Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
dimanche 11 septembre 2022
16h05

Statistiques éditoriales
2483 Articles
117 Brèves
27 Site Web
164 Auteurs

Statistiques des visites
69 aujourd'hui
1882 hier
8902840 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire "Patrice (...), Affaire Marc SAINT-HIL, Agriculture, Algérie, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CESER, CGOSH, CHU Lapwent, Collectif de Défense, Collectif des organisa, Construction du nouvea, Contre le Pass sanitai, Défilés, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elections 2020, Elections CESR, Elections Chambre (...), Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, Epidémie CORONAVIRUS, Epidémie CORONVIRUS, Etats-Unis, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève Carrefour Milénis, Grève carrière de (...), Grève CGSS 2016, Grève CIST, Grève collectivités, Grève Collectvité (...), Grève de la faim Denis, Grève Hôpital Beauperthu, Grève Mairie Baie-Mahau, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grève Sablière de (...), Grève SIG février (...), Grèves, Grèves collectivités, Gwiyann, Inde, Jacques CHIRAC, Journal Rebelle, Journal Rebelle, Kanaky, Kolèktif Bastè kon (...), L’après cyclone IRMA et, Licenciement(s), Lopital Kapèstè, Louisa HANOUNE, Luc REINETTE, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Mouvement social (...), Obligation vaccinale, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Rapatriement de la, Régionales 2015, Respect des droits, Roland THESAUROS, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, TCSV/décès camarade (...), Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTPP-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

Lizin Marigalant ka fè lafimé

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l article par mail

Tract secteur Agriculture publié le 22/04/2022


Mots-clés : #Marie-Galante #Agriculture
Aucune réaction pour le moment !
 

Il y a un an, le 14 Avril 2021, les salariés de l’Usine de MARIE-GALANTE « SRMG », les planteurs de la filière canne et le Peuple Marie-Galantais ont été confrontés à un véritable séisme avec l’arrêt brutal de l’usine, du fait de l’implosion de la chaudière entrainant l’anéantissement de la récolte 2021. Incident, accident ou sabotage, jusqu’à ce jour, et cela malgré les expertises et enquêtes, ces interrogations demeurent.
Nou ka mandé ka ki pasé ?

YO MONTÉ KONPLO POU TCHOUYÉMARIGALANT !

Ce fût une véritable catastrophe pour la filière canne mais surtout pour l’activité économique, sociale et culturelle de l’île de Marie Galante. En effet, la production de la canne et l’usine jouent un rôle structurant essentiel au développement économique, social et culturel de l’île, singulièrement par le nombre important d’emplois directs et indirects générés par ce secteur d’activité.

Rappelons que depuis de nombreuses années, l’UGTG et les salariés de SRMG n’ont cessé de dénoncer la vétusté et la dégradation de l’outil industriel, le non-respect des normes environnementales et la mise en danger des travailleurs.

PON MOUN PA LÉVÉ NOU DIGAD

Durant ces dernières années, nous avons assisté à un faux débat autour du choix d’un projet pour produire de l’électricité. L’usine n’était plus la priorité. Bien au contraire, le projet de centrale de cogénération ou autres procédés techniques n’étaient que des leurres servant à cacher le véritable objectif : LA MORT DE LA FILIERE CANNE A MARIE GALANTE.

Le devenir de la canne n’était donc plus d’actualité, mais l’incident du 14 Avril 2021 ramenait tout le monde à la réalité : il fallait faire face à un cataclysme économique, social et culturel entrainant la mort pure et simple de Marie-Galante.

Dès cet incident, un projet de transfert vers l’usine de « Gardel » au Moule était mis en avant.
La conséquence directe, et à très court terme de ce transfert, ne pouvait être que la mort de la SRMG. Mais ce transfert avait manifestement déjà été anticipé par les actionnaires de la SRMG et de GARDEL. Rappelons que la COFEPP du Groupe CAYARD est actionnaire dans les deux usines.
Curieusement, la COFEPP avait déjà réalisé une étude sur le transfert de la canne cultivée à Marie-Galante vers le site de Gardel, et ce, bien avant l’incident du 14 avril 2021. Coïncidence peut-être ?!
VOUS AVEZ DIT BIZARRE !

Mais c’était sans compter sur la mobilisation du Peuple Marie-Galantais et des Travailleurs, ainsi que sur l’engagement et la détermination de l’UGTG. Cette mobilisation a permis de faire barrage à l’État et à l’usinier et à tous ceux, élus compris, qui avaient déjà enterrés la filière canne-sucre à Marie-Galante.

MARIGALANT SÉ TA TRAVAYÈ É PÈP MARIGALANT !

L’UGTG s’est mobilisée aux côtés des Travailleurs et du Peuple de Marie-Galante ; l’UGTG a visité l’usine, a participé à toutes les séances de négociations afin d’aboutir un protocole de réparation et de modernisation de l’outil industriel garantissant le maintien des emplois et


des rémunérations des travailleurs, avec notamment la mise en œuvre des dispositifs de chômage partiel et de formation, mais aussi des dispositions préservant les droits des planteurs.

Tous ces dispositifs allant dans le même sens : garantir les emplois et les salaires, préserver les droits des planteurs, préserver et moderniser l’outil industriel et cela afin de couper la voie à toutes les manœuvres visant des licenciements, voire la fermeture pure et simple de l’unité sucrière.

Un Comité de Suivi a ainsi été mis en place, dans lequel siègent les représentants de l’UGTG, pour suivre les travaux de réparation de la chaudière, la mise en conformité de l’outil industriel avec un plan de relance de la filière canne, et préparer parallèlement l’avenir économique et social de Marie Galante.

MARIE GALANTE PÉKÉ KONSTWI SAN TRAVAY, NI SAN TRAVAYÈ !

JÒDI JOU, la campagne sucrière a démarré, tout le monde se réjouit mais nous la savons, l’incertitude est encore présente. Il est important de rester vigilant face aux manœuvres visant à mettre fin à la production de la canne, aussi bien à Marie Galante qu’en Guadeloupe.

Plus que jamais, Travailleurs, Peuple de Marie-Galante, Militants et Représentants UGTG, nous nous devons de veiller à la poursuite de la modernisation effective de l’usine, mais aussi à la mise en œuvre d’un véritable projet de développement économique et sociale de Marie-Galante pour les Marie-Galantais et particulièrement pour la Jeunesse de Marie-Galante.

MARIGALANT PÉKÉ KONSTWI

SAN PÈP É SAN TRAVAYÈ MARIGALANT NI SAN VOLONTÉ A YO ! NOU KA RÉTÉ VEYATIF !

❖NOU KA SANBLÉ :

DIMANCHE 1É MÉ 2022 Journée Internationale de lutte des Travailleurs

8 H 30 : SANBLÉ devant le Bik du CHU

WOULO POU 1É MÉ 2022

NOU O KONBA POU DWA É LIBÈTÉ !

Lapwent, 22.04.2022

Publié par Secteur Agriculture le lundi 25 avril 2022

Téléchargez les documents joints à l'article

 
Fichier de type PDF
Poids : 193.3 ko
 

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !