Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
vendredi 12 janvier 2024
11h22

Statistiques éditoriales
2502 Articles
118 Brèves
27 Site Web
164 Auteurs

Statistiques des visites
65 aujourd'hui
942 hier
9850240 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire "Patrice (...), Affaire Marc SAINT-HIL, Agriculture, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CGOSH, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Collectif des organisa, Construction du nouvea, Contre le Pass sanitai, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève carrière de (...), Grève CGSS 2016, Grève CIST, Grève collectivités, Grève Collectvité (...), Grève de la faim Denis, Grève Hôpital Beauperthu, Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grève Sablière de (...), Grève SIG février (...), Grèves, Grèves collectivités, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Luc REINETTE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Obligation vaccinale, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Respect des droits, Roland THESAUROS, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Lettre ouverte de l’UTS-UGTG au Directeur du Centre Hospitalier de Capesterre Belle-Eau

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

A propos des clusters de Covid-19 dans l’établissement


Mots-clés : #UTS-UGTG #Epidémie CORONAVIRUS COVID-19
Aucune réaction pour le moment !
 

Monsieur le Directeur,

N’avez-vous de cesse de nier la situation alarmante du Centre Hospitalier de Capesterre Belle-Eau. En effet, depuis le début de cette crise sanitaire, vous prétendez que le CHCBE serait en capacité d’assurer certaines activités d’hospitalisation du CHUG, au détriment de la santé physique et psychologique de vos agents et sans nous indiquer avec quels moyens techniques, humains et logistiques ;

N’avez-vous de cesse de nous dédaigner, nous agents du CHCBE et ce, depuis des années.

Les conditions de travail se détériorent de jour en jour. En cause, votre management nocif associé à vos différents collaborateurs, mais également des conditions d’hygiène et de sécurité nettement dégradées, alors même que nous intervenons dans un établissement de santé. Vous vous contentez uniquement de mettre à disposition des soignants, sur une table « lambda » à l’entrée des chambres, des sur-blouses jetables ou autres charlottes, sans masques FFP2 ou tout dispositif nécessaire à une protection efficiente face à un patient COVID+ ;

N’avez-vous de cesse de mépriser les différentes instances d’un établissement public de santé, car ni le Comité Technique d’Établissement, ni le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail n’ont été consultés, alors même que les réflexions et décisions relatives à la situation que nous vivons relèvent de leurs missions, compétences et expertises ;

N’avez-vous de cesse de négliger la santé et la qualité d’hébergement des usagers accueillis, où patients porteurs symptomatiques du virus sont hébergés dans le même service que les patients testés négatifs, alors même que nos locaux du Service de Soins de Suite et de Réadaptation comprennent 50 lits répartis en deux services, et que seuls 19 patients sont actuellement présents.

Monsieur, aujourd’hui, nous dénombrons une vingtaine d’agents et de patients positifs au virus.

Or, vous arguiez fièrement par Note de service, être exemplaire dans la gestion de cette épidémie, n’ayant pas supporté de cluster dans votre établissement jusqu’alors.

En revanche, votre encadrement avait pour ordre de museler les premiers agents ayant contracté le virus, usant de tous types d’intimidation pour leur faire mentir, afin que nous autres collègues ne puissions en être informés.

Certains d’entre nous, ont même subi des menaces, leur sommant de taire leur contamination.

À l’évidence ce type d’agissements nourrit votre prétention autoritaire.
Néanmoins, qu’en est-il de votre superbe aujourd’hui, Monsieur ? Allez-vous oser une fois encore, déclarer maitriser cette catastrophe sanitaire ?
Comment pouvez-vous décider de l’ouverture d’un service supplémentaire. Or les agents présents doivent pallier l’absence de tous ceux qui respectent actuellement un isolement strict ?

Comment pouvez-vous prétendre recevoir les patients COVID+ de d’autres établissements alors même que nous comptabilisons 3 décès de résidents de l’EHPAD en une semaine.

Monsieur, une fois encore, vous nous démontrez votre manque de considération à l’attention du personnel de cet établissement à travers votre toute-puissance et vos dictats.

Une fois encore, seul vous préoccupe l’équilibre financier du CHCBE, au détriment de la qualité de prise en charge des ainés que nous recevons. Vous n’avez que faire de l’équilibre psychique et de la santé physique des agents et des accueillis.
Nous nous permettons de vous rappeler les 13 points de revendications du précédent préavis de grève datant du 21 mai 2021.

Nous, section syndicale de l’UTS-UGTG du CHCBE tenons à vous rappeler votre obligation de management équilibré, de respect des instances de représentation du personnel, de respect des droits des patients et de la qualité de vie au travail de l’ensemble des agents.

Nous n’approuverons jamais vos décisions néfastes pour la sécurité des patients et celle des agents, sous prétexte que la vaccination reste la seule alternative à l’évolution favorable de cette situation.

Nous n’accepterons jamais que les agents du CHBCE soient sanctionnés parce qu’ils
exerceront une de leurs libertés fondamentales qu’est le droit de décider librement de la prise ou non d’un vaccin.

NOU PÉKÉ PWAN PIKI PA FÒS !

Le Secrétaire de Section

UTS-UGTG du CHCBE

Publié par UTS - UGTG le mardi 17 août 2021

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !