gwas a SPIP | Kouwan RSS Kouwan RSS | Lé mansyon

Valid xhtml 1.0 Téléchawjé Firefox !