Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 11 décembre 2014
12h07

Statistiques éditoriales
1977 Articles
96 Brèves
27 Site Web
146 Auteurs

Statistiques des visites
122 aujourd'hui
3647 hier
3339070 depuis le début

image Aide & infos

Les auteurs

Collectif Mutuelles de Guadeloupe



Auteur ext. : UPG



Auteur extérieur : Nonm



Collectif : CLRAS



Collectif Cédric Anicette



Collectif Ferme de Campêche



Collectif Mai 1967



Intersyndicale


la PSNSE


la Rédaction


Le Congrès


Secteur Agriculture



Secteur Banque Assurances Mutuelles


Secteur Batiment



Secteur Emploi - Formation


Secteur environnement



Secteur Immobilier



Secteur Nettoyage



Secteur Sécurité


Secteur Sports & Loisirs



Secteur Sucre & Industrie


Secteur Transports & Navigation



Webmaster


Sa Biographie :
Sé yonn pawmi lé kanmawad, militan & moun a fos ki travay asi sit la.

la Centrale UGTG


Son site : Page d’accueil du site UGTG

Sa Biographie :

L’UGTG est un construit social en filiation de 1802, des hommes et des femmes qui se sont réunis pour refuser toutes les indignités et singulièrement le rétablissement de l’esclavage.

Plus d’informations à la rubrique La Centrale UGTG


Auteur ext. : ORSaG



Auteur ext. : USTKE


Sa Biographie :

La confédération USTKE, “Union Syndicale des Travailleurs Kanaks et des Exploités » est Une, Solidaire, Démocratique et Fraternelle.

L’organisation du syndicalisme dans l’USTKE se décide et s’administre dans l’indépendance absolue.

L’USTKE se réserve le droit de répondre favorablement ou défavorablement aux appels qui lui seraient adressés par d’autres organisations de quelque nature que ce soit en vue d’une action déterminée.

Son indépendance ne saurait impliquer son indifférence à l’égard des dangers qui menaceraient les droits et libertés fondamentaux de l’homme, ce qui lui donne le droit de prendre toute initiative ou toute forme de coopération ou de stratégie pour mener à bien cet engagement.

La pratique démocratique, prévue et assurée par les principes fondamentaux du syndicalisme, ne saurait justifier, ni tolérer la constitution de groupes ou d’organismes agissant dans les structures de la Confédération comme des factions, dans le but d’influencer et de fausser le jeu de la démocratie dans leur sein.

Dans le cadre de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et de la Charte des Nations Unies, l’USTKE se prononce pour le droit à l’Autodétermination du Peuple Kanak et au libre exercice de sa souveraineté nationale, et pour la suppression de l’exploitation capitaliste. L’USTKE se détermine en conséquence pour l’accession à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie et pour la socialisation des moyens de production et d’échange. Elle s’engage donc dans la lutte pour l’Indépendance Kanak Socialiste.

CICR


Sa Biographie :
Comité International Contre la Répression

Collectif



Collectif Oktob 1801 - Mé 1802



Comité LEFORT



Dah



F. D.



garvey



Ibuka


Sa Biographie :
Contributeur : Ibuka, sé on mo kinyarwanda ki vlé di "sonjé".

Jozèf



Konférans Entewnasyonal


l’ATPC


le LKP



LKP Santé



Maasaï



Pawol senk & kat



Presse



Rapahel Contant



sevy-naej


Sa Biographie :
professionnel de l’insertion

UEC - UGTG


Sa Biographie :

Sous la mandature de Gaby CLAVIER, l’UEC ka vwè jou en octobre 96 avec un noyau de dirigeants de l’UGTG qui s’occupaient déjà du Commerce (Fred CHIPAN – Jérôme GATIBELZA – Jules CALVAIRE).

Le premier Conseil Syndical de l’UEC fut élu avec les dirigeants suivants : Pierre ROMAIN - Fred CHIPAN - Magguy CAZACKO - Max CYSIQUE - Amélie BARLAGNE - Patrice FERGE - Médice TIROUMALE - Eric BAUZIERES - FAZER - Patrice MAYA.

En 12 ans d’activité - épi fos & balan, an konsyans & angajman, l’UEC a eu trois secrétaires généraux : Pierre ROMAIN de 1996 à 2002 - Patrice FERGE, de 2002 à 2004 - Jocelyn LEBORGNE, élu en 2004.


UIS -TIMM



ULTEA - UGTG


Sa Biographie :

Syndicat regroupant les salariés et les sections syndicales des entreprises travaillant sur le site aéroportuaire, quelque soit leur fonction, leur appartenance philosophique ou confessionnelle.

Le syndicat a pour objectifs :

- De LUTTER pour la satisfaction des revendications des problèmes collectifs et individuels des travailleurs.
- D’ASSURER la défense commune des intérêts professionnels et économiques des travailleurs.
- D’ETUDIER toutes les questions intéressant l’avenir des travailleurs et les solutions à y apporter.
- D’OEUVRER à l’unité et à la solidarité entre tous les membres du personnel des entreprises de l’aéroport.
- De COLLABORER avec les syndicats des travailleurs et les organisations démocratiques.
- De PROMOUVOIR une nouvelle conception du syndicalisme au sein des entreprises relevant du présent statut.


