Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
mardi 22 juillet 2014
00h06

Statistiques éditoriales
1945 Articles
93 Brèves
27 Site Web
132 Auteurs

Statistiques des visites
259 aujourd'hui
2510 hier
2953541 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

L’infection par le VIH en Guadeloupe & à Saint Martin

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Etude de l’Observatoire Régional de la Santé de la Guadeloupe [ORSaG]


Mots-clés : #VIH/SIDA
Aucune réaction pour le moment !
 

Contexte :

A l’instar de l’ensemble de la Caraïbe, les Antilles françaises sont confrontées à une forte épidémie de VIH/sida caractérisée notamment par le dépistage tardif de l’infection.
L’un des principaux challenges est donc d’améliorer l’accès au dépistage dans un contexte socio-culturel peu favorable. Actuellement, la réglementation française ne permet pas d’utiliser en routine les tests de dépistage rapide (TDR) du VIH, malgré leur intérêt pour toucher les personnes ayant un risque élevé d’exposition au VIH et pour accroître la proportion de personnes récupérant le résultat de leur dépistage.

Présentation

A l’instar des précédentes années et depuis 2005, l’ORSaG réalise un document thématique sur l’infection par le VIH en Guadeloupe à l’occasion du 1er décembre.

Vous trouverez en pièce jointe la brochure « L’infection par la VIH en Guadeloupe et à Saint-Martin » également accessible sur le site INTERNET de l’ORSaG :

Dans cette brochure, les derniers indicateurs disponibles sur l’infection par le VIH y sont présentés (nombre de cas de sida, découvertes de séropositivité, activité de dépistage). Le thème principal de cette brochure est le dépistage.

Contexte caribéen

- Dans le monde, 33 millions de personnes vivraient avec le VIH.
- En terme de prévalence, la Caraïbe est la 2ème région la plus touchée après l’Afrique subsaharienne
- 210 000 à 270 000 personnes (dont 96 % d’adultes) vivraient avec le VIH dans la Caraïbe.
- Au moins 1 cas sur 2 vit à Haïti.
- Dans la Caraïbe, 1,1 % de la population âgée de 15 à 49 ans serait concernée par l’infection par le VIH.
- La prévalence serait de 0,1 % à Cuba et de 3,0 % aux Bahamas.

Chiffres clés

Les personnes vivant avec le VIH bénéficiant d’un suivi en Guadeloupe et dans les Iles du Nord en 2007 :
- 1489 personnes vivant avec le VIH dont 22 enfants sont suivies.
- La prise en charge de ces patients est assurée sur 3 sites :

  • Au centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre : 874 patients.
  • Au centre hospitalier de Basse-Terre : 237 patients.
  • Au centre hospitalier LC Fléming à Saint-Martin : 378 patients.

Du début de l’épidémie au 31/12/2007 :
- 1317 cas de sida ont été diagnostiqués en Guadeloupe.
- 65 % des cas sont des hommes.
- La contamination hétérosexuelle est le principal mode de contamination (63 %).
- 67 % des cas sont de nationalité française.
- Au 31/12/2007, 50 % des cas de sida diagnostiqués depuis le début de l’épidémie sont toujours en vie.

Caractéristiques générales des Individus concernés par la découverte de séropositivité depuis 2003 (%) :

CaractéristiquesGuadeloupeFrance
Femmes5439
Individus âgés de 50 ans ou plus2215
Individus de nationalité française4052
Contamination hétérosexuelle9065

Principaux motifs de dépistage concernés par la découverte de séropositivité depuis 2003 (%) :

MotifsGuadeloupeFrance
Signes biologiques4637
Grossesse158
Bilan systématique1513
Risque d’exposition1324

Analyse

Ces tableaux confirment les différences épidémiologiques de l’infection à VIH entre la Guadeloupe et la France entière déjà largement analysées et documentées (en Guadeloupe, davantage de femmes contaminées, de personnes de nationalité étrangère, une population plus âgée…).

Cependant, les indicateurs suivants soulignent indirectement le retard dans le dépistage et confortent la nécessité d’améliorer le dépistage et de persister dans sa promotion.
En effet, le risque d’exposition occupe la dernière position des principaux motifs de dépistage. La découverte de la séropositivité au stade de la primo-infection concernerait 2 % des individus (10 % au niveau national), 26 % sont déjà au stade sida au moment du diagnostic.

| Source : ORSaG

| Lire aussi : Epidémiologie de l’infection à VIH-Sida en Guadeloupe

Publié par Auteur ext. : ORSaG le mercredi 3 décembre 2008
Mis à jour le mercredi 11 mars 2009

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 1.8 Mo
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

D'autres articles sur le theme Santé

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !