Origine du document
   >Site : http://ugtg.org
   >Page : spip.php?article2371
   >URL complète : http://ugtg.org/spip.php?article2371

28 jwiyé 2018 : Journée de la colère...Nou anrajé !

 

Collectif anti-sargasses Petit-Bourg – Collectif des îles du sud – Collectif Meilleure santé pour tous - Collectif Dlo Goubè – Dlo nòbastè – Doubout pou dlo an-nou – K DLO - Collectif défense CHU – SPA - URC UDB – ADIG - Agir en citoyens – ANKA - CIPN - KAP Gwadloup – MIR Guadeloupe - RACINES – SOS Basse-Terre Environnement – SRDC - CFDT - CGTG - FO – FSU - LKP – SNCL - Solidaires Guadeloupe - SPEG - SUD PTT GWA – UGTG – UNSA - UPG - Combat Ouvrier - Mouvman Nonm – REV GPE – Travayè é péyizan – UPLG.

On Pèp san lopital - 7 mois après l’incendie du CHU, 3 mois après le limogeage du directeur de l’ARS et l’arrivée de la nouvelle super Directrice : aucun retour à un semblant d’activité normale pour le maillon fort de notre système public de santé. Le personnel de l’hôpital doit réintégrer le site pollué et accomplir sa mission de soignant pendant le nettoyage. Il n’y a plus de bloc opératoire et l’accès aux soins demeure des plus compliqués pour les patients.

On Pèp san dlo - Après que les ressources en eau de la Guadeloupe aient été livrées à des multinationales, qui se sont enrichies sans jamais se préoccuper de l’état des canalisations, tout en empochant l’argent que nous payions pourtant pour l’entretien du réseau : Pa ni dlo… an plen 21nyèm syèk, an Gwadloup, pa ni dlo.

On Pèp pwazonné - Après l’autorisation de l’épandage du chlordécone sur les terres de Guadeloupe, et ce plus de dix ans après son interdiction car jugée extrêmement toxique, les études scientifiques le montrent : tè an-nou pwazonné, dlo an-nou pwazonné, nou pwazonné, timoun an-nou, dèpi an vant a manman-yo, pwazonné  ! Cancers de la prostate pa krèy, atteinte au développement des jeunes enfants, cancers hormono-dépendants, mi sé sa ki réalité an nou !

A cause des nuisances des ondes électromagnétiques liées aux antennes relais posées à proximité des habitations, des guadeloupéens sont malades et les autorités restent sourdes à leurs interpellations.

On Pèp anba jouk a sistèm kolonyal fwansé : La Guadeloupe est toujours sous le joug d’une économie qui résulte directement de la « plantation », basée sur des rentes de situation de monopole, sur des abus de position dominante et la destruction de toute production guadeloupéenne. Acheter, consommer et célébrer ce qui vient d’ailleurs : mi sé sa yo vlé nou fè !

Notre pays est toujours gangréné par un chômage de masse qui touche plus de 30% de la population active dont 60% de jeunes de moins de 25 ans, par la violence et les déviances sociales mais nous continuons de penser que nous faisons partie des pays développés de la Caraïbe.

Et pourtant, nous n’arrivons pas à faire face à des calamités naturelles : sargas ka toufé nou, siklòn é tranblanntè ka mènasé nou, toupannan jaden an-nou ka pousé si bato é nou pa tini ni lopital, ni dlo …

Voilà le résultat de la pwofitasyon capitaliste en Guadeloupe. Pwofitasyon née avec la colonisation de notre pays et qui a prospéré avec la connivence de l’Etat et des élus, au mieux impuissants ou incompétents, au pire complices.

On Pèp san lopital, san dlo, san tè, san mémwa,san istwa, san travay, pwazonné anba klòwdékòn é sargas…On pèp san divini !!

Annou sanblé pou fè fòs !

Devant la gravité de la situation, nous n’avons pas le choix, nous devons nous rassembler pour continuer et amplifier le combat pour exiger notamment :

-  L’arrêt de l’empoisonnement par les sargasses

-  La mise en place d’une véritable offre de soins de qualité pour les usagers de Guadeloupe

-  L’accès de tous les Guadeloupéens à une eau potable, buvable sans pesticide, sans chlordécone, à un prix bas et unique

-  Justice et vérité concernant l’empoisonnement au chlordécone et la condamnation des empoisonneurs

-  L’accès à la terre pour ceux qui la travaillent et une véritable politique conduisant à la souveraineté alimentaire de notre Pays grâce à une agriculture saine, qui prend soin de la terre de nos enfants,

-  L’accès des enfants de Guadeloupe à un système éducatif respectueux de leur être et doté de moyens à la hauteur des enjeux.

NOU KA SANBLE :

SAMEDI 07 JUILLET : Jouné Bokantaj an tout Gwadloup

Meetings d’informations et de mobilisation

  • VENDREDI 13 JUILLET 19 h  Petit-Bourg douvan lanméri
  • VENDREDI 20 JUILLET 19 h  Gourbeyre douvan lanméri
  • VENDREDI 27 JUILLET 19 h  Morne à l’eau douvan lanméri

SAMEDI 28 JUILLET

Journée de la colère - Nou anrajé !

Sanblé 9vèd maten- douvan lanméri Lapwent

Lapwent, le 28 juin 2018

Publié par Collectif pour le droit à la vie le mardi 10 juillet 2018

Forum article

Aucune réaction pour le moment !