ULTP - UGTG



un Collectif d’avocats



UNASS - UGTG


Sa Biographie :

L’UNASS-UGTG est arrivée sur la scène syndicale à la CGSS en 1986. Il existait déjà au sein de la CGSS, 3 syndicats de salarié, émanation de fédération syndicale en France. Ces syndicats avaient le mérite d’avoir été les pionniers du syndicalisme à la CGSS Guadeloupe. Et pourtant quand l’UNASS-UGTG s’est présentée pour la première fois aux élections professionnelles en candidat libre, nous avons obtenu une écrasante majorité des sièges à la délégation du personnel et la majorité des voix au Comité d’Entreprise.

Pourquoi ?
Le personnel donnait démocratiquement à des hommes et des femmes candidats libres, sans syndicat, a priori sans expérience la majorité des suffrages. Cela révélait le besoin d’un profond changement, mais surtout l’urgence d’engager et d’organiser des luttes pour ne pas être broyé par la politique du « mwen É mwen tou seL » du nouveau directeur à qui le personnel avait fait confiance et ki mofwazÉ an chimen.

L’UNASS-UGTG : ON SENDIKA KI FET POU LA LIT

C’est un très triste évènement qui a précipité la création de l’UNASS – UGTG. C’était un soir de novembre 1985, un jeune lycéen de Baimbridge qui sortait tranquillement du cinéma Charles-Henri SALIN a été froidement assassiné par un gendarme qui avec sa compagnie recherchait un braqueur.

Le lendemain de ce tragique drame, étaient organisées à la CGSS les élections professionnelles. Sans aucune concertation, de façon la plus spontanée des collègues, parmi eux deux dirigeants des syndicats qui participaient aux élections, ont estimé que nous, mères et pères de familles, femmes et hommes, guadeloupéennes et guadeloupéens, ne pouvions en toute indifférence voter pour mettre en place notre comité des fêtes qui était à l’époque la fonction exclusive du Comité d’Entreprise, alors qu’un enfant, un fils du pays avait été abattu comme un chien par des gendarmes français.

L’appel au boycott a été entendu, le quorum n’a pas été atteint ce qui a provoqué un deuxième tour, la future équipe UNASS s’est présentée en candidat libre, elle a obtenu la majorité des voix. Un an après, elle s’est constituée en Syndicat qui a adhéré 5 ans plus tard à la Centrale Syndicale guadeloupéenne : UGTG.

Depuis, que de chemins parcourus, que de luttes engagées et gagnées dans l’intérêt du personnel. A notre modeste avis, c’est la démystification du rapport entre le Directeur Général et le Personnel qui a été marquant, la fin de la peur, la fin du « mysié mèsi mysié ».

KONBA DÈYÈ PÔKÔ MANNYÉ

ANSANM – ANSANM JENN – ANSYEN

NOU KÉ GANNYÉ


UTAS - UGTG



UTC - UGTG


Sa Biographie :

Opprimés par les maires qui les considéraient comme des sujets leur devant reconnaissance, méprisés par une large fraction de la population qui les considérait comme des agents électoraux sans grande utilité publique, les personnels communaux étaient en quelque sorte pris en tenaille. Cette situation exigeait de la part de ces personnels un sursaut de dignité et une quête de reconnaissance de leur utilité sociale.

La phase d’implantation de l’UGTG dans ce secteur fut longue et laborieuse ; et seules les catégories sociales les plus exploitées, à savoir les employés de cantine, notamment ceux de Deshaies, Sainte-Rose et Pointe-à-Pitre, qui rejoignirent les premiers les rangs de l’UGTG. Si les premières actions collectives menées à Sainte-Rose, Deshaies et au Lamentin permirent d’améliorer le sort des employés communaux et marquèrent le début d’un dialogue social difficile mais constructif avec les maires, ce ne fut pas le cas à Pointe-à-Pitre.

Fo pa nou janmé obliyé, l’implantation de l’UGTG à la cantine municipale de Pointe-à-Pitre en 1978 fut considérée par le maire comme une sorte de trahison de la part des employés. La décision de l’équipe municipale fut sans appel : aucun dialogue avec l’UGTG et licenciement immédiat de 20 employés syndiqués.
Aucune action de masse ne put changer le cours des choses. La municipalité de Pointe-à-Pitre a voulu en faire un exemple.


UTE - UGTG



UTED - UGTG



UTHTR - UGTG


Sa Biographie :

Le tourisme est aujourd’hui la 1ère économie mondiale appelée « l’Or Bleu »,

De plus, la France est la 1ère destination touristique dans le monde avec une fréquentation de 75 millions de touristes pour 2005, pour un chiffre d’affaires de 11 milliards d’Euros, soit un taux de croissance de 4% l’an.

Notre Péyi Gwadloup situé dans le bassin caribéen est l’une des plus belles destinations touristiques dans le monde.

Néanmoins, l’absence de politique territoriale sur le développement économique, l’absence de « produit touristique »,d’agence régionale pour la promotion, de mise en valeur de notre singularité civilisationnelle, introuvable sous d’autre cieux, ni préservée, ni valorisée, ni développée font que :

- « Les hôtels Fort-Royal, Hamak, Plantation Sainte-Marthe, Ecotel, Kaye-La, ont fait les frais des mesures vicelardes telle que la défiscalisation, « Le Callinago vient d’être liquidé, les travailleurs font la résistance devant leur entreprise,

- « Le Kalenda, Le Club Med, l’Arawak doivent fermer soit disant pour travaux ».

L’UTHTR-UGTG se doit par tous les moyens de réagir, et ce, dans l’intérêt de l’ensemble des travailleurs du Tourisme, de l’Hôtellerie et du Peuple de Guadeloupe.


UTS - UGTG



UTT - UGTG



UTTP - UGTG



UTV-UGTG


Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !