Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 24 juillet 2014
11h51

Statistiques éditoriales
1946 Articles
93 Brèves
27 Site Web
132 Auteurs

Statistiques des visites
1365 aujourd'hui
1694 hier
2962797 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

LKP - J-M. NOMERTIN : Une conscience nouvelle est née !

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Intervention au meeting du 13 mars 2009


Mots-clés : #LKP
Aucune réaction pour le moment !
 

Peuple de Guadeloupe, bien bonsoir !

Ils parlaient de l’effritement du mouvement, mais nous le disons encore une nouvelle fois : Ils se sont trompés !

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Nous croyons être entrés dans une phase, une phase importante, qui nous fait dire ceci : si nous ne nous étions pas réunis, tous ensemble, le 5 décembre 2008 [Réunion entre les Organisations ayant initialement appelé à la grève générale du 16 décembre 2008, puis après avoir formé le LKP, à celle du 20 janvier 2009], nous serions tous aujourd’hui les parfaits couillons de ce pays ci ! LKP n’aurait pas vu le jour ; nous n’aurions pas pas fait ce que nous avons réalisé ; et nous n’aurions pas remporté cette victoire.

Car c’est une grande victoire que nous avons remporté, camarades !

Il n’y a aucun mouvement dans le monde où l’on entend tout à la fois que les salaires ont augmenté, que des salariés de la collectivité régionale bénéficieront d’une prime de 100 euro au mois d’avril, que l’Etat va mettre en place une prime de 200 euro au mois d’avril, que les prix des produits de première nécessité vont baisser...

C’est une victoire ; et nous devons en être fiers !

Mais, plus encore : les travailleurs qui ne faisaient aucun cas des syndicats, qui les ignoraient, qui tiraient à boulets rouges sur les syndicats... Aujourd’hui ce sont eux qui sont en grève ! Et ils font comprendre à leurs patrons, qu’eux aussi, ils ont pris conscience !

Cette conscience nouvelle est importante pour l’avenir !

Nous assistons, nous syndicalistes, à une syndicalisation très forte des travailleurs : qu’ils soient chômeurs, qu’ils soient à la retraite ou en activité... Et c’est le mouvement LKP qui nous a permis d’en arriver là.

Certains s’évertuent à effectuer chaque jeudi des calculs pour établir le nombre de fermetures d’entreprises qui seraient la conséquence du mouvement LKP...

Ce sont les mêmes qui ont refusé de venir négocier, qui ont fait traîner les négociations, qui ont tenté de les torpillé... Et ils voudraient aujourd’hui nous faire porter le chapeau, nous faire endosser la responsabilité de leur attitude !

De plus, ici en Guadeloupe, tous les jeudi, depuis plus de 6 ans, il y a au moins 15 entreprises qui sont liquidées au Tribunal de Commerce de Pointe à Pitre ! Et il n’y a jamais personne pour en parler !

Et de quoi entendons nous parler aujourd’hui ?

Que des entreprises internationales, des multinationales telles que TOTAL - 14 milliards de profits en 2009 - licencient (555 travailleurs chez TOTAL). Que CONTINENTAL - dont le bénéfice 2008 a augmenté de plus de 11% - ferme des usines, non seulement en France, mais aussi en Allemagne. Qu’il y a une série de sociétés qui vont fermer en France, notamment les PIRELLI ; et que MICHELIN, SONY, DANONE... s’apprêtent à licencier des centaines de salariés.

Et alors qu’on tente de nous accuser de racisme, que disent ces travailleurs licenciés ou en passe de l’être ?

Ils disent, comme ceux de CONTINENTAL, qu’il faut faire comme nous avons fait, ici en Guadeloupe !

Malheur pour eux, eux ces grands patrons, dans ces pays où il arrive aux cailloux d’être en grève... les travailleurs ont pris des oeufs et les leur ont balancé !

Notre combat a donc une grande importance pour les jours et les années à venir.

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Pas forcément parce qu’il y aura une grève générale en France le 19 mars prochain... Mais le fait que les travailleurs de France disent aujourd’hui qu’il leur faut faire comme en Guadeloupe, comme en Martinique, comme à la Réunion... Cela signifie que le vent du changement commence à souffler ! Et que de toutes les façons l’exploitation prendra un jour fin dans cette société capitaliste !

Nous avons ouvert la voie !

Ce chemin, nous l’avons ouvert, mais nous l’avons fait avec un sens... Nous, nous avons proclamé haut et fort : Tous pour un, un pour tous ! Et nous avons affirmé continuer jusqu’à la victoire !

Ansanm nou ka lité, ansanm nou ké gannyé !

Jean Marie NOMERTIN,
Meeting au Palais de la Mutualité
Pointe à Pitre le 13 mars 2009

Publié par le LKP le samedi 14 mars 2009
Mis à jour le dimanche 22 mars 2009

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !