Paj douvan | Pwopozé on awtik | Tèm | Otè

Wouchach



Statistik

Dènyé aktyalizasyon
mawdi 19 out 2014
12h05

Statistik éditoyal
1948 Awtik
93 Kanmo
27 Sit entewnet
135 Otè

Statistik a vizit
1353 jodla
1772 yè
3003956 o total

image Koudmen

Kalandriyé

An ribrik : Sosyal & Lékonomi

Dènyé mo maké : 6 désanm 2008


Awtik asosyé :

  • La santé dans les colonies françaises d’Amérique
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè sanmdi 6 désanm 2008
  • L’infection par le VIH en Guadeloupe & à Saint Martin
    Pibliyé pa Auteur ext. : ORSaG lè mewkwèdi 3 désanm 2008

    A l’instar de l’ensemble de la Caraïbe, les Antilles françaises sont confrontées à une forte épidémie de VIH/sida caractérisée notamment par le dépistage tardif de l’infection. En Guadeloupe & à Saint-Martin,1489 personnes vivant avec le VIH dont 22 enfants sont suivies. Au 31/12/2007, 50 % des cas de sida diagnostiqués depuis le début de l’épidémie sont toujours en vie.

  • L’industrie touristique à la Guadeloupe
    Pibliyé pa lé Redaktè lè jédi 13 novanm 2008

    Le tourisme guadeloupéen a subi au cours de son histoire de profondes mutations qu’il est important d’analyser pour comprendre l’ampleur des changements observés aujourd’hui dans cette destination. Les retombées économiques du tourisme en Guadeloupe sont limitées puisque, pour une dépense touristique évaluée en 2005 a 285 millions d’euros soit 3,8% du PIB, le tourisme de séjour ne contribue qu’à hauteur de 5% du PIB total du Département et ne représente que 4,6% de la masse salariale et de l’emploi salarié direct et induit de l’archipel.

  • Approche de la pauvreté en Guadeloupe
    Pibliyé pa Auteur ext. : ORSaG lè dimanch 9 novanm 2008
  • Economie de la Guadeloupe : Position de l’UGTG
    Pibliyé pa la Santral UGTG lè vandwèdi 8 out 2008

    Il n’est plus admissible aujourd’hui de se limiter aux éternels constats repris en cœur par les politiques, les chefs d’entreprise, les organisations socioprofessionnelles, les différentes missions et études : « La Guadeloupe va mal, les entreprises sont fragilisées par le poids des charges sociales et les grèves à répétition ; la jeunesse n’a pas de repères ; les parents ont démissionné ; l’état ne tient pas compte de nos spécificités, etc. »
    Toute une série de discours de capitulation et de mendiant, qui ont depuis les 50 dernières années, généralisé l’assistanat, l’irresponsabilité et surtout permis à des affairistes de s’installer et de grappiller les subventions que les différents gouvernements de la France ont instituées en politique de développement.
    Il convient résolument de dire la vérité, vérité constamment attestée par les chiffres mais surtout exprimée par les masses populaires à travers leur lutte, par la jeunesse dans son désarroi, par cette violence quotidienne dans les rapports sociaux.

  • Enjeux Economiques de la Canne, par Alain GAYADINE
    Pibliyé pa Otè dèwo : UPG lè jédi 22 févryé 2001

    La région de Capesterre qui était un bassin cannier florissant dans les années 50-60 voit renaître la culture de la canne sur son territoire en lieu et place de surfaces de bananes...

Kontakté nou | Plan a sit la | Kwen a mètwèb | Gwas a SPIP | Kouwan RSS Kouwan RSS | Lé mansyon

Valid xhtml 1.0 Téléchawjé Firefox !