Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
vendredi 22 août 2014
23h46

Statistiques éditoriales
1949 Articles
93 Brèves
27 Site Web
135 Auteurs

Statistiques des visites
1394 aujourd'hui
2680 hier
3021484 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Travailleurs de la Santé, tous en grève le 29 Novembre 2005

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

UTS-UGTG ka kriyé tout moun ay pou masyé an larila le 29 Novembre 2005



Aucune réaction pour le moment !
 

Camarades, Travailleurs de la Santé,

Ce sont donc 12 organisations syndicales des secteurs publics et privés qui nous appellent le 29 Novembre 2005 à une grande journée de riposte et d’engagement.

Le 29 Novembre, toute la journée, devant les entreprises, dans la rue, les organisations CFTC, CGTG, CTU, FAEN-SNCL, FSU, SPEG, SNETAA-EIL, SNUI, UD-FO, UIR-CFDT, UGTG, UNSA, ANSANM, ANSANM nous invitent à faire une vraie démonstration de notre unité, de notre solidarité et de notre détermination à lutter pour refuser la vie que veulent nous imposer les politiques publiques et le patronat.

Nous, travailleurs de la santé, savons mieux que d’autres comment les hommes et les femmes, les jeunes et viékò de notre pays sont mal.

Nous savons comment nous sommes malades des conditions de vie et de travail invalidantes et méprisantes, qui prévalent en Guadeloupe.

Comment veut-on, en effet, nous faire croire que notre pays est prospère et équilibré quand :

- sur une population active de 191.000 personnes, plus de 65.000 ne travaillent pas, dont 11.000 de moins de 25 ans,

- pour une population totale de 442.000 personnes, 145.000, soit 35% sont couvertes par la CMU.

Est-il surprenant, après la contamination de nos eaux et de nos sols par une agriculture coloniale que :

- 30% des hospitalisations ont pour origine des affections digestives et cardiologiques,

- le taux de mortalité périnatale est de 15% en Guadeloupe contre 7,4% en France.

Oui, nous le savons, notre système de santé, principalement curative, procure aux marchands de la santé de substantielles richesses. Pire, nous serons de moins en moins bien soignés DAVWA,si nous ne sommes pas solvables et rentables nous ne pourrons payer ni nos médicaments ni les médecins, ni les agents, ni nos soins dentaires.

Ainsi, la tarification à l’activité, le financement sur fonds publics d’investissements privés, l’accréditation, sont les nouveaux outils conçus par les capitalistes et l’état pour nous enfermer dans longtemps plus de précarité.

Chambres sur-occupées, agents non remplacés, infirmiers insuffisants, examen de labo et de radio non effectués, locaux exigus ou médicalement non sécurisés sont notre quotidien.

Il nous faut en plus quémander une titularisation, un CDI, un avancement, un Week-end de repos ou nos récupérations.

Une compétition aujourd’hui favorable au secteur privé s’organise. Déjà, les services hôteliers et généraux du public (cuisine, buanderie, entretien, espaces verts et, informatique) lui sont confiés ; l’organisation en pôle d’activités vise à consacrer la privatisation du service public de la santé.

Face à ces mesures, nos directions du secteur public ne font qu’exécuter, pensant ainsi éviter la mise sous administration provisoire tant leur gestion est catastrophique pour la plupart.

Les patrons du privé, eux, multiplient les transactions pour s’attirer équipements, médecins, et personnels qualifiés et réduire ainsi, la durée de séjour des patients et faire tourner leurs lits.

Voilà, camarades, travailleurs de la Santé, cette logique qu’il nous faut refuser.

Par notre engagement le 29 novembre dans la grève, nous participons au renforcement de nos organisations, nous imposerons la négociation de nouveaux rapports sociaux et d’un projet de société, nous soutiendrons nos camarades en lutte chez DANONE, à Caraïbe Import, dans l’enseignement, et nous exigerons notre droit d’accès à toutes les libertés.

- Pour le droit au travail, à la santé, à l’éducation, à un environnement sain,

- Pour la défense des libertés individuelles,

- Pour la protection de nos statuts et Conventions Collectives.

Tous en grève le mardi 29 Novembre 2005

Rassemblement à 9h00 devant la Mairie de Pointe-à-Pitre

Le Conseil Syndical de l’UTS-UGTG

Publié par UTS - UGTG le mercredi 23 novembre 2005
Mis à jour le jeudi 5 juin 2008

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !